Ska-P, les rescapés de la scène ska punk espagnole

Ska-P, les rescapés de la scène ska punk espagnoleSka-P est un groupe ska-punk espagnol formé en 1994 dans un quartier de Madrid appelé Vallecas par une bande d’amis dont Pulpul et certains des membres actuels comme Julio à la basse et Kogote au claviers. Sur des rythmes festifs à l’énergie contagieuse, ils dénoncent à la fois le capitalisme, le racisme et toutes les injustices tout en militant pour la légalisation du cannabis ce qui leur a valu très rapidement de connaitre une certaine popularité en Espagne, au Mexique et d’autres pays Amérique du Sud. Mais leurs fans ne se situent pas uniquement dans la sphère hispanophone car ils sont également nombreux en France, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Belgique, en Italie, en Suisse, en Allemagne, au Portugal et dans d’autres pays européens à l’instar de La Mano Negra à qui ils me font inévitablement penser.

Ska-P en bref

Ska-P - MazikAprès quelques mois de répétitions en 1994, nos ibères libèrent un premier album éponyme, qui pose les bases de leur carrière tant dans les paroles revendicatrices que dans la musique et leurs accoutrements (leur dégaine me fait un peu penser aux Bredelers) ce qui caractérisera leur identité quelques années plus tard. Au début ce groupe totalement inconnu se produit dans des petites salles locales presque vides mais il devient assez vite très prisé par les festivals ce qui lui permet d’acquérir une renommée mondiale et de rencontrer un grand succès principalement en Europe et en Amérique latine.

Un de leur morceaux qui est un soutien au club de foot Rayo Vallecano de Madrid commence cependant à se faire entendre dans la capitale espagnole. Cette chanson finit par être un hymne diffusé dans presque tous les bars du quartier de Vallecas. De nombreux madrilènes  découvrent ce groupe engagé et ses textes anti corridas, anticorruption des politiques, antimilitaristes, antiracistes (liste non exhaustive) mais aussi ses pochettes d’albums originales au style BD.

La notoriété de Ska-P grandit encore après avoir assuré les concerts d’ouverture de deux des plus grands groupes de rock de la péninsule à l’époque : Platero y Tu et Extremoduro.

Après le départ de Toni Escobar, le combo restant fait plusieurs essais avant de recruter José Miguel Redin alias Joxemi, originaire de Larraga en Navarre.

Par la suite Ska-P commence à tourner dans tout le pays tout au long des années 97 à 99. Au passage, ils répondent positivement à une invitation venue de l’autre côté des Pyrénées pour participer à un festival plus une petite tournée dans ce qui ne s’appelait pas encore la  Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie. À leur grande surprise le public français présent à leurs concerts connait toutes leurs chansons…

Ska-P - MazikAprès l’enregistrement du troisième album, Eurosis, le groupe reprend la route à travers l’Espagne mais il continue également de consolider son succès dans l’hexagone. Ska-P fait aussi sa première tournée en Argentine avec notamment un concert au stade d’Obras devant 4.OOO spectateurs puis un saut au Mexique ou le succès est également au rendez-vous.

Le batteur et membre fondateur Pako quitte le groupe. Il est remplacé par une vielle connaissance du groupe, Luis Miguel García alias Luismi qui s’intègre sans problème (ce dernier quittera le groupe suite à un infarctus au cours l’enregistrement de Game Over des années plus tard). Le nouveau line-up donne des concerts et part à la conquête de l’Italie en participant au festival Arezzo Wave, devant 10.000 personnes enthousiastes qui reprennent en chœur toutes leurs chansons.

Ska-P - MazikEn 2000, Ska-P publie Planeta Eskoria sur lequel ils durcissent leur son et deviennent un peu plus sérieux, enfin autant que possible pour cette bande où l’humour, l’ironie et la protestation sont de mise.

S’en suivent des tournées en France, en Italie, en Suisse mais aussi sur leur terres en Espagne.

Ska-P - MazikQue Corra la Voz sort en 2002. Il s’agit probablement de l’album le plus accompli de Ska-P.

Les membres du groupe le considèrent comme un mélange parfait de la personnalité de chacun : « Dans cet album, il y a tout ! beaucoup d’énergie, de plaisir, d’ironie et des paroles bien acérées. »

La liste des pays qui découvrent Ska-P s’amplifie lors d’une grande tournée européenne, en Hongrie, en Autriche, aux Pays-Bas et en Belgique (plus ceux mentionnés plus haut). La formation retourne également en Amérique latine (Argentine, Chili et Mexique) où, à leur grand étonnement, le public est de plus en plus nombreux. Lors de cette dernière tournée, ils décident d’inclure une section de cuivres avec Garikoitz Badiola alias Gari au trombone et Alberto Iriondo alias Txikitín à la trompette.

Ska-P - MazikEn 2004 le groupe publie un album live intitulé Incontrolable, qui, en plus de ses 16 titres enregistrés en public dans toute l’Europe, est accompagné d’un DVD de 13 morceaux enregistrés à Nion en Suisse et à Paris. On y trouve aussi leurs clips vidéo et des photos de la dernière tournée.

En décembre de la même année Ska-P commence à travailler sur un nouvel opus qu’ils comptent enregistrer l’année suivante mais 2005 s’avère être une mauvaise année pour le groupe puisqu’il  décide finalement de splitter sans toutefois savoir si cette séparation sera définitive ou non… Hélas les chansons déjà composées n’ont pas été publiées (pour l’instant). Les membres de Ska-P souhaitent faire une longue pause, profiter de la famille et des amis mais aussi pour certains, se consacrer à leur travail en solo ou sur des projets parallèles (No Relax et The Locos).

Ska-P - MazikTrois ans plus tard le hiatus semble prendre fin à la grande joie des fans du monde entier. 2008 est en effet l’année des retrouvailles avec l’envie de repartir plus motivés que jamais. Dans la foulée le groupe enregistre Lagrimas y Gozos. Nouvelle tournée en rajoutant la Russie et la Pologne pour la première fois à son programme puis en Europe et en Amérique latine comme s’il n’y avait pas eu 3 ans d’interruption…

Ska-P - MazikEn 2013 sort 99%, produit par Toni Lopez et en octobre 2018 Game Over avec une superbe couverture créée par Sebastian Kowoll où l’on voit leur mascotte qui semble très en colère contre un échiquier serrant dans ses poings les 2 rois avec détermination. Cette image et le slogan « We are the 99 % » (nous sommes les 99 %) illustrent l’opposition du groupe face à la monarchie. Ce huitième album studio du groupe est accompagné du clip vidéo « Jaque al Rey » (Échec au Roi). Ska-P devait repartir pour une nouvelle tournée internationale de soutien jusqu’au début 2021 hélas interrompue à cause de la crise sanitaire Covid-19.

Line-up

Pulpul (Roberto Gañán Ojea)- guitare, chant
Kogote (Alberto Javier Amado)- clavier
Julitros (Julio César Sánchez)- basse
Joxemi (José Miguel Redin) – guitare

Autres membres

Gari (Garikoitz Badiola) – trombone
Txikitin (Alberto Iriondo) – trompette
Juanan (Juan Antonio Rivas) – trompette, Violon, Chœurs
Güevo (Jose Ramon Pozuelo del Castillo) – batterie (tournée de l’album « Game Over »)
TCap (Eloi Yebra) – Acteur, Showman (tournée de l’album « Game Over »)

Anciens membres

Pako (Francisco Javier Navio) – batterie
Yanclas (Toni Escobar) – guitare
Pipi – chant
Luismi (Luis Miguel García ) – batterie

Discographie de Ska-P

1994 – Ska-P
1996 – El Vals del Obrero
1998 – Eurosis
1999 – Ska-p en concierto
1999 – Seguimos en pie
2000 – Planeta Eskoria
2002 – ¡¡Que Corra la Voz!!
2003 – Incontrolable (CD+DVD)
2008 – Lágrimas y Gozos
2013 – Todo Ska-P
2013 – 99 % –
2016 – Live in Woodstock Festival
2018 – Game Over

Site de référence : www.ska-p.com

Achetez les albums de Ska-P

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.