Gary Lucas sort un double album rétrospectif : THE ESSENTIAL

Gary Lucas publie une compilation de 36 titres sur un double CD intitulé THE ESSENTIAL (Knitting Factory Records – Pias)  qui résume 40 ans de musiques, quarante années d’une carrière incroyablement bien remplie. Sur le premier disque se trouvent quelques chansons enregistrées avec son groupe God’s and Monsters, le second quant à lui est dédié à sa carrière solo incluant des bonus et des inédits.

Gary Lucas : THE ESSENTIAL - Mazik

Gary Lucas en Bref

Surnommé « The Thinking Man’s Guitar Hero » par The New Yorker, « Le guitariste rock le plus populaire au monde » par The Independent (GB), « One of the 100 Greatest Living Guitarists »  par Classic Rock, « Guitarist of 1000 Ideas » par le New York Times, « A True Hache God » par le Melody Maker, Gary LUCAS est indiscutablement l’un des meilleurs guitaristes du monde.

Ce véritable guitar heroe est mondialement reconnu par la critique et par ses pairs de par sa carrière de stakhanoviste est tentaculaire. Il a été le guitariste de Captain Beefhart, jusqu’à la retraite du groupe en 1980.

Gary Lucas se lance en suite dans une carrière solo, fonde le groupe psyché God’s & Monsters qui tourne encore aujourd’hui avec entre autres Jerry Harrison des Talking heads.

Songs To No One Jeff Buckley & Gary Lucas - MazikMusicien auteur-compositeur multi nominé aux Grammy Awards, la légende de Gary Lucas se consolide avec la découverte de Jeff Buckley en 1991. Il deviendra son mentor, son guide et va l’aider à se découvrir et se développer. Gary lui a notamment écrit les mélodies des chansons « Mojo Pin » et du célèbre « Grace » morceau incontournable de l’album éponyme. La disparition brutale de l’artiste fut pour lui une immense blessure, une plaie encore ouverte aujourd’hui.

Gary Lucas compte près de 30 albums solos à son actif dans des styles très variés, il a composé de nombreuses musiques de films pour le cinéma, pour la télé …

L’une de ses plus grandes fiertés fut d’être invité à se produire en solo devant l’Assemblée générale des Nations Unies le 27 janvier 2017 pour commémorer la Journée internationale du souvenir de l’Holocauste.

David Fricke du magazine Rolling Stone le décrit ainsi : « Gary Lucas est l’un des meilleurs et des plus originaux guitaristes d’Amérique… un miracle de la guitare moderne« .

Parmi ses innombrables collaborations on peu citer, Leonard Bernstein, Lou Reed, Chris Cornell, John Cale, Nick Cave, John Zorn, Warren Haynes ….

Gary Lucas produit par ailleurs les albums du saxophoniste Tim Berne et du groupe Tanger.

Le double album rétrospectif de sa carrière qui sort en 2021 est de fait parfaitement accueilli.  Il bénéficie dors et déjà de 4 étoiles de la part de MOJO qui le décrit ainsi « L’élégance du phrasé, Lucas a une personnalité musicale dont les sons nous traversent comme du quartz. Indispensable ? Tout est essentiel ici. »

Mazik s’associe à ces compliments dithyrambiques et ne peut que vous encourager à le découvrir.

De nombreux invités spéciaux se trouvent sur « The Essential Gary Lucas » parmi lesquels Jeff Buckley, Alan Vega (Suicide), David Johansen (New York Dolls), Jerry Harrison (Talking Heads), Ernie Brooks (Modern Lovers), Billy Ficca (Television), Nona Hendryx (Labelle), la star de la pop chinoise Feifei Yang, la diva du punk français Elli Medeiros, la légendaire Mary Margaret O’Hara, le groupe de danse cubain numéro un Los Van Van, dirigé par les stars cubaines Haydee et Suylen Milanes, le maître britannique du dub Adrian Sherwood, le compositeur et claviériste d’avant-garde Walter Horn, le chanteur Rolo McGinty (du groupe pop anglais The Woodentops) et le Metropole Orkestra (constitué de 65 musiciens)…

Gary Lucas continue d’enregistrer et de tourner dans le monde entier autant que possible et s’est produit dans plus de 40 pays à ce jour, notamment au Royaume-Uni et aux États-Unis, ainsi qu’en Europe, en Australie, au Mexique, en Chine, au Japon, au Brésil, en Inde, en Russie, en Corée du Sud, à Cuba, en Israël, en Colombie, au Canada, etc.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19 en mars 2000, ses apparitions en live sur Facebook, tous les mardis, jeudis et samedis qui ont attiré un public du monde entier,  sont saluées par le New York Times comme étant « un concert essentiel« .

Discographie non exhaustive

1991 – Skeleton at the Feast
1992 – Gods and Monsters
1994 – Bad Boys of the Arctic
1996 – Pražská Strašidla
1997 – Evangeline
1998 – Busy Being Born
1999 – @ Paradiso
2000 – The Du-Tels – No Knowledge of Music Required avec Peter Stampfel
2000 – Street of Lost Brothers
2000 – Level the Playing Field: Early HurlyBurly 1988–1994
2001 – The Edge of Heaven
2002 – Songs to No One 1991–1992 avec Jeff Buckley
2003 – Operators Are Standing By: The Essential Gary Lucas 1989-1996
2003 – Diplopia – avec Jozef van Wissem
2004 – The Universe of Absence – avec Jozef van Wissem
2005 – Fast ‘N’ Bulbous – Pork Chop Blue Around the Rind
2006 – Coming Clean
2007 – Musical Blazeup – avec DJ Cosmo
2008 – Beyond the Pale – avec The Dark Poets
2008 – Chase the Devil – avec Dean Bowman
2008 – Rock the Joint – avec Beardyman
2008 – Down the Rabbit Hole avec Gerald Zbindin
2008 – Purple Somersault – avec DJ Cosmo
2009 – Fast ‘n’ Bulbous – Waxed Oop
2009 – Rishte Najma Akhtar & Gary Lucas
2010 – Music for the Eden Projectl single
2012 – The Ordeal of Civility
2012 – Gary Lucas Plays Bohemian Classics Czech Republic
2013 – Popular Science avec M’Lumbo
2013 – Cinefantastique
2014 – Other World avec Peter Hammill
2016 – Fleischerei
2016 – Pearly Clouds
2016 – Stereopticon avec Jann Klose
2017 – The World of Captain Beefheart
2019 – The Complete Jeff Buckley and Gary Lucas Songbook
2021 – The Essential Gary Lucas

Site de référence : www.garylucas.com

Achetez les albums de Gary Lucas

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Hatfield and the North

Hatfield and the North - MazikHatfield and the North est un groupe de rock expérimental britannique fondé à Canterbury en Angleterre, actif d’octobre 1972 à juin 1975, avec quelques retrouvailles par la suite. Issu de Delivery, Matching Mole et Caravan, le groupe fait partie de la Canterbury Scene aussi appelée école de Canterbury.

Son line-up initial est constitué du batteur Pip Pyle (Gong), du chanteur-bassiste Richard Sinclair (Caravan), du guitariste Phil Miller (Matching Mole) et de son frère Steve rapidement remplacé par David Sinclair (ex-Matching Mole et Caravan) cousin de Richard. Un an plus tard ce dernier est remplacé par le claviériste Dave Stewart (Egg, National Health, Bruford, Khan et ses albums avec Barbara Gaskin).

Hatfield and the North en bref

Le nom du groupe est inspiré par la signalisation auto-routière à Londres sur l’A1 en direction du nord où une succession de panneaux fait référence à la première grande ville et à la direction générale  » A1 Hatfield & the North  » panneaux des années 1970 remplacés par la suite par des indications différentes (The NORTH, Hatfield).

Le combo publie cinq albums au cours de sa brève carrière, les trois premiers sur le jeune label Virgin.

Le premier album éponyme sort en 1973, The Rotters’ Club en 1975. Le chœur féminin, The Northettes, présent sur ces deux premiers opus est formé par Amanda Parsons, Barbara Gaskin et Ann Rosenthal.

La musique de Hatfield allie des compositions lyriques et oniriques de l’ex-musicien de caravane Richard Sinclair aux instrumentaux complexes de Dave Stewart, en passant par des airs plus jazzy, plus libres et expérimentaux de Phil Miller et Pip Pyle.

La compilation Afters est publié en 1980 (incluant de nouveaux morceaux),

Le groupe qui ne rencontre pas le succès escompté splitte en 1975 dans l’indifférence générale au moment même où sa réputation commençait à se construire. Le groupe est cependant devenu une culte auprès de fans de prog-rock en Europe, en Amérique et au Japon.

Après la séparation en 1975, Dave Stewart (ne pas confondre avec son homonyme du groupe  Eurythmics) forme National Health avec Alan Gowen (ex-Gilgamesh) et Phil Miller que le batteur Pip Pyle rejoindra en 1977.

Hatfield and the North se reforme brièvement en 1990 et en 2005 avec Alex Maguire aux claviers dans le but d’enregistrer de nouveaux titres.

En 2005 et 2006, le groupe publie une série d’archives, Hatwise Choice et Hattitude , enregistrés par le line-up classique Miller/Pyle/Sinclair/Stewart.

Il s’agit d’inédits extraits de bandes d’archives de concerts et d’enregistrements radiophoniques remasterisés et sélectionnés par les membres du groupe. Ces albums sont édités chez Burning Shed.

Membres de Hatfield and the North

Phil Miller : guitare
Pip Pyle : batterie
Richard Sinclair : chant, basse
Steve Miller : claviers
Dave Sinclair : claviers
Dave Stewart : claviers

Musiciens additionnels

Tim Hodgkinson – clarinette
Lindsay Cooper – haut-bois, basson
Jimmy Hastings – flûte, saxophone
Mont Campbell – Cor français

Discographie de Hatfield and the North

Albums studio

1990 – Hatfield and the North
1990 – The Rotters’ Club
1980 – Afters
2005 – Hatwise Choice: Archive Recordings 1973-1975, Volume 1
2006 – Hattitude: Archive Recordings 1973-1975, Volume 2

Album live

1993 – Live 1990

Achetez les albums de Hatfield and the North

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂