Chicken Shack




Chicken ShackChicken Shack est un groupe britannique de blues-rock, de british blues et de psychedelic blues, fondé  à Stourbridge en Angleterre en 1965 par Stan Webb, Andy Silvester et Alan Morley, auxquels se sont joints plus tard Christine Perfect (McVie) en 1968. Chicken Shack a joué avec différents line-up, Stan Webb étant le seul membre constant depuis la formation du groupe.

Chicken Shack en bref

David ‘Rowdy’ Yeats et Andy Silvester forment initialement Sounds of Blue en 1964, un groupe de rhythm and blues basé à Stourbridge. Ils invitent Stan Webb, qui vient de quitter un groupe local nommé The Shades 5, à se joindre à eux. À l’origine le combo comptait également Christine Perfect (future Fleetwood Mac) et Chris Wood (futur Traffic) dans ses rangs.

C’est la naissance de Chicken Shack qui débute en tant que trio en 1965 et tire son nom de l’album Back at the Chicken Shack de Jimmy Smith. Les Chicken Shacks qui sont des stands de volailles en bord de route, ont fréquemment été mentionnés dans des chansons de blues et de R & B, comme dans le hit d’Amos Milburn, Chicken Shack Boogie.



Par la suite, le groupe a élu domicile au Star-Club de Hambourg en Allemagne avec à la batterie Alan Morley quitte le groupe en 1968, au moment où arrive Christine Perfect. Ce sont Al Sykes puis Hughie Flint (batteur de John Mayall lorsqu’Eric Clapton était dans le groupe) qui lui succède, remplacé plus tard par Dave Bidwell.

La première apparition de Chicken Shack a lieu au Festival National de Jazz et de Blues de 1967 à Windsor en Angleterre puis la formation signe avec le label Blue Horizon de Mike Vernon la même année qui publie Forty Blue Fingers début 1968.

Coutumier des festivals à l’époque de l’explosion du Brit-Blues, Stan Webb assure le spectacle avec sa guitare électrique en prenant des bains de foule relié à la scène, où le reste du groupe assure, par un câble d’une soixantaine de mètres, Chicken Shack encontre un certain succès commercial.

Christine Perfect est désignée comme la meilleure chanteuse deux ans de suite par les lecteurs de Melody Maker.

Après deux petits succès « I’d Rather Go Blind » et « Tears in the Wind » Christine Perfect quitte le groupe lorsqu’elle épouse John McVie de Fleetwood Mac en 1969. Elle a été remplacée par Paul Raymond du groupe Plastic Penny jusqu’en 1971.

Ce remplacement par Paul Raymond change la donne puisque le groupe prend une orientation plus heavy-blues, terrain de prédilection des Led Zeppelin, Black Sabbath et autres Deep Purple. Boudé par les fans de blues de la première heure déçus que la suite du premier album prometteur ne soit pas à la hauteur des promesses, Chicken Shack est peu suivi par les amateurs d’un blues-rock plus lourd qui préfèrent les groupes ci-dessus. À la croisée des chemins au moment de la sortie de l’album Accept en 1970 la formation de Stan Webb est dans l’ombre de son concurrent direct, Fleetwood Mac, avec lequel le parallèle s’impose encore plus avec le transfuge de Christine McVie.

En guise de réponse aux attentes de ses fans et de la critique, Chicken Shack nous balance donc un excellent album, mélange de pop, blues et hard rock, de bien belle facture…

En 1971, malgré le succès d’Accept, le label Blue Horizon rompt le contrat qui le lie avec le groupe ce qui provoque plusieurs défections puisque le pianiste Paul Raymond, le bassiste Andy Silvester et le batteur Dave Bidwell s’en vont rejoindre Savoy Brown.

Stan Webb remonte un nouveau trio avec John Glascock à la basse et Paul Hancox à la batterie, ils enregistrent ensemble Imagination Lady mais cette line-up ne perdure pas puisque Glascock part rejoindre Carmen (plus tard Jethro Tull) et Stan Webb lui-même est recruté par Savoy Brown en 1974, il enregistre l’album Boogie Brothers avec eux.

Chicken Shack se met en veille entre 1973 et 1976.

À partir de 1977 Stan Webb reforme ponctuellement Chicken Shack en s’entourant de musiciens blues comme Paul Butler (ex-Jellybread), Keef Hartley (ex-Ten Years After), John Glascock (ex-Carmen), Tony Ashton, Ric Lee (ex-Ten Years After) et Miller Anderson (ex-Savoy Brown) entre autres…

Les concerts de Chicken Shack sont restés populaires au fils des ans, particulièrement en Europe.

Membres de Chicken Shack

Stan Webb – guitare, chant
Andy Silvester – basse
Alan Morley – batterie
Christine Perfect – claviers, chant
Al Sykes – batterie
Hughie Flint – batterie
Dave Bidwell – batterie
Paul Raymond – claviers
John Glascock – basse
Pip Pyle – batterie
Paul Hancox – batterie
Bob Daisley – basse
David Wilkinson – claviers
Rob Hull – basse
Alan Powell – batterie
Dave Winthrop – saxophone
Robbie Blunt – guitare
Ed Spivock – batterie
Paul Martinez – basse
Steve York – basse
Paul Butler – guitare
Keef Hartley – batterie
Ric Lee – batterie
Alan Scott – basse
Andy Pyle – basse
Tony Ashton – claviers
Miller Anderson – guitare
Russ Alder – batterie
John Gunzell – batterie
Roger Saunders – guitare
Andy Scott – basse
Jan Connolly – basse
Bev Smith – batterie
Wayne Terry – basse
David Wintour – basse
James Morgan – basse
Mick Jones – batterie
Chris Williams – batterie
Romek Parol – batterie

Discographie de Chicken Shack

1968 – 40 Blue Fingers Freshly Packed and Ready to Serve
1969 – 100 Ton Chicken
1969 – O.K. Ken?
1970 – Accept
1972 – Imagination Lady
1973 – Unlucky Boy
1974 – Goodbye Chicken Shack Live
1977 – Double
1977 – Stan the Man
1978 – That’s the Way We Are
1978 – The Creeper
1979 – Chicken Shack
1980 – In the Can
1981 – Roadies Concerto Live
1989 – Simply Live Live
1998 – On Air BBC sessions
1999 – Black Night
2001 – Webb
2002 – Stan The Man
2004 – Going Up Going Down-Anthology
2004 – Stan Webb
2004 – Still Live After All These Years
2006 – Poor Boy/the Deram Years
2006 – Strange Situations/The Indigo

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Fleetwood Mac




Fleetwood Mac est un groupe britannique de blues, de blues-rock, de blue-eyed blues et plus tard de pop-rock-f.m. créé en 1967 à Londres par Peter Green (ex Bluesbreakers, Mick Fleetwood (de son vrai nom Michael John Kells Fleetwood) qui est le seul à avoir toujours fait partie du groupe, John Mcvie et Jeremy Spencer. Le groupe a écoulé plus de cent millions de disques à travers le monde ce qui classe Fleetwood Mac parmi les plus importants vendeurs de l’histoire du rock.

Fleetwood Mac en bref

Le quatuor prend initialement le nom de Peter Green’s Fleetwood Mac avant de devenir seulement Fleetwood Mac (contraction de Fleetwood/McVie) et se lie d’amitié avec The Grateful Dead de Gerry Garcia lorsqu’ils jouent pour eux en avant groupe de concerts aux États-Unis.

Le guitariste Danny Kirwan devient le cinquième membre de Fleetwood Mac en 1968 et ce line-up liminaire stable enregistre le premier album éponyme du groupe, du pur blues, puis en juillet 1969, assure l’ouverture des concerts de Ten Years After.

En effet, à l’origine Fleetwood Mac est plutôt un groupe de blues rock s’inscrivant dans la lignée Brit-Blues à la Cream, Yardbirds, Animals ou Ten Years After et sort des titres comme « Albatross », « Oh Well » et « Black Magic Woman » (repris plus tard par Santana) mais il évolue au fil du temps et de ses restructurations vers de la grosse pop commerciale à la fin des années 1970 au grand dam de ses premiers fans. Mais c’est bien dans ce registre plutôt pop-rock-fm qu’il connaîtra ses plus grands succès auprès du grand-public.



L’histoire de Fleetwood Mac est jalonné de nombreux changements d’effectifs avec notamment les départs de Jeremy Spencer et de Peter Green suite à des problèmes personnels et l’arrivée en 1970 de la claviériste Christine Perfect, qui joue déjà en sessions studio depuis le deuxième album Mr. Wonderful (laquelle épouse John McVie), de Bob Welch en 1971, puis de Lindsey Buckingham en 1974 et enfin de Stevie Nicks. En effet, lors de leur recherche de studios à Los Angeles, le groupe découvre le duo folk-rock Lindsey Buckingham & Stevie Nicks. Séduit, Mick Fleetwood propose à Lindsey Buckingham de rejoindre sa formation en tant que nouveau guitariste principal, celui-ci accepte à condition que Stevie Nicks, sa partenaire et petite amie à l’époque, soit elle aussi recrutée. Ce choix aura une incidence majeure sur la suite…

Danny Kirwan est limogé en août 1972, suivi par Dave Walker (ex Savoy Brown) en juin 1973 et puis par Bob Weston (ex Long John Baldry) en septembre 1973 pour une sombre affaire d’adultère avec la femme de Mick Feetwood. Bob Weston quant à lui rejoint la formation fin 1972.

L’album éponyme de 1975 devient leur meilleur album à ce moment de leur histoire, atteignant le premier rang des charts aux États-Unis.

L’album Rumours publié en 1977 reste quant à lui leur plus grand succès commercial puisqu’il s’est vendu à quarante millions d’exemplaires ce qui en fait le huitième album le plus vendu de tous les temps.

En août 1987, Lindsey Buckingham quitte la formation pour se consacrer pleinement à sa carrière solo, Mick engage alors Rick Vito et Billy Burnett (fils du chanteur de rockabilly Dorsey Burnette).

Le plus grand tube international de Fleetwood Mac « Dreams » composé et interprété par Stevie Nicks se classe dans tous les charts internationaux.

En 1993, un concert unique à l’occasion l’investiture présidentielle de Bill Clinton réuni les cinq membres clés pour la première fois depuis six ans.

En l’espace d’un an, en 1994, Mick Feetwood réorganise  la formation en intégrant Bekka Bramlett la fille de Delaney & Bonnie (de son vrai nom Rebekka Ruth Lazone « Bekka » Bramlett ) et Dave Mason (ex Traffic).

Stevie Nicks et Lindsey Buckingham reviendront en 1997.

En 1998, plusieurs membres de Fleetwood Mac sont intronisés au Rock and Roll Hall of Fame et le groupe reçoit le Brit Award pour sa contribution exceptionnelle à la musique.



Après le départ en retraite de Christine McVie cette même année le groupe continue sous forme de quatuor avec John McVie, Mick Fleetwood, Lindsey Buckingham et Stevie Nicks.

En 2014, Christine McVie sort de sa retraite et réintègre le à temps plein.

Le dernier album studio de Fleetwood Mac, Say You Will, date de 2003 mais un projet parallèle sous le nom de Lindsey Buckingham / Christine McVie est publié en 2017 avec la participation des autres membres du groupe Fleetwood Mac.

Personnellement je préfère de loin la première époque blues, blues-rock de Fleetwood Mac, le reste, à l’instar des derniers albums, c’est de la pop-soupe sans grand intérêt… mais cela n’engage que moi ! 😉

Membres de Fleetwood Mac

Membres actuels

Mick Fleetwood : batterie, percussions
John McVie : basse
Christine McVie : claviers, chant, accordéon
Lindsey Buckingham : guitare, claviers, chant, percussions
Stevie Nicks : chant, claviers

Anciens membres

Peter Green : guitare, harmonica, chant
Jeremy Spencer : guitare, piano, chant
Bob Brunning : basse
Danny Kirwan : guitare, chant
Bob Welch : guitare, chant, vibraphone
Bob Weston : guitare, chant
Dave Walker : chant
Billy Burnette : guitare, chant
Rick Vito : guitare, chant
Bekka Bramlett : chant
Dave Mason : guitare, chant

Discographie  de Fleetwood Mac

Deux albums de Fleetwood Mac figurent dans Les 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie :  « Rumours » et « Tusk ».

Albums studio

1968 : Fleetwood Mac
1968 : Mr. Wonderful
1969 : Then Play On
1970 : Kiln House
1971 : Future Games
1972 : Bare Trees
1973 : Penguin
1973 : Mystery to Me
1974 : Heroes Are Hard to Find
1975 : Fleetwood Mac
1977 : Rumours
1979 : Tusk
1982 : Mirage
1987 : Tango in the Night
1990 : Behind the Mask
1995 : Time
2003 : Say You Will

Albums Live

1980 : Live
1985 : Live in Boston
1992 : Live at the Marquee 1967
1995 : Live at the BBC
1997 : The Dance
1998 : London Live 1968
1999 : Shrine ’69
2004 : Fleetwood Mac Live In Boston

Compilations

1969 : English Rose
1969 : The Pious Bird of Good Omen
1969 : Fleetwood Mac In Chicago
1971 : Black Magic Woman
1971 : The Original Fleetwood Mac
1971 : Greatest Hits
1975 : Vintage Years
1978 : Man of the world
1987 : The Collection
1988 : Greatest Hits
1990 : The Hits of Fleetwood Mac
1991 : Original Fleetwood Mac: The Blues Years
1992 : 25 Years – The Chain (coffret 4 CD)
1996 : The Best of Fleetwood Mac
1997 : Madison Blues
1998 : The Vaudeville Years
1999 : The complete Blue Horizon Sessions (1967-1969)
2001 : Show-Biz Blues
2002 : The Best of Peter Green’s Fleetwood Mac
2002 : The Very Best of Fleetwood Mac
2002 : Jumping at Shadows: The Blues Years
2003 : Green Shadows
2007 : The Essential Fleetwood Mac
2013 : Opus Collection

Achetez les albums


Site de référence : www.fleetwoodmac.com

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵