2000 : Rita Mitsouko > La sorcière et l’Inquisiteur




Cool Frenesie Rita MitsoukoNouveau siècle, nouvelle musique expérimentale électro / trip-hop / drum’n’bass pour les Rita Mitsouko avec ce titre « La sorcière et l’Inquisiteur » tiré de l’album « Cool Frénésie »

Fred Chichin se concentre sur les claviers et la programmation pour nous livrer un album pétillant avec un soupçon de boîtes à rythmes et de malicieuses légèretés sonores.

Catherine Ringer nous offre une nouvelle palette vocale en flattant le chant oriental, en courtisant la comédie musicale, en complimentant le phrasé rap ou en louant la chanson réaliste.

Ce nouvel album des Rita est particulier puisqu’il séduit et déroute le fan en disant merde à l’autoritarisme musical des médias. En effet, le titre « Cool Frénésie » papillonne allégrement sur la disco, «Gripshitrider in Paris» nous offre une ballade rap dédiée aux pilotes de moto-crottes, « C’était un homme » se frotte à la corde sensible de l’hommage au père déporté, « Femme de moyen âge » vocalise la musique orientale, « fatigué d’être fatigué » flirte sur la langueur psychédélique, sans oublier une des pièces maîtresse de l ‘album « La Sorcière et l’inquisiteur » qui se moque de l’intégrisme et de la représentation diabolique des femmes dans le monde chrétien.

Paroles de « La Sorcière et l’inquisiteur » sur l’album « Cool Frénésie »

connaissez-vous la chanteuse sorcière
celle qui fit fondre un cœur de fer ?
Celle qui transforma son tortionnaire
le grand inquisiteur
qui lui ouvrit son cœur
on pouvait la trouver dans la forêt
les nuits de pleine lune ou elle donnait des incroyables fêtes
et toute nue elle chante
et quand ça commence ça commence
toute la forêt se met à parler
née en transe de par sa mère
la sorcière savait comment s’élever
comment prier, comment soigner
empoisonner comment chanter et comment danser
Il arrivait dans la région l’inquisiteur
c’était un homme passionné l’inquisiteur
il voulait sauver l’humanité pauvres pêcheurs
de l’éternelle damnation
alors attention
ils sont venus la prendre la nuit
ils l’ont trainée par la chevelure
jusqu’à la chambre de torture
Ah son premier cri éveilla son oreille
et la sorcière se mit à agir elle le fit elle s’ensorcelle
elle se mit à chanter
la suppliciée
elle était belle et d’une blancheur laiteuse
on voyait qu’elle aimait être amoureuse
et sa longue chevelure
faisait comme une couverture
à peine un voile maintenant sale
ah! tu m’assassines-sauve ton âme
ah mais tu commets un crime-pauvre femme
par ma voix chante la beauté
tu es endiablée,
par ta bouche
c’est le diable qui accouche
et tu voudrais bien que je te touche
d’ailleurs tu fais tout pour me plaire
et on peut dire que tu sais y faire
non! c’est l’air qui vibre
mais tu frissonnes-ah! comme tu es libre
et comme tu es bonne!
le grand inquisiteur sentit battre son cœur
le grand inquisiteur sentit fondre son cœur

Acheter albums the scorpions

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *