Ramon Pipin




Ramon Pipin, de son vrai nom Alain Ranval est un guitariste chanteur français, artiste singulier et protéiforme qui a toujours su concilier exigence musicale, impertinence mais pertinence des textes et pratique à haut niveau du politiquement incorrect.

Ramon Pipin en bref

Il est  l’un des membres fondateurs d’Au Bonheur des Dames un groupe français de rock parodique qui a sévit au cours des années 1970, créé par Vincent Lamy alias Eddick Ritchell et Jacques Pradel alias Rita Brantalou. Le nom de cette formation est directement « pompé » du titre du roman d’Émile Zola…

Le plus grand succès de ce groupe c’est bien entendu Oh les filles, une reprise du groupe « Les Pingouins » de 1962 dont le chanteur Thierry « Lou » Vincent a collaboré à la réalisation de leur album « Twist & Rock »N »Roll » publié  en 1974.

Plus ou moins séparé depuis 1987, le groupe effectue néanmoins un retour en 1997 avec deux concerts à l’Olympia suivi d’un album en Live.

Nouveau retour en 2006 avec un concert au Grand Rex et participation dès novembre 2016 à la tournée Age Tendre… Triste fin ! 😕

Parallèlement à Au Bonheur des Dames, Ramon Pipin a également formé le groupe « Odeurs » et composé des musiques de films ainsi que de programmes télé. Il a à son actif une vingtaine d’albums en tant qu’auteur, musicien, arrangeur ou réalisateur pour Renaud par exemple, des collaborations illustres, des amitiés avec Coluche ou Desproges… et des centaines de concerts, des dizaines de B.O. de films avec Dupontel, Baffie, de Caunes entre autres, de séries animées, de musiques de spectacles, etc….

Odeurs a sorti trois albums mémorables entre 1979 et 1981. J’avais une vingtaine d’années à cette époque et leurs textes potaches, irrévérencieux, leur humour décalé et provocateur à fortes connotations sexuelles nous faisait bien marrer moi et mes potes… 🙂

Jacques a écrit un article concernant le titre Astrid le 09/08 dans le cadre de ses chronofrancorock.

A noter en particulier les grivoiseries hilarantes de l’album De l’Amour sorti en 1981 qui contient des titres comme :

01. « Que c’est bon » (Yves Hirschfeld / Jean-Philippe Goude – Ramon Pipin)
02. « Il faut être deux pour faire un enfant » (Rita Brantalou / Picketson)
03. « L’amour dégonflé » (Yves Hirschfeld / Ramon Pipin)
04. « L’amour par dérision » (Esno / Ramon Pipin)
05. « L’amour sans les dents » (Costric 1er / Ramon Pipin)
06. « Friquet et colinot » (Rita Brantalou / Ramon Pipin)
07. « L’amour… » (Rita Brantalou / Ramon Pipin)
08. « Couverts d’amour » (Esno / Ramon Pipin)
09. « Deux doigts d’amour » (Costric 1er / Ramon Pipin)
10. « Les inconnus de l’amour » (Costric 1er / Ramon Pipin)
11. « L’amour à froid » (Vauville / Ramon Pipin)
12. « L’amour dans la gueule » (Yves Hirschfeld / Ramon Pipin)

Ramon Pipin et son groupe Odeurs s’inscrivent clairement dans la tradition des chansonniers sans omettre un grain de  Serge Gainsbourg, un brin de Gotainer, un soupçon de Brassens et bien entendu une bonne dose d’Au bonheur des Dames…. Ils ont ouvert la voie à un groupe comme Elmer Food Beat bien sûr dignes successeurs de cet esprit potache voire paillard avec des titres comme Daniella, La caissières de chez Leclerc, etc…

Néanmoins Odeurs n’hésite pas à faire des incursions dans le domaine du blues, du rock et de la pop le tout arrangé par l’excellent guitariste Jean-Michel Kajdan (auteur d’un album génial Mummy !) qui mérite à lui seul une chronique…

Odeurs a donné son concert d’adieu à Paris le 6 mai 2008 au Théâtre du Rond-Point.

Discographie de Ramon Pipin et Odeurs

Ramon Pipin Odeurs

1979 : Ramon Pipins’s Odeurs
1980 :  No Sex 
1981 : De l’Amour

Ramon Pipin solo

1985 : Nous Sommes Tous Frères
1990 : Bye Bye Vinyl
1992 : Ready Steady Go
2016 : Comment éclairer votre intérieur

Produits disponibles sur Amazon.fr

 

Site de référence : www.ramonpipin.fr

👉 Partagez cet article 👇 🙂  👍 🎵

2 réponses sur “Ramon Pipin”

    1. Merci Renaud pour ton commentaire 🙂

      Ça devait être génial en effet au Rond Point en 2008, je veux bien te croire.

      Hélas, je n’ai pas eu cette chance et en vérité je n’ai jamais assisté à un concert ni d’Odeurs, ni d’Au Bonheur des Dames et je le regrette…

      Jean-Luc
      Admin Mazik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *