Van der Graaf Generator




Van der Graaf GeneratorVan der Graaf Generator est un groupe de rock progressif anglais, formé en 1967 à Manchester par les auteurs-compositeurs Peter Hammill et Chris Judge Smith, dont le style fluctue entre rock, opéra, symphonie musique concrète et free-jazz. Le nom du groupe qui est suggéré Chris Judge Smith fait référence à un appareil électrique créé par l’ingénieur et physicien Robert Jemison Van de Graaff   conçu pour produire de l’électricité statique à haute tension au début des années 30. Les différences d’orthographe seraient fortuites…

Van der Graaf Generator en bref

Le groupe s’est formé à l’Université de Manchester, mais s’est installé à Londres et a connu plusieurs changements d’effectif et même une brève séparation en 1969 puis un certain succès commercial avec The Least We Can Do Is Wave to Each Other sorti en février 1970 suivi de l’album, H to He, Who Am the Only One en décembre 1970.

Le groupe se stabilise autour Peter Hammill, de l’organiste Hugh Banton, du saxophoniste David Jackson et du batteur Guy Evans et malgré un succès mitigé sur ses propres terres, le Royaume-Uni, le quatuor devient très populaires dans d’autres pays européens et notamment auprès des amateurs de musique underground en France et en Italie dans les années 1970, en particulier avec la sortie de l’album Pawn Hearts en 1971.

Après plusieurs tournées épuisantes à travers la péninsule, le groupe se sépare en 1972. Ils se reforment en 1975, publie l’album Godbluff et se produit encore régulièrement à travers toute l’Italie, avant un changement de line-up majeur et le raccourcissement du nom en « Van der Graaf » simplement (exit Generator).

Le groupe se sépare en 1978 et se retrouve après un long intervalle à l’occasion d’un concert au Royal Festival Hall et une courte tournée en 2005.

Depuis, le groupe continue comme trio de Hammill, Banton et Evans, qui enregistrent et tourne régulièrement entre la carrière solo parallèle de Hammill.

Les albums du groupe ont tendance à être à la fois plus lyriques avec une ambiance plus sombres, plus difficile d’accès que ceux de ses homologues du rock progressif de l’époque, point commun avec King Crimson, dont le guitariste Robert Fripp a d’ailleurs été invité sur deux albums de Van der Graaf (H to He, Who Am the Only One et Pawn Hearts)

En fait la musique absconse de Van der Graaf Generator est totalement inclassable reposant sur la voix protéiforme de Peter Hammill et la puissance de l’orgue et des instruments à vent utilisés comme véritables moteurs entraînant l’ensemble et non comme simple ponctuation comme chez Genesis, Yes ou encore Jethro Tull… Le groupe fait la part belle à l’orgue d’influence classique de Hugh Banton et les multiples saxophones de David Jackson jusqu’à son départ.

Alors que le chanteur-poète Peter Hammill est le principal auteur-compositeur du groupe et que ses membres contribuent à ses albums solo, il tient souvent à souligner que le groupe compose collégialement tous ses morceaux.

Les paroles du névrotique Peter Hammill abordent souvent des thèmes sombres et tourmentés de façon obsessionnelle en raison de son intérêt pour les auteurs de science-fiction tels que Robert Heinlein et Philip K. Dick.

Sa voix est une composante spécifique du groupe, Peter Hammil est même décrit comme le « Jimi Hendrix des cordes vocales » ou le « Nico au masculin » qui influencera plus tard des groupes Gothiques dans les années 1980.

En 2005, Van der Graaf Generator se reforme et continue de se produire jusqu’à ce jour…

Le treizième album, dernier en date, Do Not Disturb en 2016.

Line-up de Van der Graaf Generator

Membres actuels de Van der Graaf Generator

Peter Hammill – chant, guitare, claviers
Hugh Banton – claviers, basse, chant
Guy Evans – batterie, percussions

Membres fondateurs de Van der Graaf Generator

Chris Judge Smith – batterie, percussions, instruments à vent, chant
Nick Pearne – orgue
Keith Ellis – basse
Nic Potter – basse, guitare
David Jackson – saxophones, flûte, chant
Graham Smith – violon
Charles Dickie – violoncelle, claviers

Discographie de Van der Graaf Generator

Albums studio

1969 – The Aerosol Grey Machine
1970 – The Least We Can Do Is Wave to Each Other
1970 – H to He, Who Am the Only One
1971 – Pawn Hearts
1975 – Godbluff
1976 – Still Life
1976 – World Record
1977 – The Quiet Zone/The Pleasure Dome
2005 – Present
2008 – Trisector
2011 – A Grounding in Numbers
2012 – ALT
2016 – Do Not Disturb

Albums Live

1978 – Vital
1994 – Maida Vale
2007 – Real Time
2015 – Merlin Atmos
2015 – After the Flood: At the BBC 1968-1977

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.