2000 : St Germain > Rose rouge




Rose Rouge St GermainUn « Tourist » à Paris, quoi de plus normal ? Du jazz à « St Germain », quoi de plus normal ? De l’« Electro » dans la House, quoi de plus normal ? Une Rose rouge en live Nul Part Ailleurs, quoi de plus normal ?

Avec ce bijou, Ludovic Navarre, marie l’électro aux musiques noire américaine allant du blues au reggae, du jazz à la soul.

Cette fusion est célébrée dans le temple du jazz, Blue Note.

Hommage au Paris cosmopolite avec :

– la soul-jazz de Rose rouge
– le dub engourdi de Montego Bay spleen
– les flûtes exaltés sur So flute
– le latin-jazz de Latin note
– le blues samplée de John Lee Hooker avec Sure thing
– la house dansante du Pont des Art
– les atmosphères africaines et orientales de La Goutte d’Or
– la blaxploitation sur What you think about.

Aucune fausse note, rien à jeter, tout à garder, une merveille de perfection électro et jazzy qui surfe sensuellement sur la note bleue. Un album à avoir absolument dans sa discothèque.

Vous avez chanté tout l’été et bien dansez maintenant !

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *