Finn Arild




Finn Arild TestamentFinn Arild est un multi-instrumentiste, chanteur, auteur-compositeur et producteur norvégien très talentueux, passionné par un large éventail de styles musicaux qui vit à Oslo avec sa femme et ses deux chats. Il apprend la guitare classique dès l’âge de six ans. Vers dix ans il se met aussi à l’orgue et joue dans divers groupes locaux tout au long de sa jeunesse. Mais c’est dans les technologies de l’information, le graphisme et le marketing, qu’il débute sa vie professionnelle sans toutefois perdre de vue sa passion initiale, la musique…

Finn Arild en bref

Finn Arild est né un matin d’été en février à Takapuna, en Nouvelle-Zélande (eh oui, dans l’hémisphère sud, en février c’est en été). Peu de temps après, sa famille retourne vivre en Norvège où il grandi et découvre le prog-rock des années 70 qu’écoute son frère aîné et la musique classique qu’apprécie particulièrement son père.

À douze ans, il compose déjà plusieurs chansons et joue avec divers groupes locaux, dans l’un d’eux il fait la connaissance de son ami Reidar Wiik, un virtuose du clavier avec qui il partage les mêmes goûts musicaux et la même curiosité pour les expérimentations techniques. Finn Arild et Reidar Wiik commencent à écrire et à enregistrer de la musique avec les moyens du bord utilisant deux cassettophones.

Bien plus tard dans le cadre de ses activités professionnelles Finn Arild participe à plusieurs projets de pubs radio dans lesquelles il intègre ses connaissances de l’informatique et de la musique.

Après de nombreuses années d’écriture, de production et de travail en studio avec des équipements de plus en professionnels la vie des deux amis prend des directions différentes et Finn Arild décide de créer son premier album solo dont les compositions couvrent de nombreux styles, du classique au folk en passant par le jazz, la pop et et le rock progressif.

En effet, le premier album de Finn Arild Serendipity sort en 2005, c’est un mélange de pop-rock, d’art-rock avec une saveur très progressive. Ses textes contiennent une part de satire teintée d’humour, la production est très soignée.

Tout commence en janvier 2004, car SimpelTen, le groupe dans lequel joue Finn Arild à ce moment là n’a pas vraiment bougé depuis leur dernière démo. Par ailleurs son ami et partenaire musical de vingt ans, Reidar Wiik se marie et fonde une famille donc exit la vie d’artiste… Finn Arild décide alors de se lancer en solo en partant des morceaux existants.

Finn Arild : SerendipityÀ l’automne de la même année, sa démo sous le bras, il part faire le tour des maisons de disques mais sans grand succès jusqu’à Noël. Nécessité faisant Loi, il fait le choix de s’auto-produire et contacte un ami, Tor Øyvind Quille qui dispose d’un studio d’enregistrement bien équipé, ce dernier accepte de le mettre à sa disposition pour enregistrer une démo de test afin que Finn Arild constate ce dont il est capable de réaliser. L’enregistrement de « Take Two and Call Me in the Morning » impressionne notre musicien et les deux hommes signent un contrat pour un premier album.

Le single  mentionné ci-dessus est publié sur iTunes et diffusé sur la plupart des radios locales norvégiennes et la suite de l’album est arrangé-enregistré au cours de l’été puis mixé à l’automne 2005.

Inspiré par le succès de son premier opus, Finn Arild s’atèle à son deuxième projet solo, le concept album Testament. Ses principales influences sont des groupes de rock progressif comme Genesis (de l’époque Wind and Wuthering), Yes, Marillion, Transatlantic, Eloy et Pendragon que l’on ressent plus sur ce deuxième album. Les paroles traitent souvent de questions sociales, environnementales ou politiques avec un une touche humoristique et satirique.

Après un album d’art-rock avec Serendipity, Finn Arild veut créer une œuvre qui fasse véritablement honneur à ses racines progressive-rock et il va mettre cinq ans à peaufiner son projet…

Il s’entoure du batteur Mikael Wikman, qui enregistre toutes les pistes depuis son drumstudio de Stockholm en collaboration avec Finn Arild, de son vieil ami Reidar Wiik qui fait un excellent travail au piano et aux chœurs.

Testament est un concept album de rock progressif épique qui traite de la création de l’univers avec le Big Bang, la création d’étoiles et des planètes, l’apparition et le développement de la vie sur terre et les conséquences de l’activité humaine sur son environnement… Pendant plus de 60 minutes, Testament offre une expérience musicale riche d’effets sonores et d’enchaînements sans pauses entre les différent morceaux écrit de manière réfléchie, minutieusement élaboré et habilement mixé par Finn Arild dans son home-studio d’Oslo.

Finn Arild y chante, joue de la guitare acoustique, classique et électrique, de la basse et des claviers. Il s’occupe de tout, production, arrangements, mixage avec la volonté de créer une musique de qualité, accrocheuse, mélodique, complexe permettant à l’auditeur de redécouvrir quelque chose à chaque écoute…

Un bel album que je recommande aux amateurs de rock-progressif…

Discographie de Finn Arild

2005 – Serendipity
2010 – Testament

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.finnarild.com



Sonic Sight

Sonic Sigh : AnthropologyEn 2017 les deux amis, Finn et Reidar, se retrouvent et décident de fonder le groupe Sonic Sight.

Leur premier album, Anthropology sort le 1er novembre 2017, c’est un concept-album de rock-progressif de très belle facture doté d’une fraîcheur novatrice qui fait fit des conventions du style. Finn Arild joue de la guitare, de la basse, des claviers et chante, Reidar Wiik quant à lui est aux percussions, au piano et autres claviers.

Le thème d’Anthropologie se situe dans le futur, lorsqu’une bulle économique éclate et déclenche une guerre civile aux États-Unis. Adam le personnage clé devient un simple réfugié parmi d’autres qui fuient en Inde.

« J’ai été inspiré par la crise des réfugiés en Europe et j’ai eu l’idée d’inverser la situation« , explique Finn Arild. « Mettre un personnage typiquement occidental dans cette situation donne un autre éclairage à la souffrance qu’endurent ces personnes…« .

À l’écoute, les influences de groupes de rock-progressif et rock-symphonique des 70’s,  comme Genesis ou Yes ainsi que néo-prog contemporain comme Spock’s Beard par exemple, sont assez évidentes.

Discographie de Sonic Sight

2017 – Anthropology

Site de référence : www.sonic-sight.no

 

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.