Muse


MuseMuse est un groupe de rock alternatif originaire de Teignmouth, Angleterre, Royaume-Uni. Le groupe se compose de Matthew Bellamy au chant, piano, clavier et guitare, Chris Wolstenholme aux chœurs et basse guitare et Dominic Howard à la batterie et aux percussions.

Ils sont amis depuis leur formation au début de 1994 et ont changé plusieurs fois de nom de groupe (comme Gothic Plague, Fixed Penalty, et Rocket Baby Dolls) avant d’adopter le nom Muse. Depuis la sortie de leur quatrième album, Morgan Nicholls s’est également produit avec le groupe sur scène pour fournir claviers, samples/synthes et chœurs.

Muse en bref

Leur son est un mélange de rock alternatif, de musique classique, d’électronique, de métal, de guitares espagnoles et de rock progressif. Habituellement, ils utilisent la ligne de basse comme force motrice, souvent avec la guitare ne fournissant qu’une couche supplémentaire à la chanson plutôt que de porter la mélodie, la basse utilise une distorsion et d’autres effets lui permettant d’atteindre une dimension plus importante, permettant à la guitare de s’écarter de la mélodie principale et jouer des notes plus hautes. Une autre particularité est le style piano de Muse dans pas mal de leurs chansons ; leur musique a été inspirée par les œuvres de pianistes-compositeurs romantiques tels que Rachmaninov, Tchaïkovski et Liszt, et a ainsi abouti à une fusion du style romantique et du rock moderne.

Le groupe est connu pour ses prestations énergiques sur scène et les centres d’intérêt excentriques et engagés de Matthew Bellamy pour la conspiration mondiale, la vie extraterrestre, la théologie et l’apocalypse (autant que pour l’espace et la physique théorique). Leurs thèmes lyriques incluent la théorie de la conspiration folle, l’incitation à la révolte révolutionnaire, les trucs bizarres sur les aliens (ou les Zetas, s’il vous plaît), les religions et d’autres préoccupations classiques de Muse. En général, leur musique et leurs textes concernent les asservissements de l’humanité impuissante aux dirigeants mondiaux corrompus face aux catastrophes environnementales ou galactiques (et leur quatrième album ‘Black Holes And Revelations’ aborde les thèmes du changement climatique, de la crise pétrolière et de la paranoïa inflationniste mondiale).

En octobre 1999, Muse sort son premier album, Showbiz. L’album reçoit un accueil mitigé de la part de la critique et des fans de musique, qualifiant le groupe de « Radiohead Copycats » autrement dit de vulgaires imitateurs du groupe Radiohead. Cela n’empêche pas l’album de se vendre à plus de 700.000 exemplaires, avec le succès des singles, Unintended et Muscle Museum. L’album vaut par ailleurs à Muse d’être nominé aux BRIT Awards 2000 dans la catégorie révélation.

2001, avec John Leckie à nouveau aux commande, voit la sortie d’Origin of Symmetry ainsi qu’une entrée au Top 20 pour Plug in Baby et New Born. L’album restera inédit aux Etats-Unis jusqu’en 2005 parce que leur maison de disques de l’époque, Madonna’s Maverick, estime que le chant en faussetto découragerai les radios et préfère que le groupe réenregistre des voix alternatives. Le groupe refuse catégoriquement et met fin à son contrat avec Maverick.

Muse publie un CD/DVD live/b-side nommé Hullabaloo Soundtrack, enregistrement du concert du groupe en France à la fin 2001. Pour promouvoir l’album, Muse sort également l’EP Dead Star/In Your World, qui se classe en tête des charts britanniques et qui prouve que Muse est capable d’écrire des morceaux rock « radio-friendly », ainsi que des titres plus épiques de 7 minutes sur Origin of Symmetry. Muse termine une année impressionnante en remportant le prix du meilleur groupe live au Kerrang 2002.

En 2003, Muse demande à Rich Costey de se mettre aux manettes pour l’aider à créer Absolution. L’album réalise de très bonnes ventes dans le monde entier, et permet au groupe de placer son premier album numéro 1 au Royaume-Uni. Sa sortie a été précédée d’une vidéo exclusivement en téléchargement en ligne pour la chanson Stockholm Syndrome. Suivront les singles Time is Running Out et Hysteria, qui ont fait bonne figure dans les hit-parades britanniques et ont permis à Muse d’obtenir une place de tête d’affiche au Festival de Glastonbury 2004.

Lors de ce festival Muse s’est révélé être un grand groupe de rock britannique même si les organisateur ont un temps douté de pouvoir programmer Muse aux côtés de grands noms comme Paul McCartney, Muse leur a donné tort et a donné « le meilleur concert de sa carrière » selon la déclaration de Bellamy. Cependant, la tragédie frappe peu de après que Muse ait quitté la scène lorsque le père de Dom Howard (un grand fan de Muse) s’effondre et décède sur le site après avoir vu son fils jouer.

Plus tard dans l’année, Muse part en tournée aux Etats-Unis pour promouvoir Absolution, avant de revenir en Angleterre pour deux concerts à guichets fermés au Earls Court de Londres à la fin de l’année.

En 2006 et après une longue et exhaustive tournée, le groupe revient en studio et sort Black Holes and Revelations qui devient le deuxième album britannique numéro un, et atteignant la première place également dans plusieurs autres pays, ainsi qu’un Top 10 dans le Billboard américains. Le single controversé Supermassive Black Hole obtient la meilleure place de Muse dans les charts au Royaume-Uni en atteignant la quatrième place.

En juillet 2007, Bellamy confirme qu’il commence à travailler sur un nouvel album studio et de nouvelles chansons, certaines plus en phase avec la musique électronique ou « dance » et d’autres plus avec la musique classique ou symphonique.

En janvier 2008, la chanson « Knights of Cydonia » est élue numéro 1 du Triple J Hottest 100, le plus grand palmarès annuel de musique alternative en Australie.

En 2009, le groupe a publié The Resistance, qui contient le single à succès « Uprising », le premier succès pop du groupe aux Etats-Unis (avec très peu de diffusion radio) et leur premier #1 sur le Billboard Modern Rock Chart. Les singles suivants « Resistance » et « Undisclosed Desires » sont aussi des succès.

Le sixième album du groupe, The 2nd Law, est sorti le 1er octobre 2012. Le premier single de l’album, « Survival », est la chanson officielle des Jeux Olympiques d’été 2012 à Londres. Le deuxième single, « Madness » sort le 20 août 2012. Le troisième single, « Follow Me » sort le 7 décembre 2012, accompagné d’une vidéo sur YouTube le 1er novembre 2012. L’album reçoit des critiques généralement positives, Allmusic écrit « leurs excursions dans le dubstep et la musique dance sur des titres comme « Madness » et « Follow Me » ressemblent plus à des remixes que des chansons originales« .

Leur dernier album Drones sort le 5 juin 2015, un album pour lequel ils sont retournés à leurs racines rock plus naturelles. Une tournée mondiale est lancée pour soutenir l’album. Le groupe joue sur une scène à 360 degrés pour que les « arénas » soient pleinement utilisés, avec de véritables drones volants. La tournée rencontre un grand succès et obtient de nombreux éloges. Début 2016, Muse gagne le Grammy Award du meilleur album rock et après ce prix, le groupe annonce qu’il est en tête d’affiche du festival de Glastonbury la même année, pour la troisième édition. À la fin de la tournée, Muse remporte le Q Award du meilleur groupe contemporain.

Début de 2017, le groupe annonce une courte tournée nord-américaine avec le soutien de Thirty Seconds to Mars et PVRIS. « Dig Down », un extrait de leur prochain album, sort le 18 mai 2017. Le 4 juillet 2017 est annoncé un concert de Muse au Shepherd’s Bush Empire à Londres pour collecter des fonds pour The Passage, une association caritative pour les sans-abri au Royaume-Uni. Les détenteurs de billets ont voté pour désigner les 10 meilleures chansons de Muse et le résultat a permis d’établir la setlist pour le concert. Celle-ci contenait des chansons rares, des chansons qui n’avaient pas été jouées depuis plusieurs années. Après cela, le groupe a fait la une du festival Vital, Reading & Leeds de Tennant. Le groupe a invité Brian Johnson, chanteur d’AC/DC, à jouer Back in Black in Reading, rendant ainsi mémorable le set de clôture du festival. Après avoir terminé les concerts au Royaume-Uni, Muse retourne aux États-Unis pour terminer la tournée nord-américaine et participe à plusieurs festivals. Par la suite, le groupe se rend au Japon et en Australie pour deux concert uniques dans des stades.

Le nouvel album Simulation Theory est annoncé pour novembre 2018.

Membres de Muse

Membres actuels

Matthew James Bellamy – chant, guitare, piano, synthétiseur
Dominic James Howard – batterie, percussions, sample
Christopher Tony Wolstenholme – guitare basse, chœurs, synthétiseur, guitare, harmonica

Musiciens en concerts

Morgan Nicholls – chœurs, clavier, synthétiseur
Dan Newell – trompette

Discographie de Muse

Albums studio

1999 : Showbiz
2001 : Origin of Symmetry
2003 : Absolution
2006 : Black Holes and Revelations
2009 : The Resistance
2012 : The 2nd Law
2015 : Drones
2018 : Simulation Theory

Albums live

2002 : Hullabaloo
2008 : HAARP

Compilations

1995 : This is a Muse Demo
1997 : Newton Abbot Demo
2000 : Random 1-8
2002 : Hullabaloo Soundtrack
2004 : Maximum Muse
2006 : The Document

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Calexico


Calexico - MazikCalexico est un groupe américain d’indie-pop, d’alternative-country, de rock indie, Americana et Tex-Mex fondé en 1996 à Tucson en Arizona par Joey Burns et John Convertino. Le groupe tire son nom de la ville de Calexico située à l’extrémité sud de la Californie à la frontière du Mexique en face de la ville de Mexicali. Le style musical du groupe est largement influencé par les sons latins traditionnels de mariachi, conjunto, cumbia, tejano mélangés avec la country, le jazz, le blues et le rock qui rend leur rock relativement inclassable.

Calexico en bref

Joey Burns étudie la musique classique à l’université d’Irvine en californie où il fait la connaissance en 1990 de John Convertino qui joue de la batterie avec Howe Gelb dans le groupe Giant Sand. Les deux hommes se lient d’amitié et Joey Burns rejoint ce groupe de Los Angeles pour leur tournée européenne.

Lorsque Giant Sand s’installe à Tucson en Arizona en 1994 John Convertino et Joey Burns forme un temps The Friends of Dean Martin (qui devient The Friends of Dean Martinez) groupe qui splitte en 1996.

Le duo travaille alors ponctuellement comme section rythmique à la pige pour des artistes tels que Victoria Williams, Barbara Manning et Richard Buckner avant de se décider à former un groupe initialement appelé Spoke.

Calexico - MazikIls enregistrent un premier album éponyme, Spoke, en 1995 sur le label indépendant allemand Hausmusik qui le publie en édition limitée à 2000 exemplaires seulement. Après avoir signé un contrat avec Quarterstick Records le groupe change de nom pour Calexico. Spoke sera réédité par ce label en 1997 comme étant un album de Calexico.

John Convertino et Joey Burns collaborent également avec Gelb et Lisa Germano sur l’album Slush sorti sous le nom OP8 cette même année.

Calexico - MazikLe deuxième album de Calexico, The Black Light, sort en 1998. Ce concept album sur le désert de l’Arizona et du nord du Mexique est très bien accueilli par la critique, le Wall Street Journal le décrit d’ailleurs comme l’un des meilleurs albums de l’année.

Dans la foulée Calexico participe régulièrement à des festivals tels que le Bonnaroo Music Festival, le Hurricane Festival et All Tomorrow’s Parties.

L’album Road Map qui sort en 1999 est exclusivement vendu lors des concerts du groupe.

En 1999 toujours, le groupe participe également à l’album Mustango de Jean-Louis Murat qui  leur dédie la chanson « Viva Calexico » sur cet album.

Calexico - MazikSur le troisième album Hot Rail publié en mai 2000 leur son change un peu avec l’ajout de cors et de violons. Cette année là le duo est très occupé puisqu’il apparaît sur l’album de Giant Sand intitulé Chore of Enchantment. Par ailleurs à la fin de l’année, il rejoint deux amis français Naïm Amor et Thomas Belhôm pour enregistrer Tête à Tête sous le pseudonyme ABBC (Amor / Belhom / Burns / Convertino).

Calexico - MazikCalexico publie deux recueils de raretés en 2001, Even My Sure Things Fall Through, sur lequel figurent des morceaux d’albums antérieurs, de face B de singles, de remixes et d’inédits aux Etats-Unis.

L’album Aerocalexico de 2001 est lui aussi vendu exclusivement lors des représentations du groupe.

L’album live The Scraping sort en 2002.

L’album studio Feast of Wire est publié l’année suivante, il se classe pour la première fois dans les charts. Le morceau « Güero Canelo » tiré de cet album figurera dans la bande son du film Collateral, un thriller américain de Michael Mann, avec Tom Cruise et Jamie Foxx, dans lequel le groupe fait une petite apparition.

Personnellement c’est grâce à cet album que j’ai découvert et apprécié Calexico.

Le DVD live World Drifts In: Live at the Barbican London sort en 2004.

La même année Calexico contribue à l’enregistrement de la chanson Burnin’ Down the Spark sur l’album éponyme de Nancy Sinatra.

En 2005, Calexico rejoint le groupe Iron & Wine de Miami, ensemble ils sortent l’e EP In the Reins qui se classe dans le Billboard 200 et en octobre 2005, ils partent avec eux pour une tournée américaine.

Calexico - MazikGarden Ruin, le cinquième album studio de Calexico, produit par J.D. Foster, sort en 2006. Le son de cet album s’écarte de la ligne habituelle du groupe en mettant davantage l’accent sur la guitare et la voix au détriment des sections de cuivres ce qui donne un résultat beaucoup plus « mainstream« .

En 2006 Calexico collabore avec Gotan Project sur l’album Lunático sur la chanson « Amor Porteño ».

En 2007, le duo est invité par Arcade Fire à participer à l’enregistrement d’une reprise de leur titre « Ocean of Noise ». Par la suite le groupe fait une reprise de la chanson de Bob Dylan « Goin ‘to Acapulco » qui figure dans le biopic « I’m Not There » consacré au chanteur.

Calexico - MazikLe sixième album Carried to Dust, avec la participation de Sam Beam du groupe Iron & Wine, Douglas McCombs de Tortoise et Pieta Brown, est publié en septembre 2008.

En 2010, Calexico enregistre la bande-son du documentaire « Circo » et cette année là le groupe est en tournée sur la côte ouest des États-Unis avec Arcade Fire.

Edge of the Sun est publié le 14 avril 2015 avec des invités tels que Sam Beam (Iron & Wine), Ben Bridwell (Band of Horses), Gaby Moreno, Carla Morrison et des membres du groupe instrumental grec Takim.

Membres de Calexico

Joey Burns – chant, guitare
Volker Zander – guitare basse
Jacob Valenzuela – claviers, trompette, vibraphone
John Convertino – batterie, percussions
Paul Niehaus – steel guitar
Sergio Mendoza – guitare, claviers
Martin Wenk – accordéon, guitare, synthétiseur, trompette, vibraphone

Discographie de Calexico

Albums studio

1997 : Spoke
1998 : The Black Light
1999 : Road Map
2000 : Travelall
2000 : Hot Rail
2001 : Aerocalexico
2002 : Scraping
2003 : Feast of Wire
2004 : Garden ruin
2007 : Tool box
2008 : Carried to Dust
2012 : Algiers
2015 : Edge of the Sun

Produits disponibles sur Amazon.fr

EPs

2004 : Convict Pool
2005 : In the Reins (avec Iron & Wine)

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

2011 : Selections from Road Atlas 1998-2011

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.casadecalexico.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂