The Fabulous Thunderbirds

The Fabulous Thunderbirds - Mazik

The Fabulous Thunderbirds est un groupe américain de Blues-Rock, Texas-Blues, Southern-Rock par excellence depuis plus de trois décennies. Leur son caractéristique et puissant, influencé par une diversité de styles musicaux, s’est concrétisé dans des succès tels que « Tuff Enuff » et « Wrap It Up ». Le cofondateur, chanteur et harmoniciste Kim Wilson, est le seul membre original toujours actif et véritable fer de lance du groupe qui a subit de nombreux changements d’effectif depuis sa formation au Texas en 1974.

The Fabulous Thunderbirds en bref

Après s’être produit pendant plusieurs années sur la scène blues d’Austin, au Texas, le groupe signe un contrat chez Takoma/Chrysalis Records, puis avec Epic Records. En 2011, ils passent chez Severn Records.

Leurs deux premiers albums sortent en 1979 et 1980, avec Kim Wilson au chant et à l’harmonica, Jimmie Vaughan à la guitare et Keith Ferguson à la guitare basse. Mike Buck était à la batterie pour le premier album mais il est remplacé par Fran Christina sur le second opus. Les deux albums sont passés totalement inaperçus avec seulement 3000 disques vendus qui sont aujourd’hui devenus des enregistrements rares mais représentatifs de l’histoire du blues.

Le style hybride des Fabulous Thunderbirds mélange le blues texan avec les sons de swamp blues teintés d’harmonica blues traditionnel.

The Fabulous Thunderbirds - MazikLe troisième album du groupe, Butt-Rockin’ de 1981, rapproche le groupe du vieux Rhythm and Blues avec l’apport de musiciens supplémentaires notamment un pianiste et une section de cuivres.

Malgré la reconnaissance de la critique et leurs pairs puisqu’ils assurent les ouvertures des concerts des Rolling Stones et d’Eric Clapton, les albums des Fabulous Thunderbirds ne se vendent pas. La conséquence directe c’est que le label Chrysalis les laisse tomber après la sortie de T-Bird Rhythm.

Le bassiste Keith Ferguson quitte le groupe pendant la période de « vaches maigres » de quatre ans sans le moindre contrat. Il est remplacé par Preston Hubbard, un ancien membre de Roomful of Blues. C’est à cette époque, en 1983, que la formation participe à l’album « Havana Moon » de Carlos Santana.

En 1985, le groupe décroche finalement un nouveau contrat avec Epic/Associated. Le single « Tuff Enuff » qui s’en suit est utilisé dans des bandes originales de films tout comme le single suivant, « Wrap It Up ».

The Fabulous Thunderbirds - Hot Stuff - Mazik

« Tuff Enuff » est le seul tube du groupe à figurer au Top 40, atteignant la dixième palce du Billboard Hot 100. L’album devient disque d’or dans plusieurs pays puis disque de platine aux États-Unis, avec plus d’un million de ventes.

La composition de Vaughan-Wilson « Twist It Off » apparaît dans la B.O. du film Light of Day (1987) de Paul Schrader avec  Michael J. Fox et Joan Jett dans lequel on voit le groupe en train de jouer.

Jimmie Vaughan quitte le groupe en 1990 pour enregistrer un album très attendu avec son frère Stevie Ray Vaughan, « Family Style ».

Le groupe s’est ensuite lancé dans une longue série de changements de line-up et d’albums tout au long des années 1990.

Au début des années 1990, Kim Wilson enregistre deux albums solo tout en continuant de tourner avec les Fabulous Thunderbirds. En 1994, le groupe enregistre son neuvième album, Roll of the Dice, qui sort sur Private Music en 1995. High Water suit en 1997, bien qu’il s’agisse en fait d’une collaboration entre Wilson et les musiciens de studio Steve Jordan et Danny Kortchmar, publiée sous le nom de Fabulous Thunderbirds.

Le soir du 16 février 2000, The Fabulous Thunderbirds est le premier groupe à être diffusé sur Internet à l’aide de caméras haute définition. Le DVD qui suit, Invitation Only, est l’un des premiers enregistrements multipistes haute résolution d’un concert live. Le CD Live ! sort en 2001.

The Fabulous Thunderbirds - MazikLe groupe enregistre Painted On en 2005, produit par Steve Berlin (de Los Lobos) et avec Rachel Nagy des Detroit Cobras sur le titre Love Speaks Louder Than Words. Le guitariste Nick Curran rejoint Wilson au chant pour Two Time Fool.

En 2009, le bassiste Ronnie James et le guitariste Troy Gonyea partent en tournée en Grande-Bretagne avec Booker T. Jones accompagnés du guitariste Marc Ford des Black Crowes et du batteur Darian Gray. Le combo publie l’album On the Verge en 2013.

En 2016, Kim Wilson présente le nouveau line-up constitué de de Steve Gomes à la basse, Kevin Anker aux claviers, Wes Watkins à la batterie et le retour au bercail du guitariste Johnny Moeller.  Cette formation plus le batteur Rob Stupka enregistrent l’album Strong Like That qui sort août 2016.

Line-ups des Fabulous Thunderbirds

Membres actuels

Kim Wilson : chant, harmonica
Johnny Moeller : guitare
Kevin Anker : claviers
Steve Gomes : basse
Nico Leophonte : batterie

Anciens membres

1976–1979

Kim Wilson : chant, harmonica
Jimmie Vaughan : guitare
John Melancon : basse
Mike Buck : batterie

1979–1985

Kim Wilson : chant, harmonica
Jimmie Vaughan : guitare
Keith Ferguson : basse
Fran Christina : batterie

1985–1988

Kim Wilson : chant, harmonica
Jimmie Vaughan : guitare
Preston Hubbard : basse
Fran Christina : batterie
Junior Brantley : claviers (1986-1987)
Chuck Leavell : claviers (1987-1988)

1988–1989

Kim Wilson : chant, harmonica
Jimmie Vaughan : guitare
Doyle Bramhall II : guitare
Austin de Lone : claviers
Preston Hubbard : basse
Fran Christina : batterie

1990–1993

Kim Wilson : chant, harmonica
Duke Robillard : guitare
Doug « Kid » Bangham : guitare
Austin de Lone : claviers
Preston Hubbard : basse
Fran Christina : batterie

1993–1996

Kim Wilson : chant, harmonica
Kid Ramos : guitare
Willie Campbell : basse
Gene Taylor : claviers
Fran Christina : batterie

1996–1999

Kim Wilson : chant, harmonica
Kid Ramos : guitare
Willie Campbell : basse
Gene Taylor : claviers
Jimi Bott : batterie

1999–2000

Kim Wilson : chant, harmonica
Kid Ramos : guitare
Willie Campbell : basse
Gene Taylor : claviers
Richard Innes : batterie

2000–2002

Kim Wilson : chant, harmonica
Kid Ramos : guitare
Willie Campbell : basse
Gene Taylor : claviers
Jimi Bott : batterie

2002

Kim Wilson : chant, harmonica
Kid Ramos : guitare
Willie Campbell : basse
Gene Taylor : claviers
Steve Hodges : batterie

2002–2005

Kim Wilson : chant, harmonica
Troy Gonyea : guitare
Gene Taylor : claviers
Ronnie James Weber : basse
Jimi Bott : batterie

2005–2007

Kim Wilson : chant, harmonica
Nick Curran : guitare, chant
Kirk Fletcher : guitare
Gene Taylor : claviers
Ronnie James Weber : basse
Jimi Bott : batterie

2007–2008

Kim Wilson : chant, harmonica
Johnny Moeller : guitare
Kirk Fletcher : guitare
Randy Bermudes : basse
Jay Moeller : batterie

2008–2016

Kim Wilson : chant, harmonica
Johnny Moeller : guitare
Mike Keller : guitare
Randy Bermudes : basse
Jay Moeller : batterie

2016–2019

Kim Wilson : chant, harmonica
Johnny Moeller : guitare
Kevin Anker : claviers
Steve Gomes : basse
Wes Watkins : batterie

Discographies

Albums studio

1979 – Girls Go Wild
1980 – What’s the Word
1981 – Butt Rockin’
1982 – T-Bird Rhythm
1986 – Tuff Enuff
1987 – Hot Number
1989 – Powerful Stuff
1991 – Walk That Walk, Talk That Talk
1995 – Roll of the Dice
1997 – High Water
2005 – Painted On
2009 – Thunderbirds! (vendu uniquement lors des concerts)
2013 – On the Verge
2016 – Strong Like That

Albums Live

1985 – Live from London
2001 – Live

Compilations

1987 – Portfolio
1991 – The Essential
1992 – Hot Stuff: The Greatest Hits
1993 – Wrap It Up
1996 – Different Tacos
1996 – Butt Rockin’/T-Bird Rhythm
1997 – Best of the Fabulous Thunderbirds
1999 – Tuff Enuff/Powerful Stuff
2003 – Thunderbirds Tacos Deluxe
2011 – The Best of the Fabulous Thunderbirds: Early Birds Special

Achetez les albums des Fabulous Thunderbirds

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Freddy King


Freddie KingFreddie King est né à Gilmer, Texas le 3 septembre 1934 et a eu ses premières leçons de guitare de sa mère et de son oncle à l’âge de 6 ans.

Il a commencé à jouer du country blues dans la tradition de Lightnin’ Hopkins et Louis Jordan un saxophoniste dont il reprenait les morceaux note par note à la guitare.

Biographie de Freddy King

En 1949 il déménage avec sa famille à Chicago et commence à fréquenter des clubs de blues dans lesquels il écoute des musiciens comme Muddy Waters, Jimmy Rogers, Robert Jr. Lockwood, Little Walter, and Eddie Taylor.

A l’âge de seize il commence à jouer dans les clubs et y rencontre Howlin’ Wolf et Muddy Waters.

Comme beaucoup de bluesmen il travaillait dans la journée et jouait dans les club le soir.

Bientôt il forme son propre groupe, les Every Hour Blues Boys avec ses amis musiciens Eddie Taylor et Jimmy Rogers qui sont rejoins par le guitariste Jimmy Lee Robinson et le batteur Sonny Scott.

En 1956 il a enregistré son premier 45 tours You’ve Got to Love Her With Feeling qui n’a pas eu beaucoup de succès.

En 1957 il effectue des enregistrements studio avec des bluesmen tels que le pianiste Memphis Slim et le guitariste Magic Sam Maghett.

Il a été refusé plusieurs fois par le label Chess Records, un des plus grands labels blues à l’époque, parce que « vocalement cela ressemblait trop à B.B. King » (plus tard il dira que ces refus était en fait une bénédiction, car cela l’a obliger à développer son propre style).

Puis il rencontre le pianiste Sonny Thompson qui était sous contrat avec le label Federal dirigé par Syd Nathan, producteur autoritaire, mais qui avait un flair exceptionnel. Un an après il sort son premier 45 tours sous ce label avec le morceau Hide away qui va devenir la signature de Freddie King et le morceau le plus influent. Il était numéro 5 des charts R&B et le premier un hit d’un artiste blues dans le Pop chart (N°29). C’est un morceau indispensable dans le répertoire de tous les groupes de blues ou de rock.

En 1961 il sort son premier album Freddy King Sings, suivi dans la même année par Let’s Hide Away and Dance Away With Freddy King : Strictly Instrumental.

1961 fut son année la plus faste. Il a placé 4 morceaux dans le top ten du Billboard’s R&B chart : “Hide Away” (N°2), suivi de “Lonesome Whistle Blues” (N°8), “San-Ho-Zay” (N°4), “I’m Tore Down” (N°5).

Dans la période 61-63 il a vendu plus d’albums que tout autre artiste de blues y compris B.B. King.

Ses morceaux instrumentaux sont plutôt pétulants alors que les morceaux vocaux comme “Have You Ever Loved a Woman” et “Love Her With a Feeling,” sont souvent des blues mélancoliques.

Freddy a tourné aux Etats-Unis dans les salles de concert, les night club ainsi que dans les festivals de jazz et de blues avec des artistes comme Sam Cooke, Jackie Wilson et James Brown.

Fin 1962 sa femme retourne au Dallas avec leurs 6 enfants, car elle ne supportait plus la vie tumultueuse de Freddy à Chicago.

Début 1963 il retourne au Texas pour rejoindre sa famille.

Jusqu’en 1965 il a sorti divers albums surtout instrumentaux incluant incluant « San-Ho-Zay, » « The Stumble, » and « I’m Tore Down » qui sont devenus des classiques du blues.

En 66 le label Cotilion le remarque dans une émission de télé consacrée au R&B « The!!!Beat » dans laquelle sont passés Otis Redding, Etta James, Louis Jordan entre autres.

Il fera 2 albums pour ce label avec le producteur saxophoniste King Curtis, albums qui eurent un succès mitigé Freddie King Is a Blues Master et My Feeling for the Blues.

En 1969 il trouve un nouveau manager, Jack Calmes, un homme d’affaires blanc qui adhère à la contre-culture dans laquelle il a découvert le blues.

Celui-ci a propulsé sa carrière. En 1969 au Texas International Pop Festival Freddie partageait l’affiche avec Led Zeppelin, Grand Funk Railroad, Canned Heat, Ten years After, B.B. King, Janis Joplin, Santana et d’autres (les musiciens de Led Zeppelin l’ont regardé jouer la bouche bée !!)

Il effectue pendant 3 mois sa première tournée en Europe qui initialement était prévue pour 1 mois.

Il a été étonné par sa popularité en Angleterre où une nouvelle génération de jeunes artistes blancs parmi lesquels Eric Clapton, Peter Green, Jeff Beck, John Mayall, Mick Taylor, Stevie Ray Vaughan, Lonnie Mack et d’autres en ont fait leur modèle.

3 albums Getting Ready,The Texas Cannonball et Woman Across the River sont produits pour le nouveau label Shelter de Leon Russel qui appréciait le son sifflant de la guitare de Freddie.

Cette collaboration a permis à Freddie d’entrer dans le courant du blues-rock.

Dans les années 70 il enchaîne intensivement pendant quelques années des tournées internationales: Fillmore circuit, Festival de Jazz de Montreux, festivals de blues en tournée avec Led Zeppelin, Grand Funk Railroad, Creedence Clearwater Revival et d’autres.

Sa tournée avec Eric Clapton a été le début d’une grande amitié. Eric a pu accomplir son rêve de jouer avec une de ses idoles.

Freddie a signé avec RSO (également label d’Eric Clapton).

Trois albums en sortent dont Burglar produit par Eric Clapton et dans le quel Eric et son groupe font la rythmique sur quelques morceaux.

En 1974 son concert au The Electric Ballroom à Camden, Londres est enregistré et l’album Live At The Electric Ballroom 1974 est sorti en 1996.

C’est le seul moment où il a joué ses 2 uniques morceaux acoustique « Thats Alright » et « Dust my Brown ».

Freddy King était un homme passionné par son travail et il a brulé la chandelle par les 2 bouts. Il menait un train d’enfer et son  hygiène alimentaire n’était pas très saine (le Bloody Mary était réputé être son repas favori).

C’était un accro du poker immortalisé dans le tube «We are an American band » de Grand Funk Railroad:

“Up all night with Freddie King, Man I gotta tell you, poker’s his thing” (Toute la nuit avec Freddie King, mec, je dois te le dire, le poker c’est son truc ») qui a été écrit après leur tournée dont Freddie faisait l’ouverture.

Selon Don Brewer, le batteur de Grand Funk Railroad :

« Nous étions en tournée avec Freddy. Tout musicien qu’il embauchait pour jouer dans son groupe devait être un joueur de poker, parce que cet homme aimait jouer au poker … et nous avons découvert pourquoi. Il payerait le groupe en cash après chaque performance, puis récupérerait tout son argent auprès des membres du groupe en jouant au poker dans le bus ! »

Eric Clapton a également perdu plusieurs milliers de dollar en jouant avec lui.

En dépit d’une santé qui commençait à décliner (très tôt il avait développé un ulcère), il continuait à faire des tournées harassantes.

Son état de santé s’est détérioré et le 26 décembre lors d’un concert à Dallas, il a été admis à l’hôpital et est décédé le 28 décembre 1976 d’une crise cardiaque.

Alors que les fans noirs de Blues étaient très fidèles au style de BB King, Freddie King était un des premiers guitariste afro-americain a être adopté par un public de blancs à travers le monde.

Ce fut aussi l’un des premiers bluesmen à jouer avec un groupe de musiciens inter-raciaux sur scène.

Freddie est probablement le moins connu des Kings du blues (avec Albert King et B. B. King), mais il a sans doute eu le plus d’influence sur les guitaristes de rock.

Freddie King surnommé The Texas Cannonball, à cause de son imposante carrure et de ses prestations scéniques incendiaires , avait développé son style pendant ces années de retour au Texas avec un chant nuancé et l’utilisation des cordes à vide.

Il possédait un jeu agressif grâce à l’utilisation de fingerpicks en métal pour le pouce et  en plastique l’index qui lui donnaient une percussion plus importante dans son attaque des cordes. Il mettait également de façon précaire la sangle de sa guitare sur son épaule droite.

Joe Bonamassa disait « L’attaque et l’intensité suffisaient pour reconnaître un morceau de Freddie King dès les trois premières notes ».

Il était la transition du blues des années 50 et le hard rock des années 70 comme le témoigne cette incroyable  vidéo tournée au Madison Square Garden en  1972 en ouverture de Grand Funk Railroad. Une prestation très rock avec des licks funky qui nous emmène dans un rythme infernal accompagnés d’excellents musiciens.

Le jeu dur et puissant de Freddie avec de brillants et incroyables licks  a jeté les bases de générations de musiciens de blues et de rock. Son travail a influencé les légions de guitaristes qui l’ont suivi, notamment son collègue Texan Stevie Ray Vaughan  ainsi que Popa Chubby, Joe Bonamassa, ZZ Top et tant d’autres…

En 1982 il a été intronisé au Blues Foundation’s Blues Hall of Fame. Freddie King a été classé 15e dans la liste du magazine Rolling Stone des 100 plus grands guitaristes de tous les temps et en 2012 il a été  intronisé au Rock & Roll Hall of Fame.

Par proclamation du gouverneur du Texas, le 3 Septembre 1993  a été déclaré Freddie King Day, honneur réservé aux légendes du Texas tels que Bob Wills et Buddy Holly.

Plus vous écoutez sa musique, plus vous l’aimez. Une intoxication naturelle. J’ai eu ma première piqûre  avec cette vidéo qui contient des extraits de sa tournée européenne en 73-74.

Morceaux de Freddy King Live in Europe 1973/1974

Montreux Jazz Festival, Switzerland, 29.Jun.1973
00:00 – Have You Ever Loved A Woman
12:10 – Look Over Yonders Wall
19:33 – Ain’t No Sunshine

Fun House Stockholm, Sweden – 19.Dec.1974
27:01  – Woman Across The River
31:24  – Ghetto Woman
35:46 – Blues Band Shuffle
41:15 – Sweet Home Chicago

Opopoppa, Stockholm, Sweden, 04.Jul.1973

47:56 – Big Legged Wowan
53:08 – Have You Ever Loved A Woman
1:01:14 – Blues Band Shuffle

Discographie de Freddy King

Albums

1961 Freddy King Sings
1961 Let’s Hide Away and Dance Away with Freddy King
1962 Boy,Girl,Boy (Freddy King, Lulu Reed & Sonny Thompson)
1963 Bossa Nova and the Blues
1963 Freddy King Goes Surfin’
1965 Gives you a Bonanza of Instrumentals
1969 Freddie King Is a Blues Master
1970 My Feeling for the Blues
1971 Getting Ready
1972 Texas Cannonball
1973 Woman Across the River
1974 Burglar
1975 Larger Than Life

Singles

1956 Country Boy / That’s What You Think
1960 You’ve Got to Love Her With a Feeling / Have You Ever Loved a Woman
1961 Hide Away / I Love the Woman
1961 Lonesome Whistle Blues / It’s Too Bad Things Are Going So Tough
1961 San-Ho-Zay / See See Baby
1961 I’m Tore Down / Sen-Sa-Shun
1961 Christmas Tears / I Hear Jingle Bells
1961 If You Believe (In What You Do) / Heads Up
1962 Takin’ Care of Business / The Stumble
1962 Sittin’ On the Boat Dock / Side Tracked
1962 Texas Oil / What About Love
1962 Come On / Just Pickin’
1962 Look, Ma I’m Cryin’ / The Bossa Nova Watusi Twist

Album live

1983 Rockin’ The Blues – Live!
1988 Live In Antibes 1974
1989 Live In Nancy, 1975
1990 The Texas Cannonball – Live At The Texas Opry House
1993 Live At Liberty Hall
1995 Live At The Electric Ballroom 1974
1995 Freddy King Live
2014 Live & Loud 1968

Site de référence : www.freddiekingsite.com

Paul Chroniqueur Mazik.info

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂