1974 : Jacques Higelin > Paris – New York, New York – Paris




Jacques Higelin BBH75Considéré par beaucoup comme le premier véritable album de Rock Français, BBH 75 de Jacques Higelin est un disque électrique oscillant entre rock, blues et ballades acoustiques.

Le titre de l’album, BBH, est formé par les initiales du nom des trois musiciens qui ont participé : Benarroch, Boissezon, Higelin.

Jusqu’alors chanteur folk expérimental, Higelin se lance dans le rock avec l’énergie qu’on lui connaît en concert et que l’on retrouve sur l’album.

J’ai choisi Paris-New York/New York-Paris, hymne aux paumés de France et des USA qui sera repris dans presque tous ses concerts.

Débutant de manières bluesy, Higelin raconte son histoire avant que la folie électrique commence à monter au même rythme que les paroles « Vises-moi ce connard, T’as pas 100 balles pour un junkie héroïne pressing cocaïne, baby? ».

On retrouve dans cette version live à Taratata en 1994, Louis Bertignac, qui participera à Irradié, avant d’être le guitariste de Téléphone.

Une pensée sur “1974 : Jacques Higelin > Paris – New York, New York – Paris”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *