2007 : Pulsar > Respire




Pulsar groupe lyonnais influencés entres autres par les Floyd et Gustav MahlerSaviez vous qu’il existait un groupe français dont la parenté musicale était les Pink Floyd ? « Pulsar » est une bande de copains lyonnais influencés entres autres par les Floyd et Gustav Mahler. Avec « Memory Ashes », ils reviennent à leurs premiers amours pour nous offrir un bol d’air avec « Respire ».

Ils publient en 75 leur premier album Pollen qui propose un instrumental, trois titres chantés en français et un titre lu en anglais. Leur musique est influencé par le More des Pink Floyd entre guitare cristalline, mellotron attristé et rythmique agonisante dans un ensemble parfois mièvre.

En 76, The Strands of the Future connait un certain succès avec 40.000 exemplaires vendus en 6 mois. Plus professionnel, que ce soit au niveau du son, de l’interprétation, ou des compositions, l’influence de Pink Floyd est toujours présente, même si l’on flirte avec Camel et Tangerine Dream sur la première face de 22 minutes somptueusement maîtrisée. Sur l’autre face, les thèmes se succèdent, davantage apocalyptiques et chaotiques qu’idylliques.

En 77, ils enregistrent en 5 semaines ce qui est considéré comme leur meilleur album, le majestueux Halloween. Il sera classé par le Goldmine Magazine dans le top 25 des albums incontournables du rock progressif, au côté de Pink Floyd, de Genesis, de Yes, Jethro Tull, Caravan, UK… L’atmosphère qui s’en dégage s’apparente à un songe entre musique planante et musique électronique annonciatrice de la cold wave. L’album pourrait s’apparenter à un cauchemar une nuit hivernale de pleine lune baignée de synthés striés par de longs éclairs de guitare, comme sur le titre majeur « Dawn over Darkness ».

En 81, sur des textes surréalistes de Peter Hankle, ils jouent en direct mais caché de la scène théatrale, une musique très « eighties », plus claire et moins lyrique puis rentrent en hibernation pendant 8 ans…



…Ils marquent leur retour en 89 avec Görlitz pour revenir sur une face à leurs premiers amours d’une froideur métallique floydienne. Sur l’autre face écrite plus rapidement, ils remettent au gout du jour des archives moins inspirés, avant de vivre leur vie séparément.

En 2007, ils reviennent pour se lancer dans la production de leur 6eme et dernier album à ce jour Memory Ashes, dont je vous livre le morceau le plus floydien aujourd’hui. Cette ballade éthérée et mélancolique dérive lentement dans un épilogue paisible et serein. La musique de Pulsar est toujours stellaire mais revitalisée sans renier leurs racines. A noter que le plus beau morceau de cet album est sans aucun doute « Les moines », mais je ne l’ai pas trouvé sur la toile.

En 2013, Jacques Roman et Gilbert Gandil participent à l’album Way To Lhassa en tant que membres du groupe Siiilk.

La composition de Pulsar est la suivante depuis 70

Jacques Roman : Synthétiseur, Clavier, Mellotron
Victor Bosch : Batterie, percussion
Gilbert Gandil : Guitare, Chant
Roland Richard : Piano, Flûte
Philippe Roman : Basse, Voix, Composition (1970-1976)
Michel Masson : Basse (1976-1981)
Louis Paralis : Basse (depuis 1981)

Discographie de Pulsar

1975 – Pollen
1976 – The Strands of the Future
1977 – Halloween
1981 – Bienvenue au Conseil d’Administration
1989 – Görlitz
2007 – Memory Ashes

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵