Flim and the BB’s




Flim and the BB’s était l’un des groupes de Jazz-Fusion et de Light-Jazz  les plus créatif a émergé dans les années 1980, connu et apprécié également pour avoir été parmi les tout premiers groupes à sortir des albums dont l’enregistrement fut 100% numérique dès l’avènement du Compact-Disc au début des 80’s.

Flim and the BB’s en bref

Formé à l’origine par le bassiste Jimmy Johnson, surnommé Flim et des deux BBs (à cause de leurs initiales) Bill Berg aux percussions et Billy Barber au piano, claviers et synthétiseurs, ils sont rejoints par le saxophoniste Dick Oatts invité vedette lors du premier album qui devient membre à part entière du groupe.

Flim and the BB’s était cependant un projet parallèle car tous ses membres travaillaient comme musiciens de studio pour gagner leur vie.

Leur premier album éponyme est enregistré en 1978 avec un enregistreur numérique expérimental de 50,4 kHz. l’enregistrement a été pressé à partir de cette bande numérique ce qui en fait le deuxième enregistrement numérique commercial de l’histoire aux États-Unis. Mais étant donné que l’appareil utilisé était encore un prototype expérimental, construit avant l’établissement de toutes les normes d’enregistrements numériques actuels, il n’existe hélas plus actuellement aucun moyen de rééditer ce premier album au format 33T ou CD.

Leur deuxième album Tricycle (souvent considéré à tort comme le premier) sort en  1982 à l’époque de l’arrivée des compact disques, le groupe fait partie des premiers artistes à enregistrer en utilisant la technologie numérique.

Les albums comme Big Notes en 1985 et Neon de 1987 ont rapidement suscité l’intérêt des fans de jazz contemporains mais aussi de la communauté des amateurs de nouvelles technologies et audiophiles.

La plupart des morceaux de « Tricycle » sont enregistrés et mixés dans les conditions d’un « live ». Quant à la pochette, elle est l’œuvre de Jacob le fils de Bill Berg.

Flim and the BB’s a sorti quatre autres albums remportant à chaque fois  le prix de l’album Digital Jazz de l’année. Après la sortie de The Further Adventures of Flim and the BB’s le groupe quitte la maison de disque DMP et signe à la Warner Bros. Records.

L’excellent album New Pants (par lequel j’ai découvert le groupe) sort en 1990 suivi de This Is a Recording en 1992.

Hormis Flim and the BB’s, le bassiste Jimmy Johnson a joué avec un nombre incroyable d’artistes et groupes de tout premier plan comme : The Steve Gadd Band, Stan Getz, Roger Hodgson, Allan Holdsworth, Elton John, Earl Klugh, Michael Landau, Albert Lee, Kenny Loggins, Simon Phillips, Planet X, Lee Ritenour, Derek Sherinian, James Taylor, Roger Waters, pour n’en citer que quelques-uns…

Line-up de Flim and the BB’s

Jimmy Johnson : basse
Bill Berg : percussion
Billy Barber : claviers
Dick Oatts : saxophone

Discography de Flim and the BB’s

1978 – Flim & the BB’s Sound 80
1983 – Tricycle
1984 – Tunnel
1985 – Big Notes
1987 – Neon
1988 – The Further Adventures of Flim & the BB’s
1990 – New Pants
1992 – This is a Recording

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.