Mr. Big

Mr. Big - MazikMr. Big (ne pas confondre avec son homonyme le groupe de pop rock britannique actif dans les années 70) est un groupe américain formé à Los Angeles en 1988 qui évolue dans un style très en vogue dans les années 80, à savoir un hard rock mélodique formaté pour les radio FM.

Ce supergroupe constitué d’Eric Martin (chant), Paul Gilbert (guitare, chœurs), Billy Sheehan (guitare basse, chœurs) et Pat Torpey (batterie, percussion, chœurs) dispose cependant d’une impressionnante maîtrise technique qu’il convient de souligner.

Mr. Big en bref

Tout démarre lorsque le bassiste Billy Sheehan qui est au demeurant considéré par beaucoup comme l’un des meilleurs bassistes du rock (l’équivalent à la basse du guitariste Eddie Van Halen, rien que ça…) quitte le groupe solo de David Lee Roth en 1988.

Peu après son départ, Billy Sheehan forme un groupe avec l’aide de Mike Varney de Shrapnel Records, un label spécialisé dans le genre shredding.

Le « shredding » aussi appelé « shred guitar » est un terme utilisé pour désigner un jeu de guitare solo virtuose, élaboré et complexe, incluant des passages rapides et des performances techniques impressionnantes (comme par exemple Ritchie Blackmore, Jimmy Page, Steve Vai, Alvin Lee, Uli Jon Roth, Eddie Van Halen, Joe Satriani ou dans un autre style Al di Meola).

Mr. Big - MazikEn 1989, le quatuor, qui très vite est considéré comme un supergroupe en herbe, signe un contrat avec Atlantic Records, et publie un premier album éponyme la même année.

Produit par Kevin Elson et Val Garay, l’album rencontre un succès honorable est entre dans le Billboard 200. Le single « Addicted to that Rush », qui met en avant l’agressivité du binôme guitare-basse du groupe, atteint la 39 ème place du Billboard Mainstream Rock.

Mr. Big - MazikLe groupe connait un succès immédiat à l’étranger, au Japon en particulier mais ne se fera connaitre aux États-Unis que grâce au deuxième album Lean Into It publié en 1991. Cet opus contient deux ballades puissantes qui deviennent des tubes : « To Be With You » et « Just Take My Heart ». Le  morceau « Green-Tinted Sixties Mind » devient un incontournable du style Arena-Rock lors de leur set live pendant des années.

Par la suite Mr. Big sort Bump Ahead en 1993 et Hey Man en 1996, mais ces deux opus ne rencontrent pas le même succès et avec l’émergence du mouvement grunge et de nu metal, leur style musical commence à désintéresser le public.

Au Japon, en revanche, le succès du groupe perdure ce qui lui permet d’enregistrer bon nombre de concerts pour le marché japonais tout au long de sa carrière (Raw Like Sushi en 1990, Live at Budokan en 1997, In Japan en 2002, Back to Budokan en 2009).

Paul Gilbert quitte le groupe en 1997 afin de se consacrer à sa carrière solo et finalement réformer Racer X. Richie Kotzen (ex Poison) un autre virtuose de la guitare lui succède.

Mr. Big - MazikDeux albums studio sont publiés par ce combo : Get Over It’ en 2000 et Actual Size en 2001, sur lequel figure le single Shine utilisé le manga de Kōta Hirano, Hellsing.

Des tensions éclatent cependant entre Billy Sheehan et les autres membres du groupe, en particulier avec Eric Martin, le conduisent à quitter la formation après avoir rempli ses obligations contractuelles avec une tournée d’adieu au Japon.

En 2002 Mr Big splitte après avoir écoulé plusieurs millions d’albums.

Sous la pression de ses fans et après un rabibochage de ses membres, Eric Martin, Pat Torpey, Paul Gilbert et Billy Sheehan annoncent en février 2009 leur décision de se reformer.

Mr. Big - MazikLa première tournée post-réunion du groupe se déroule au Japon (évidemment). En 2011, Mr. Big publie un premier album depuis 15 ans avec le même line-up : What If…?

Au cours de l’enregistrement de …The Stories We Could Tell  publié en 2014, Pat Torpey apprend qu’il est atteint de la maladie de Parkinson et prend du recul pour se soigner.

Mr. Big - MazikLe neuvième et ultime album du groupe intitulé Defying Gravity sort en  2017. Il s’agit du dernier enregistrement avec Pat Torpey qui meurt l’année suivante.

Ne souhaitant pas poursuivre l’aventure sans Pat Torpey, Mr. Big entreprend une tournée finale avant sa séparation définitive.

Discographie de Mr. Big

Albums studio

1989 : Mr. Big
1991 : Lean into It
1993 : Bump Ahead
1996 : Hey Man
2000 : Get Over It
2001 : Actual Size
2011 : What If…
2014 : …The Stories We Could Tell
2017 : Defying Gravity

Albums live

1989 : Raw Like Sushi
1990 : Mr. Big Live (live à San Francisco)
1992 : Raw Like Sushi II
1994 : Japandemonium: Raw Like Sushi
1996 : Channel V at the Hard Rock Live
1997 : Live at Budokan
2002 : In Japan
2009 : Back to Budokan

Compilations

1996 : Big Bigger Biggest: Greatest Hits
2000 : Deep Cuts
2004 : Greatest Hits

Site de référence : www.mrbigsite.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Mötley Crüe


Mötley Crüe - MazikMötley Crüe est un groupe de heavy metal américain formé à Los Angeles, Californie, en janvier 1981 par le bassiste Nikki Sixx, le batteur Tommy Lee, le chanteur Vince Neil et le guitariste Mick Mars. Mötley Crüe restera l’un des groupes les plus vendus de tous les temps avec plus de 100 millions d’albums écoulés à travers le monde dont 25 millions rien qu’aux États-Unis. Initialement groupe de hard rock et heavy metal, avec son troisième album, Theatre of Pain de 1985, il rejoint la première vague de glam metal.

Mötley Crüe en bref

Les membres du groupe, tous largement tatoués et affublés d’une mauvaise réputation, ont une vie dissolue marquée par de nombreux démêlés avec la justice, des passages par la case prison, des dépendances à l’alcool et aux stupéfiants et de bien entendu de multiples liaisons. Ils illustrent à eux seuls le fameux dicton « sex and drugs and rock&roll« …

Lorsque le bassiste Nikki Sixx quitte le groupe London, il  commence à répéter avec le batteur Tommy Lee et le chanteur/guitariste Greg Leon, lesquels se sont connus dans un groupe appelé Suite 19. Après quelques répétitions, Greg Leon décide finalement de ne pas continuer l’aventure. Nikki Sixx et Tommy Lee auditionnent et engagent alors le guitariste Bob Alan Deal alias « Mick Mars ».

Le nouveau combo cherche un nom et Mick Mars évoque  son ancien groupe, White Horse, surnommé « a motley looking crew » (que l’on peu traduire  par « une équipe aux allures hétéroclites »). Orthographié d’abord Mottley Cru, cela devient Mötley Crüe avec deux umlauts (trémas) soi disant inspirés par la bière allemande Löwenbräu dont les membres sont friands mais selon moi c’est peut-être aussi une référence à Blue Öyster Cult ou/et à Motörhead…

Le groupe recrute par la suite le chanteur Vince Neil, ancien camarde de classe de Tommy Lee et avec lequel il avait déjà  joué dans différents groupes de garage rock.

Mötley Crüe - MazikEn 1981 Mötley Crüe publie un premier single « Stick to Your Guns/Toast of the Town » sur leur propre label, Leathür Records suivi par un premier album Too Fast for Love. L’année suivante le groupe signe chez Elektra Records qui fait remixer le premier opus par le producteur Roy Thomas Baker et le réédite en août pour coïncider avec la tournée promotionnelle de Mötley Crüe (dont la pochette me fait invariablement penser à Sticky fingers des Stones…).

Lors de la tournée « Crüesing Through Canada Tour’82 », plusieurs incidents médiatisés se succèdent à commencer par l’arrestation du groupe à l’aéroport international d’Edmonton pour « port d’arme dangereuse » à cause de leurs vêtements hérissés de pointes, puis la confiscation des revues pornos de Vince Neil (considérées comme indécentes dans le pays), une fausse alerte à la bombe lors du concert au Scandals Disco à Edmonton (qui s’est avéré être fomentée par leur manager) et enfin le téléviseur défenestré par Tommy Lee à l’hôtel Sheraton Caravan.

Malgré le fait que la tournée se soit terminée prématurément par un désastre financier, que le groupe ait été « banni à vie » de la ville, ces péripéties ont permis de faire parler de Mötley Crüe dans la presse internationale.

Doc McGhee qui a dirigé dirigé Bon Jovi (et plus tard Kiss) devient leur nouveau manager. Grâce à des concerts et une large diffusion sur MTV, le groupe rencontre un succès fulgurant aux États-Unis.

Mötley Crüe - MazikLeur mélange de styles heavy metal et glam rock se retrouve sur plusieurs albums à succès au cours des années 1980, comme Shout at the Devil de 1983, Theatre of Pain de 1985 et Girls, Girls, Girls, Girls de 1987, qui reflètent leur attrait pour les grosses cylindrées, le whisky et les drogues et qui relatent leurs frasques sexuelles et tous les excès qui font la réputation sulfureuse de Mötley Crüe.

Mötley Crüe - MazikEn 1984, Vince Neil, en état d’ébriété est responsable d’un grave accident de la route qui coûte la vie à son passager, Nicholas « Razzle » Dingley, batteur de Hanoi Rocks. Il est bien évidemment condamné pour conduite en état d’ivresse et homicide involontaire. Le groupe sortira plus tard des coffrets intitulés Music to Crash Your Car To (Musique pour planter votre voiture).

Le 21 décembre 1987, Nikki Sixx a failli succomber à une overdose d’héroïne. Déclaré décédé lors de son transport à l’hôpital, il est réanimé par un médecin, fan de Mötley Crüe, qui n’hésite pas à lui injecter deux doses d’adrénaline directement dans le cœur. Ses deux minutes de NDE (expérience de mort imminente) lui inspireront du tube « Kickstart My Heart » qui figure sur l’album Dr Feelgood de 1989.

En 2006, Nikki Sixx édite ses journaux intimes relatant son addiction et sa désintoxication dans un roman à succès : The Heroin Diaries : A Year in the Life of a Shattered Rock Star.  L’année suivante il  sort l’album The Heroin Diaries Soundtrack comme parallèle musical à son roman, enregistré avec son deuxième groupe Sixx:A.M.

Craignant pour la vie de leurs protégés à cause de leurs abus, les managers Doc McGhee et Doug Thaler refusent que le groupe parte en tournée en Europe affirmant avoir peur que « certains reviennent dans des sacs mortuaires ». Cet électro-choc mène à une prise de conscience qui conduit les membres de Mötley Crüe à se soigner afin de sortir de la drogue.

Mötley Crüe - MazikEn 1989, après avoir renoué avec la sobriété, Mötley Crüe atteint son apogée avec la sortie de son cinquième album, produit par Bob Rock, Dr. Feelgood qui devient numéro 1  des charts et le restera pendant 109 semaines. Le morceau titre et Kickstart My Heart sont tous les deux nominés aux Grammy Awards dans la catégorie Best Hard Rock. L’album Dr. Feelgood est nominé deux fois dans la catégorie Favorite Hard Rock/Metal Award aux American Music Awards, battu une première fois face à Appetite for Destruction de Guns N’ Roses mais victorieux l’année suivante face à Pump d’Aerosmith et Flesh And Blood de Poison.

La compilation Decade of Decadence sort en octobre 1991 et culmine à la deuxième place du palmarès des albums au Billboard 200.

Vince Neil quitte le groupe en février 1992 (licenciement ou démission ?), au moment où d’autres groupes de la scène glam metal des années 80  comme Ratt, Stryper, White Lion, Europe & Britny Fox se séparent. Il est remplacé par John Corabi (ex Angora, The Scream). Malgré les bonnes ventes de son album éponyme de 1994, le succès commercial de Mötley Crüe s’essouffle inexorablement au cours de la décennie  1990.

En 1997, le groupe publie Generation Swine qui ne rencontre pas le succès escompté en partie à cause du manque de soutien du label Elektra Records. Mötley Crüe crée donc son propre label, Mötley Records.

En 1999, le groupe réédite tous ses albums sous le nom de Crücial Crüe. Les re-masters numériques en édition limitée comprennent des démos et des inédits.

Mötley Crüe - MazikEn 1999,  des tensions croissantes entre Vince Neil et Tommy Lee poussent ce dernier à quitter le groupe pour entamer une carrière solo. Il est remplacé par le batteur Randy Castillo (ex Ozzy Osbourne) mais ce dernier décède d’un cancer le 26 mars 2002. Le groupe, n’ayant plus de batteur, fait une pause à la suite d’une tournée de soutien pour  leur album New Tattoo publié en 2000. Samantha Maloney (ex batteuse de Hole) tient les baguettes lors de la tournée à Salt Lake City dont la captation fait l’objet du DVD Lewd, Crüed & Tattooed.

Au cours des six années suivantes, Nikki Sixx joue dans les groupes 58 et Brides of Destruction, Tommy Lee quant à lui fonde le groupe Methods of Mayhem et se produit en solo. Vince Neil tourne en solo également en reprenant principalement des titres de Mötley Crüe. Mick Mars qui souffre de spondylarthrite ankylosante, éprouve de plus en plus de difficultés à se mouvoir et à se tenir debout sur une période prolongée. Il prend sa retraite en 2001.

Un livre autobiographique de 2001, devenu un best-seller, intitulée The Dirt, présente Mötley Crüe comme « le groupe de rock le plus célèbre du monde » (bon franchement, ce ne serait pas le premier qui me viendrait à l’esprit si on me posait la question, mais admettons…).

Mötley Crüe - MazikEn février 2005, les quatre membres fondateurs démarrent une tournée de retrouvailles à San Juan, Porto Rico. Le dernier album de compilation du groupe, Red, White & Crüe, sort dans la foulée. On y retrouve les chansons originales préférées des membres du groupe ainsi que trois nouveaux titres, « If I Die Tomorrow », « Sick Love Song » (co-écrit par Sixx et James Michael), et une reprise du classique des Rolling Stones « Street Fighting Man ».

En 2006, Mötley Crüe tourne avec Aerosmith et en juin 2007 le groupe part pour une tournée européenne (ils ont eu le droit d’y aller cette fois-ci…).

Mötley Crüe - MazikLe neuvième album studio, enregistré par le line-up d’origine de Mötley Crüe, intitulé Saints of Los Angeles (initialement « The Dirt » car vaguement basé sur l’autobiographie) sort en juin 2008.

Mötley Crüe est en tête d’affiche du « Crue Fest 2 » de juillet à septembre 2009 avec des groupes comme Godsmack, Theory of a Deadman, Drowning Pool et Charm City Devils.

Après le dernier album studio, Saints of Los Angeles, leur dernier concert se déroule la veille du Nouvel An 2016, le 31 décembre 2015 au Staples Center de Los Angeles.

Il est filmé pour une sortie en salles, en Blu-Ray en DVD en 2016 sous le titre Mötley Crüe : THE END.

De nombreux groupes comme Papa Roach, Linkin Park, Marilyn Manson, Nine Inch Nails, Moby, Slipknot ou Vains of Jenna entre autres, désignent Mötley Crüe parmi leur principales influences et sources d’inspiration.

Le look de Mötley Crüe dans ses premiers clips vidéos a également été parodié par plusieurs artistes tels que Bowling for Soup, Beck, Red Hot Chili Peppers, New Order, Aerosmith et The Backstreet Boys.

Membres de Mötley Crüe

Mick Mars : guitare, chœurs
Nikki Sixx : guitare basse, clavier, chœurs
Tommy Lee : batterie, percussions, piano, chœurs
Vince Neil : chant, guitare rythmique, harmonica

Anciens membres

John Corabi : chant, guitare rythmique, piano
Randy Castillo : batterie, percussions
Samantha Maloney : batterie, percussions

Membres de tournée

Samantha Maloney : batterie, percussions
Will Hunt : batterie, percussions
Morgan Rose : batterie, percussions
Frank Zummo : batterie, percussions

Discographie de Mötley Crüe

Albums studio

1981 : Too Fast for Love
1983 : Shout at the Devil
1985 : Theatre of Pain
1987 : Girls, Girls, Girls
1989 : Dr. Feelgood
1994 : Mötley Crüe
1997 : Generation Swine
2000 : New Tattoo
2008 : Saints of Los Angeles

Albums live

1999 : Live: Entertainment or Death
2006 : Carnival of Sins Live
2011 : Performance

Compilations

1991 : Decade of Decadence
1998 : Greatest Hits
1999 : Supersonic and Demonic Relics
2003 : The Best of Mötley Crüe
2005 : Red, White & Crüe
2009 : Greatest Hits

Coffrets

2003 : Music to Crash Your Car to: Vol. 1
2004 : Loud as F@*k
2004 : Music to Crash Your Car to: Vol. 2
2007 : Shout at the Demos

EPs

1988 : Raw Tracks
1990 : Raw Tracks vol. 2
1994 : Raw Tracks vol. 3
1994 : Quarternary

Site de référence : www.motley.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂