1990 : Niagara > J’ai vu

NiagaraLe préliminaire de « j’ai vu » est un jouissif riff de rock qui laisse place à une Muriel sensuelle en diable de cuir. Ce voluptueux clip en noir et blanc dévoile les secrets de l’entrejambe érotique de Muriel qui entre ses poses charnelles et sa chaude voix profonde, nous laisse imaginer le claquement du fouet de Barbarella… Mais bon, là je m’égare dans des fantasmes inavouables !

Leur troisième album, Religion, fait place à une musique pop-hard rock avec des textes plus engagés et parlant des conflits dans le monde. La censure liée à la guerre du golfe l’année suivante aura raison de trois de leurs singles : « J’ai vu », « Religion » et « Pendant que les champs brûlent ».

Formé en 1982 à Rennes, Niagara est composé du multitâche Daniel Chenevez, qui réalise les vidéos clips, les arrangements et la production des disques laissant à la sexy Muriel Moreno le rôle de chanteuse leurre pour les adulescents que nous étions.

Au départ c’est un groupe pop influencés par la musique afro-cubaine et aux paroles atones avec comme premiers singles : Tchiki Boum, L’Amour à la plage et je dois m’en aller. Par après ils adoptent un style plus rock, avec des intros à la Led Zeppelin comme pour ce morceau.

Leurs quatre albums studio seront tous certifiés« disques d’or » et Niagara fera une belle carrière allant même jusqu’à attirer en concert 15.000 personnes dans un stade moscovite, je suppose que des mecs un poil lubrique. Bref, le duo se sépare en 92 après un 4ème album studio et poursuivent leur carrière en solo. En 2002, Niagara reçoit un nouveau disque d’or pour Flammes, compilation comprenant 18 titres remastérisés.

Place à la Muriel : j’ai vu…

Albums studio de Niagara

1986 : Encore un dernier baiser
1988 : Quel enfer !
1990 : Religion
1992 : La Vérité

Compilations de Niagara

2002 : Flammes
2007 : Collection Prestiges
2009 : Master Série
2010 : Les 4 albums originaux

Paroles de « J’ai vu » de Niagara

J’ai vu Berlin, Bucarest et Pékin comme si j’y étais.
Matin et soir le nez dans la télé, c’est encore plus vrai.
J’étais de tous les combats, collée devant l’écran.
A la fois à Soweto, en Chine et au Liban.
Lancer des pierres au bord de Gaza, je ne regrette pas.
Des religieux, au nom de leur foi, m’ont lancé une fatwa.
J’ai vu la guerre, la victoire était au bout de leur fusils.
J’ai vu le sang sur ma peau, j’ai vu la fureur et les cris
Et j’ai prié, j’ai prié tous ceux qui se sont sacrifiés.
J’ai vu la mort se marrer et ramasser ceux qui restaient…
Et j’ai vu…
Que cent mille fleurs s’ouvrent a jamais, et j’ai déjà donné.
Les drapeaux rouges ont cessé de flotter, je les ai brûlés.
Un homme ce matin s’est jeté sous un train.
Abandonné comme un chien, la misère et la faim.
La pire est à craindre pour demain :
Ça ne me fait rien
Accrochée à ma fenêtre bleutée,
J’ai cherché la vérité.

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *