Vice E roi, la relève pop québécoise avec Mon poids, mon prix, ma langue

vice E roi - Mon poids, mon prix, ma langue

Le duo vice E roi lance un vidéoclip pour son nouvel extrait radio, Mon poids, mon prix, ma langue, tiré de son dernier album L’enfer chez les autres. Une belle découverte pop venue du Québec servie par un clip décalé comme on aime chez Mazik.

Vice E Roi est notre découverte musicale venue du Québec. On adore leur pop inventive et totalement décalée. Issu de la nouvelle scène indie canadienne, le duo impose petit à petit sa pop sombre, décalée et bourrée d’imagination. La vingtaine à peine entamée, Jayana Auger et Guillaume Lessard se sont lancés corps et âme à la poursuite de leur passion : la musique.

« Mon poids, mon prix ma langue, c’est la chanson qui nous rappelle notre valeur. Qui veut freiner l’envie de compétition avec les autres et soi-même. Elle met en lumière ces combats malsains, entre nous, fondés sur l’envie de plaire, mais qui au final, nous empêche d’avancer. Elle donne envie de se dire : ‘Je crois en mon poids , mon prix, ma langue’. »
– vice E roi

vice E roi - Mon poids, mon prix, ma langue
vice E roi – Mon poids, mon prix, ma langue

Le vidéoclip, quant à lui, est basé sur les courses automobile, où on peut voir les deux membres du groupe contrôler leurs voitures téléguidées dans une course effrénée, démontrant l’essence des paroles de la pièce qui se veulent un hymne à l’amour de soi, à arrêter de se comparer aux autres. Belle façon d’illustrer nos rapports parfois malsains avec la compétition dans une société où tout le monde veut plaire à tout prix ! On se croirait à la bonne vieille époque des duels de F1 entre Ayrton Senna et Alain Prost.

Entre pop et folk, la musique de vice E Roi fait la part belle aux arrangements de cordes et aux harmonies vocales ciselées. On savoure leurs textes à la poésie sombre, et grinçante, qui ne sont pas sans rappeler ceux de Pierre Lapointe ou de Klô Pelgag.

A découvrir le clip de vice E roi – Mon poids, mon prix, ma langue :

Lien digital

facebook.com/viceeroi

Achetez les albums de Vice E roi

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

The Amber Day a sorti un premier EP éponyme le 28/05/2021

The Amber Day c’est la rencontre de la Louisiane et de la France. Ce groupe de folk-pop-indé fondé fin 2019 à Poitiers est constitué de Rachel Baum, Frédéric Debert, Antonin Deloffre, Jean-Philippe Bérard, Aurélien Chestier. Malgré son jeune âge il bénéficie déjà de nombreuses critiques dithyrambiques de la part de la presse spécialisée : « Maître dans l’art de composer des chansons d’une classe folle, le groupe originaire de Poitiers signe un disque qui frise la perfection. » (Indiepoprock), « On est assez vite convaincu du potentiel colossal qui s’évince de l’écoute de ces cinq titres » (Telescope), « Bel espoir de l’indie folk français » (indiemusic)…

Mazik partage ces points de vue et souhaite vous faire découvrir une formation pleine de promesses…

The Amber Day en bref

Lorsque Fred nous a contacté pour nous présenté sa formation j’ai en premier lieu été accroché par le nom « Amber » et pensé à ma petite-fille Ambre que j’embrasse tendrement en lui dédiant cette chronique. 🥰

Mise à part cette considération familiale, j’ai écouté leur travail avec curiosité et apprécié de suite leur son indé-folk revigoré à l’atmosphère délicate sur lequel se pose la voix captivante de Rachel qui n’est pas sans rappeler par moment la tessiture de la grande Kate Bush…

The Amber Day mêle sonorités folk et mélodies pop au sein de morceaux originaux, telle une plongée intérieure où l’intimité des textes côtoie aussi bien l’énergie que la douceur dans un style qui s’inscrit dans la lignée des London Grammar, Shake Shake Go ou First Aid Kit.

Après avoir officié ensemble au sein d’une première formation du nom de Starving Woodchucks, Frédéric Debert (guitare électrique), Antonin Deloffre (guitare acoustique), Jean-Philippe Berard (basse) et Aurélien Chestier (batterie) se retrouvent au cœur d’un nouveau projet pop porté par une voix « féminine, aérienne et douce comme un parfum de fleurs » selon leur propre description.

En effet, l’arrivée de Rachel Baum qui nous vient de Louisiane et son installation en Nouvelle-Aquitaine marque un tournant significatif dans les perspectives de compositions du groupe. The Amber Day est né.

En mars 2020 le combo sort son premier titre « Missing Man », accompagné d’un clip réalisé au Confort Moderne et voit ses premières critiques tomber en France comme à l’étranger : « il y a de grandes chances pour que vous craquiez sur The Amber Day cette année » (Le Cargo), « Mélancolique et dynamique, cette chanson annonce un EP somptueux, à la tonalité renouvelée » (Indiepoprock). Il ouvre alors la voie à un futur EP.

En Septembre 2020 et après les bons retours du premier single, le groupe dévoile un nouveau titre, « Smoke Clouds ». The Amber Day met alors en avant un côté rock et plus sombre, qui laisse présager de l’énergie qui peut se dégager en live. Le groupe pose ses valises à la Maison Des Étudiants du campus universitaire de Poitiers, pour une résidence d’une semaine. Ce temps de travail est un véritable moment de création scénographique, avec travail du son et des lumières.

Après le ruisseau folk automnal de « Missing Man » et la pop orageuse de « Smoke Clouds », trois autres titres de pop-folk boisée fleurant bon les grands espaces viennent compléter la track-list d’un premier EP auto-produit qui sort en mai 2021.

The Amber Day - premier EP éponyme - Mazik

Mixage/Mastering : Florent Courçon (86), Distribution : Microcultures (86) / Kuroneko (75)

Membres de The Amber Day

Rachel Baum : chant
Frédéric Debert : guitare électrique
Antonin Deloffre : guitare acoustique
Jean-Philippe Berard : basse
Aurélien Chestier : batterie

facebook.com/theamberday

Achetez les albums de The Amber Day

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂