2016 : Arno > Human Incognito



2016 : Arno >Human IncognitoLa dernière d’Arno, le vakidioot d’Ostende, dont je vous aurais présenté 11 albums avec cet ultime Human Incognito qui sonne comme un testament musical thérapeutique après 40 ans de carrière, 32 albums studio, dont 13 en solo et en comptant toutes ses aventures collectives allant de Freckleface à TC Matic en passant par Tjens Couter et de Charles et les Lulus à The Subrovniks ! Et je ne vous parle pas de ses duos…

Arno ouvre sur un blues au tempo lent avec l’existentialiste « I’m Just An Old Motherfucker » qui pleure les faiblesses des expériences de sa vie et de son corps qui fout le camp avec l’âge. Heureusement cela se termine en rock qui jailli comme la vie ou comme son vit.

On change d’univers avec la complainte utopique electrock sur « Please exist » et sa demande burlesque d’athéiste « Please God, please exist ».

Premier titre en français avec la ballade déglinguée « Je veux vivre » d’une métaphore à fleur de peau animalière « Je veux vivre dans un monde où les chiens embrassent les chats, et où ils dansent, ils dansent une rumba. » et au final de trompette des morts entre candeur et effronterie.

Retour au rock déjanté surgit des synthés avec « Now she likes boys » et au constat de trahison.

La ballade « Oublie qui je suis » comme un dernier signe avant la rupture. C’est sûr que si tu dis à ta future ex « J’oublierai jamais notre premier baiser quand ta langue elle rentrait, entrait dans ma bouche comme une nouille sautée », il y a peu de chances que cette aventure continue…

Sur le rock benêt et enrobé de « Never trouble trouble », l’amour fait à nouveau rage.

La basse envoutante de « Dance like a goose » nous emmène sur un solo de guitare plaintive. Très beau morceau avec un je ne sais quoi de Gainsbourg « Mieux vaut danser comme une oie, que de nager pour boire »…

Beau rock à la Stones avec « Ask me for a dance » .

A quoi peut-on s’attendre avec « Une chanson absurde » d’Arno ? Ben a un bazarock déjanté à la Arno entre musique de ouf et paroles de fou « une mouche qui tousse, un serpent qui monte sur un vélo, une vache qui danse le tango, un renard qui fume un pétard, une mouette avec des lunettes, un poisson mouillé, une moule en bonne santé… »

Avec cette dernière complainte à boire et à danser « Santé », c’est tout ce que l’on peut lui souhaiter « Et on boit à la santé de tous les cocus du monde entier » sur le mode slow.

Avec son talent sur le fil du rasoir qui lui fait marier à la perfection ironie et chatterie, blues rock et électro, ce vieil enfoiré parvient une dernière fois à nous enivrer avec sa voix lézardé.

Bravo Arno qui n’est ni « l’ Higelin ou le Tom Waits Belge » mais tout simplement, Arnold Charles Ernest Hintjens, le rocker au coeur tendre, qui mélange le flamand et l’anglais à la langue de Molière. Santé Arno

On écoute, I’m just an old motherfucker

et on termine la soirée avec :

Dance like a goose
Please exist
Santé

Discographie

Albums originaux sous le nom d’Arno

1986 : Arno
1988 : Charlatan
1990 : Ratata
1993 : Idiots savants
1995 : A la française
1999 : A poil commercial
1999 : European cowboy
2002 : Arno Charles Ernest
2004 : French bazaar
2007 : Jus de box
2010 : Brussld
2012 : Future vintage
2016 : Human Incognito

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums sous d’autres noms

Avec Freckleface
1972 : Freckleface

Avec Tjens Couter
1975 : Who Cares
1978 : Plat Du Jour
1978 : Singles 1975-1980

Avec TC Matic
1981 : TC Matic
1982 : L’Apache
1983 : Choco
1985 : Yé Yé

Avec les lulus
1991 : Charles et les Lulus

Avec les Subrovniks
1994 : Arno & the Subrovniks – Water

Avec les white trash européen blues connection
1998 : Charles and the White Trash European Blues Connection

Autres collaborations

1986 : Arno compose et enregistre avec son groupe lors des sessions de son premier album un EP comprenant les morceaux I Don’t Play The Game Your Way et Time It Was pour Reggie.
1987 : harmonica sur The Rope’s Around Your Neck et Mannish Boy de La Muerte (album Every Soul By Sin Oppressed).
1990 : Pull-over blanc de Graziella de Michele (album Diversion pour les 10 ans de Virgin France)
1994 : harmonica sur Mannish Boy de La Muerte (album live Raw).
1995 : Arno interprète des titres de la version néerlandaise du film Toy Story de Pixar : Je bent een vriend van mij, Vreemde Dingen, Vliegen doe ik nooit et You’ve Got A Friend In Me.
1998 : La La La (album hommage à Jacques Brel Aux Suivants)
1999 : Jean Baltazaarrr (avec Beverly Jo Scott)
2000 : Ils ont changé ma chanson (avec Stephan Eicher)
2001 : harmonica sur l’album Survivant de Starflam
2001 : reprise de Be-Bop-A-Lula de Gene Vincent sur Ma Chanson d’enfance
2002 : Sarah (album hommage à Serge Reggiani Autour de Serge Reggiani)
2003 : Elle adore le noir, en duo avec Axelle Red sur le disque de duos de son coffret Axelle Red
2005 : Mirza (album hommage à Nino Ferrer On Dirait Nino)
2006 : sortie d’un album hommage à Arno avec entre autres Têtes Raides, Magyd Cherfi, Rodolphe Burger, Cali, DJ Zebra et Uminski
2006 : I don’t need a hip, I don’t need a hop avec le rappeur Faf Larage (compilation Dis l’heure Hip Hop Rock)
2007 : Hellelujah du groupe The Experimental Tropic Blues Band : harmonica sur les titres Twice Blues et Dry Whisky.
2007 : C’est quand qu’on rigole de Mell, duo sur le titre Le Trou noir
2008 : Ersatz de Julien Doré, duo sur le titre De mots
2009 : Just as You Are en duo avec Yaël Naïm (Around Robert Wyatt, album hommage à Robert Wyatt produit par l’Orchestre national de jazz)
2011: Putain putain remixé et en duo sur scène avec Stromae
2011 : L’un n’empêche pas l’autre de Brigitte Fontaine, en duo sur les titres Supermarket et Inadaptée
2013 : Pauvre diable de Julio Iglesias, sur la bande orginale du film de Guillaume Gallienne Les Garçons et Guillaume, à table 2013 : Between Up and Down, sur l’album The Fall du groupe belge Yew
2014 : Ma gonzesse sur l’album hommage à Renaud La Bande à Renaud 2
2017 : Lèche-bottes blues en duo et à l’harmonica avec Eddy Mitchell sur son album La Même Tribu

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *