2002 : Arno > Il est tombé du ciel + Lola etc




2002 : Arno > Il est tombé du cielSuite des aventures d’Arno avec ce 25ème album Arno Charles Ernest en 25 ans de carrière et plus.

Avec sa prose de comptoir, Arno épluche le quotidien avec nostalgie et truculence pour nous conter des tranches de vie touchantes et cocasses. Sa voix fumée et rapeuse nous chante ses racines rythm’n’blues au fort accent belge. Ses complaintes blues rock sont enrichies de javas sur des airs de fête foraines produisant un rock bancal et tordu.

Avec cet album, prix Charles Cros, Arno nous livre une première chanson touchante avec « Lola, etc. » que je vous invite à écouter ici en morceau bonus.
Suivi par une attaque de banjo pour ce rock devenu un hymne ondoyant « Je veux nager », avant de pleurer sa mère sur une émouvante version acoustique des Rolling Stones avec « Mother’s Little Helper ».

S’enchaîne un blues sur « Ma femme » qui le lui file, avant de se laisser aller sur un rock déjanté avec « They look at me ». Autre reprise, avec « Elisa » de Serge Gainsbourg, entonnée en duo avec Jane Birkin et suivi par la passion délirante de «Amor».



« Elle a eu », morceau méconnu nous immerge dans les violons du rock avant de se plonger dans le duo intimiste de « lovin’you ».

Et puis cette fameuse fanfare rock à la guitare vite déjantée «Il est tombé du ciel» que je livre ce soir.

Une triste ballade acoustique « I’m not in Love » nous jette en pâture au duo rock de «Honky Tonk» avec Reggie avant de nous parler à nouveau des femmes sur le glissendo « Hey Sister ».

Tout ça pour nous dire de sa voix rauque qu’il n’est « Pas heureux ni malheureux » bien qu’il soit un triste «solo gigolo».

Avec cette voix qui porte les stigmates d’une vie excessive, Arno Charles Ernest vous salue avec ce magnifique live depuis Bruxelles en 2005.

Paroles de la chanson « Il Est Tombé Du Ciel » de l’album « Arno Charles Ernest » par « Arno » himself

Il est tombé du ciel
Un orage imprévu
Et un voyage
Jusqu’alors inconnu
M’a rendue belle
Tous les jours de la s’maine

Car je suis celle
Qui le fait vaciller
Celle qui chancelle
Sur ses nuits ondulées

Il est tombé du ciel
Quand j’avais envie d’rien
Qu’j’aimais même plus
Le tango argentin
Ni les chansons
Qui m’flanquaient des frissons

Car je suis celle

Qui le fait vaciller
Celle qui chancelle
Sur ses nuits ondulées

Il est tombé du ciel
Près du coeur de la cible
m’a fait laisser
Mes champs brûlés
Où je chantais
D’insensées mélopées

Car je suis celle
Qui le fait vaciller
Celle qui chancelle
Sur ses nuits ondulées

Acheter albums the scorpions

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *