1988 : Bernard Lavilliers > On the road again




On the Road Again, inspiré par les paroles de Victor Hugo dans Les Tuileries « nous sommes deux drôles – aux larges épaules – de joyeux bandits – sachant rire et battre » et de Léo Ferré dans si tu t’en vas « si tu t´en vas – la mer viendra toujours – vers le rivage » ainsi que Hubert-Félix Thiéfaine dans les paroles du refrain de la chanson Errer humanum, nanard nous fait un fourzitou.

Mais tout çà n’est pas bien grave puisque cette chanson issue de l’album If… est tout simplement magnifique. Donc on se fait la version de Lavilliers et puis c’est tout. Un p’tit Karaoké avec Victor, Léo, Hubert-Félix et Bernard ; ça vous tente ?

Nous étions jeunes et larges d’épaules
Bandits joyeux, insolents et drôles
On attendait que la mort nous frôle
On the road again, again x2
Au petit jour on quittait l’Irlande
Et, derrière nous, s’éclairait la lande
Il fallait bien, un jour, qu’on nous pende
On the road again, again x4
La mer revient toujours au rivage
Dans les blés mûrs, y’a des fleurs sauvages
N’y pense plus, tu es de passage
On the road again, again x4
Nous étions jeunes et larges d’épaules
On attendait que la mort nous frôle
Elle nous a pris, les beaux et les drôles
On the road again, again x2
Ami, sais-tu que les mots d’amour
Voyagent mal de nos jours?
Tu partiras encore plus lourd
On the road again, again x12 et plus si on veut

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *