1999 : Jean Louis Murat > Jim – L’Héritier des Flynn


« Jean Louis Murat » signe son chef d’œuvre avec ce cinquième album « Mustango »

Après le spleen du très bel album « Dolorès », notre ermite auvergnat part se ressourcer aux Etats Unis pour nous livrer cette perle empreint d’une douce mélancolie.

Chaque chevauchée de « Mustango » est un ravissement de sensualité nonchalante. Les frissons jazzy du piano se frottent aux accents folks des guitares pour nous conter la mélancolie de l’âme du poète Murat.

L’Eldorado est donc américain et les grands espaces du Far-West conviennent parfaitement à notre ascète du massif central. Entre l’Arizona et New York, Jean Louis Murat trouve son équilibre, pour nous chanter sa nostalgie sur des subtiles mélodies distillées par les musiciens locaux de Calexico, Elysian Fields…

Paroles de Jim – l’héritier des Flynn de Jean Louis Murat tirées de l’album Mustango

Jim Murmurant A cheval
Emouvant Dans la nuit de son âme
Ivre comme une tige Que le monde étonne
Puis pris de vertige sous la grande étoile
Où il vit Il sent dans son coeur L’hérédité des Flynn
Ces voleurs de splendeurs De concessions de mines
Entre Prince et Spring Sur le grand domaine
Où toute beauté prise Sans fin se démène
Good night Jim Never on such a night have lovers met…
Il n’a plus de frissons Aux frissons de la Belle
Dans les cordes Sous une pluie surhumaine
Quel est ce mystère Mais que font les dieux ?
Sur ce carrousel D’orgueil et de feu
Où on vit As-tu vu manquer
ton âme As-tu vu manquer…
Entre Prince et Spring Sur le grand domaine
Jim Murmurant Aime en criminel
Never on such a night have lovers met…

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.