1976 : Serge Gainsbourg > Variations sur Marilou


L'homme à la tête de chou de Serge GainsbourgVéritable chef d’oeuvre qui poétise le rock français et notamment sur le morceau que je vous ai choisi. En effet « Variations sur Marilou », point culminant de l’album « L’homme à la tête de chou« , est un titre hypnotique tant dans l’orchestration et les arrangements que par le texte « Un doigt qui en arrêt au bord de la corolle, est pris près du calice du vertige d’Alice de Lewis Caroll » ou « A son regard le vice donne un côté salace, un peu du bleu lavasse de sa paire de Levi’s »…

Cette histoire d’amour entre un journaliste de presse à scandale qui rêve d’être un pilote et une shampouineuse nommée Marilou, n’est pas si simple.

Un soir, il la surprend avec 2 mecs « Elle était entre deux macaques, du genre festival à Woodstock, semblait une guitare rock à deux jacks, l’un a son trou d’obus, l’autre a son trou de bal ». Par après, Marilou est toujours affairée à ses jeux érotiques, sous le regard jaloux du narrateur malheureux qui finira par la tuer avec un extincteur « Meurtre à l’extincteur » et l’enterrera sous la neige « Marilou sous la neige » carbonique de l’extincteur d’incendie…

Ce 3ème concept album de Gainsbourg, enregistré à Londres, est d’une rare cohérence malgré les différents styles tour à tour rock, pop, lounge, reggae ou ambient.

Salué par les criques à sa sortie avec d’excellents titres comme L’homme à tête de chou, Marilou Reggae, Marilou sous la neige et Variations sur Marilou, l’album ne connaîtra pas le succès escompté à l’époque. Il sera réhabilité dans les années 80 comme une œuvre influente du paysage musical français et redécouvert par un public plus jeune.

Faites vous plaisir…

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.