1996 : FFF > Barbès


1996 : FFF > BarbesDis papa, c’était comment la « FFF » en concert ? Mates çà mon p’tit gars, c’était un mélange énergique de jazz, de funk, de rock et de rap comme à « Barbès », çà déménageait dans le 18ème à l’époque de cet album « FFF ».

Troisième album de nos Fabulous Furry Freaks français, qui après les grands envolées Clintoniènnes, se recentrent sur des sujets plus fusionnels, plus orientés vers Rage Against The Machine. Les guitares wawah n’aboient plus, exit les cuivres et doucement les basses. Le groupe opte désormais pour un style brutal, entre hard rock et funk et c’est toute guitare en avant, sur des rythmes plus durs et plus rapides qu’ils nous reviennent. Un disque, ou on retrouve un Yarol Poupaud très en cordes, avec d’incroyables riffs pour une excursion dans les hauts voltages du rock funck.

Avec « Barbès », la chanson phare de l’album, c’est un hymne à leur héritage porté par un hard-rock festif et parfaitement calibré qui ne te fera plus voir la station « Barbès-Rochechouart » de la même façon.
A donFFF

Merci à Marco Prince (chant et trombone), Nicolas « Niktus » Baby (basse, samples), Yarol Poupaud (guitare), Krichou Monthieux (batterie) et Philippe Niel aka Félix (claviers) pour nous avoir déjanté la tête et les jambes !

Discographie de FFF

Albums studio

• 1991 : Blast Culture (Epic-Sony Music)
• 1993 : Free For Fever (Epic-Sony Music)
• 1996 : FFF (Epic-Sony Music)
• 2000 : Vierge (disques debut-V2 Music)

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums live

• 1997 : Vivants (live au Eurockéennes 1997) (Epic-Sony Music)

Paroles de Barbes de FFF sur l’album éponyme FFF

Hum… Hu hu hu hu hu hu hu
Waw Ouh ouais
Dans mon quartier
C’est bien plus que ça c’est l’été
L’été est plus facile de se laisser caresser
On s’enfonçait dans le ventre de la ville
Les quartiers chauds c’est plus docile
Nouveau pél’rinage
Amis touristes visitez mon village, Barbès
Me monte à la tête, Me monte à la tête
Barbès, Yeah yeah yeah, Barbès
Oh me monte à la tête, Me monte à la tête
Barbès
Si vous craignez la chaleur humaine
J’ai bien peur que dans mon quartier
La canicule vous gêne
Toutes ces mâcheuses de noix de cola
Erotiques à vous donner l’palu
Dans les rues sombres ne vous laissent pas le choix
On y voit bien plus claire la nuit venue
Les chiffres et les légendes urbaines s’abandonnent
Et tout recommence yeah
Venez dans le 18ème
Vous faire chahuter, Vous ré-oxygéner
Barbès
Me monte à la tête, Me monte à la tête
Barbès, Oh yeah, Barbès
Oh me monte à la tête
Me monte à la tête
Barbès
Les flammes de Barbès
Les drames de Barbès
Les charmes de Barbès
La came de Barbès
Les femmes de Barbès
Les larmes de Barbès
Barbès
Me monte à la tête, Me monte à la tête
Barbès, Hum… Barbès
Oh me monte à la tête
Me monte à la tête
Barbès, Yeah hum, Barbès
Oh me monte à la tête
Me monte à la tête
Me monte à la tête
Me monte à la tête
Me monte à la tête
Barbès

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.