1964 : The Kinks > You really got me

The KinksYou really got me, The Kinks

Rien ne va plus, l’Amérique a une guitare à terre. Seuls les Beachs Boy de Brian Wilson avec I Get Around évitent le naufrage, submergés par le mouvement rock britannique.

En effet, le Rock Anglais et la Beatlemania sont en route vers les USA avec 7 titres n°1 dans les charts : I Want To Hold Your Hand, détrôné par She Loves You, suivi de Can’t Buy Me Love. Ainsi que trois autres titres number 1 cette année là : Love Me Do, A Hard Day’s Night et I Feel Fine… De plus, The Animals et Eric Burdon sont n°1 avec House Of The Rising Sun. Sans oublier que les Rolling Stones font leur apparition aux premières places en Angleterre. Oh my God !

D’autres, The Kinks, arrivent en Amérique via le canada avec You really got me.

Seuls le groupe de hard-rock Californien Van Halen relèvera le défi… God Bless America !

[amazon_link asins=’B0000276PD,B01HDCPI9A’ template=’ProductGrid’ store=’mazikinfo-21′ marketplace=’FR’ link_id=’98138cc6-e813-11e7-bec5-5b41f35c65a3′]

Achetez Maintenant

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Nick D’Virgilio

Nick D'Virgilio - MazikNick D’Virgilio est un batteur, chanteur et musicien multi-instrumentiste américain né le 12 novembre 1968, souvent appelé NDV, fondateur en 1994 du groupe rock progressif Spock’s Beard.

NDV a également travaillé avec de nombreux artistes, dont Tears for Fears et Mystery, il est membre officiel de Big Big Train.

Nick D’Virgilio en bref

Le style musicial de son groupe Spock’s Beard se situe dans lignée de grands modèles du genre des années 1970 tels que la Genesis, Yes, Gentle Giant, Kansas et Emerson, Lake & Palmer… Nick D’Virgilio affirme lui même avoir été influencé par de nombreux groupes et artistes comme Led Zeppelin, Genesis, Peter Gabriel, Muse, Marvin Gaye, Prince, The Beatles, James Brown et tant d’autres…

A partir de 2002, Nick D’Virgilio assume également le poste de chanteur et guitariste au sein de la formation après le départ de Neal Morse.

En 2011 Nick D’Virgilio quitte le groupe en raison de ses nombreux autres engagements.

Fan inconditionnel de Genesis depuis toujours, il a la chance grâce à son talent de devenir l’un des deux batteurs élus pour remplacer Phil Collins en 1997 sur l’album Calling All Stations et pour la tournée qui a suivie.

Son premier album solo album Karma est enregistré en 2001.

C’est en 2008 qu’il se risque comme le chanteur et le batteur d’une réinterprétation étonnante de The Lamb Lies Down On Broadway, le concept album mythique de Genesis en collaboration avec le producteur Mark Hornsby et sort un double CD Rewiring Genesis : A Tribute To The Lamb Lies Down On Broadway.

Certains puristes inconditionnels de Genesis (de la grande époque de Peter Gabriel, dont je suis…) affirmeront probablement qu’il s’agit là d’un outrage voire d’un sacrilège mais cet enregistrement hommage met en lumière le fantastique talent de Nick D’Virgilio qui selon moi améliore l’original sur de nombreux aspects notamment dans la qualité de l’enregistrement et par l’intégration intelligente de cuivres et de violons.

A vous de juger ! 😉

Discographie de Nick D’Virgilio

Albums solo

2001 – Karma
2011 – Pieces EP

Avec Spock’s Beard
Albums Studio

1995 – The Light
1996 – Beware of Darkness
1998 – The Kindness of Strangers
1999 – Day for Night
2000 – V
2002 – Snow
2003 – Feel Euphoria
2005 – Octane
2006 – Spock’s Beard
2010 – X

Albums Live

1996 – Official Live Bootleg/The Beard Is out There
1999 – Live at the Whisky and NEARfest
2000 – Don’t Try This at Home April
2000 – Nick ‘n Neal live in Europe – Two Separate Gorillas avec Dream Theater
2000 – Don’t Try This @ Home Either
2000 – There and Here
2003 – The Beard Is Out There-Live
2005 – Gluttons for Punishment
2008 – Live

Avec Big Big Train

2007 – The Difference Machine
2009 – The Underfall Yard
2010 – Far Skies Deep Time
2012 – English Electric Part One
2013 – English Electric Part Two
2013 – Make Some Noise
2013 – English Electric: Full Power
2015 – Wassail
2016 – Folklore
2017 – Grimspound
2017 – The Second Brightest Star

Avec The Fringe

2016 – The Fringe

Autres collaborations

1997 – Calling All Stations avec Genesis
2001 – Tomcats Screaming Outside avec Roland Orzaba
2003 – A Fair Forgery of Pink Floyd avec Mike Keneally Ban
2004 – Dog avec Mike Keneally Ban
2005 – Live in Athens avec Fates Warning
2007 – Voice in The Light avec Amaran’s Plight
2008 – A Tribute to the Lamb Lies Down on Broadway
2008 – The Old Road avec Martin Orford
2010 – The Philadelphia Experiment avec Frost*
2012 – The World Is a Game Mystery
2013 – The Man Left in Space avec Cosmograf
2014 – Capacitor avec Cosmograf
2014 – The Lie of the Beholder avec Strattman
2014 – New World avec Dave Kerzner
2016 – The Unreasonable Silence avec Cosmograf
2016 – The Dreaming Street avec The Dreaming Street

Site de référence : www.ndvmusic.com

Achetez les albums de Nick D'Virgilio

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂