Blue Öyster Cult



Blue Öyster CultBlue Öyster Cult est un groupe américain de hard rock, de heavy metal, de progressive rock et de psychedelic rock créé en 1971 à Long Island – New-York par Eric Bloom, Buck Dharma (ex-The Disciples et ex-Travesty), Joe Bouchard, son frère Albert Bouchard (ex-The Disciples et ex-Travesty) et Allen Lanier.

Blue Öyster Cult en bref

Le critique musical Sandy Pearlman (ex-The Cows) manage  en 1967 un jeune groupe Soft White Underbelly fondé par des étudiants de la Stony Brook University, formation qui change de nom en 1969 pour Oaxaca puis Stalk Forrest Group en suite The Santos Sisters en 1970 avant de choisir définitivement Blue Öyster Cult aussi connu sous l’acronyme BÖC.

Selon son chanteur Eric Bloom et du guitariste Donald Roeser le style de BÖC est largement influencé par des groupes comme Black Sabbath, MC5, The Stooges ou encore Steppenwolf, desquels Blue Öyster Cult reprendra d’ailleurs le célèbre « Born to Be Wild ».

Leur premier album éponyme sort en janvier 1972. La couverture de l’album représente un dessin en prespective noir et blanc de l’artiste Bill Gawlik, qui a imaginé et créé les pochettes des deux premiers albums du groupe. On y voit notamment une stylisation du symbole astronomique de la planète Saturne, le « Cronos », que le groupe adopte immédiatement comme logo.

Pour faire parler de Blue Öyster Cult (aujourd’hui on dirait faire le buzz) et créer sa légende, Sandy Pearlman et Murray Krugman encouragent le groupe à cultiver une sorte d’esthétisme obscure doublée d’une forme d’ésotérisme matérialisés dans le symbole « Cronos » ainsi que le O avec tréma qui inspirera d’autres groupes métaleux comme Motörhead et Mötley Crüe ou moins connus les groupes français Ö-nirik ou Drugstöre Rock…

Sur ce premier opus figurent les morceaux « Cities on Flame with Rock and Roll », « Stairway to the Stars », et « Then Came the Last Days of May ». Il est très bien accueilli à sa sortie et dans la foulée le groupe entame une tournée promotionnelle avec The Byrds, Mahavishnu Orchestra et Alice Cooper.

Tyranny and Mutation qui sort en 1973 contient les chansons « The Red and the Black » et une réédition de « I’m On The Lamb But I Ain’t No Sheep », « Hot Rails to Hell » ainsi que « Baby Ice Dog » qui est la première collaboration du groupe avec Patti Smith.

En effet, la chanteuse qui a longtemps vécu avec Allen Lanier a coécrit en tout six morceaux pour Blue Öyster Cult : « Baby Ice-dog », « Career of Evil », « Debbie Denise », « Revenge of Vera Gemini » (qu’elle chante en duo avec Albert Bouchard), « Shooting Shark », « Fire of Unknown Origin ». Ce dernier titre devait initialement figurer l’album Agents of Fortune mais n’apparaîtra que bien plus tard sur une réédition. Allen Lanier quant à lui a travaillé avec sa compagne puisqu’il est présent sur premier album de Patti Smith précisément sur le titre Elegie.

Le troisième album du groupe, Secret Treaties, publié en avril 1974 est lui aussi bien accueilli par la critique et les fans, il contient les chansons « Career of Evil », « Dominance and Submission » et « Astronomy ». La pochette quant à elle n’a plus rien à voir avec le style cubique des deux prédécesseurs puisqu’il représente en dessin le groupe devant un Messerschmitt Me 262 Schwalbe (le premier chasseur à réaction de l’histoire)…

L’imagerie, la symobolique, les textes abscons de BOC et enfin l’image d’un avion de guerre nazi  leur vaudra des critiques et des suspicions de fascination pour le IIIème Reich (rumeurs infondées selon moi, la plupart des membres étant de confession israélite…) mais qui les poursuit  jusqu’à la sortie du double live On Your Feet or on Your Knees de 1975 avec une pochette sur laquelle on voit une grosse limousine noire flanquée de fanions arborant le fameux Cronos, au crépuscule devant une église.

Le plus grand succès international du groupe restera sans doute « (Don’t Fear) The Reaper » dont la première version figure sur l’album Agents Of Fortune.

L’album Spectres qui sort en 1977 contient le single Godzilla. Après leur départ du Blue Öyster Cult, les frères Bouchard fondent chacun un nouveau groupe. Albert Bouchard monte The Brain Surgeons, et Joe The Cult Brothers, qui deviendra The X Brothers. Ils sont remplacés respectivement par le batteur Rick Downey et le bassiste Jon Rogers.

Fire of Unknown Origin, produit par Martin Birch sort la même année et devient disque de platine. Blue Öyster Cult entame la tournée Black and Blue Tour avec Black Sabbath. Les tubes de Blue Öyster Cult comme  Burnin’ for You et Veteran of the Psychic Wars extrait de l’album Fire Of Unknown Origin sortent en clip vidéo et passent massivement sur MTV en 1981.

Blue Öyster Cult sort l’album live Extraterrestrial Live puis entame l’enregistrement de The Revölution by Night produit par Bruce Fairbairn, qui sort en octobre 1983. Il contient le single Shooting Shark, coécrit par Patti Smith.

Rick Downey cède sa place à Jimmy Wilcox en 1984 mais visiblement le tabouret de batteur est un véritable « siège éjectable » dans BÖC puisqu’une flopée de batteurs de succèdent  Ron Riddle en 1987, Chuck Burgi en 1991, Bobby Rondinelli en 1997 et Jules Radino en 2004.

Allen Lanier quitte la formation en 2007, c’est Rrudy Sarzo (ex-Quiet Riot et ex-Whitesnake) qui le remplace. En 2012 c’est le bassiste-claviériste Kasim Suton qui prend le relais.

Membres de Blue Öyster Cult

Donald « Buck Dharma » Roeser – guitare solo, chant
Eric Bloom – chant, guitare
Richie Castellano – clavier, guitare rythmique, chœurs, basse
Jules Radino – batterie, percussions
Kasim Sulton – guitare basse, chœurs

Anciens membres

Allen Lanier – clavier, guitare, chœurs
Albert Bouchard – batterie, percussions, chœurs
Andrew Winters – guitare basse, chœurs
Les Braunstein – chant, guitare
Joe Bouchard – guitare basse, chœurs
Rick Downey – batterie, percussions
Jimmy Wilcox – batterie, percussions
Tommy Zvoncheck – clavier, guitare, chœurs
Jon Rogers – guitare basse, chœurs
Ron Riddle – batterie, percussions
Chuck Burgi – batterie, percussions
John Miceli – batterie, percussions
Greg Smith – guitare basse, chœurs
Danny Miranda – guitare basse, chœurs
John O’Reilly – batterie, percussions
Bobby Rondinelli – batterie, percussions
Rudy Sarzo – guitare basse, chœurs

Discographie de Blue Oyster Cult

Albums studio

1972 : Blue Öyster Cult
1973 : Tyranny & Mutation
1974 : Secret Treaties
1976 : Agents of Fortune
1977 : Spectres
1979 : Mirrors
1980 : Cultösaurus Erectus
1981 : Fire Of Unknown Origin
1983 : The Revölution by Night
1985 : Club Ninja
1988 : Imaginos
1994 : Cult Classic
1998 : Heaven Forbid
2001 : Curse of the Hidden Mirror

Albums live

1975 : On Your Feet or on Your Knees
1978 : Some Enchanted Evening – septembre 1978
1982 : Extraterrestrial Live
1991 : Live 1976
2000 : For the Heavy Metal Kids and the Yardbirds – Live in NY/’72
2002 : A Long Day’s Night – septembre 2002
2007 : Live In America
2010 : Live In Chicago

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

1990 – Career of Evil: The Metal Years
1990 – On Flame with Rock and Roll
1994 – Cult Classic
1995 – Workshop of the Telescopes
1998 – Super Hits
2000 – Don’t Fear the Reaper: The Best of Blue Öyster Cult
2003 – Then and Now
2003 – Are You Ready To Rock?
2003 – The Essential Blue Öyster Cult
2004 – Extended Versions: The Encore Collection
2004 – Shooting Shark – The Best of Blue Öyster Cult
2005 – The Singles Collection
2006 – Don’t Fear the Reaper
2007 – Collections
2007 – The Best of Blue Öyster Cult
2008 – Greatest Hits
2010 – The Cöllection
2010 – Playlist: The Very Best of Blue Öyster Cult
2011 – Setlist: The Very Best of Blue Öyster Cult Live
2012 – The Complete Columbia Albums Collectiön

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : http://www.blueoystercult.com/

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.