Sixun


SixunSixun est un groupe français de jazz-fusion fondé en 1984 par Paco Sery (batterie, percussions), Jean-Pierre Como (claviers), Alain Debiossat (saxophone), Louis Winsberg (guitare), Idrissa Diop (percussions)  et Michel Alibo (Basse).

Le nom du groupe viendrait des mots « six » et « un », six étant le nombre de musiciens qui le compose Sixun et le chiffre un symbolisant l’unité humaine malgré leurs origines différentes (française, ivoirienne, sénégalaise, antillaise) leur slogan étant d’ailleurs « Un pour tous et SIX pour UN ! SIXUN, c’est SIX musiciens qui n’en font qu’UN« . On prononce toutefois « Sikseun » (/siksœn/ en phonétique).

Sixun en bref

Dans les années 80 Sixun est un des groupes de fusion européenne des plus performants puisque chacun de ses albums se vend à plus 20.000 exemplaires.

Le travail polyrythmique du groupe a toujours été influencés par les origines musicales multiculturelles de ses membres : Européens, Africains, Caraïbes sans oublier les influences Tziganes du guitariste Louis Winsberg….

Le groupe est parfois désigné comme un « Weather Report » européen car il est exact qu’on y retrouve pas mal d’influences de Zaniwul et sa bande mais personnellement j’y retrouve aussi des similitudes avec des formations Jazz-Fusion telles que Yellowjackets ou Uzeb.

Le groupe débute sa carrière en 1985 et s’illustre immédiatement par sa quête de nouvelles sonorités et son jazz-fusion détonant avec son premier album Nuit Blanche, un premier album qui annonce la couleur musicale de Sixun c’est à dire une mélange délicat de mélodies et rythmes afro-antillais, de jazz et de funk. Leur amour pour le métissage aussi bien musical qu’humain se matérialise sur la pochette de l’album où l’on voit deux enfants.


Cette image des deux enfants (légèrement détournée 😉 ) est présente deux ans plus tard sur le deuxième opus de Sixun, Pygmées publié en 1987 qui fait référence aux sonorités pygmées qui ont marqué le batteur Paco Séry et au surnom que lui donnent ses amis en raison de sa petite taille.

En 1988, après un an de tournées et le départ d’Idrissa Diop remplacé aux percussions par Abdou Mboup également sénégalais, Sixun enregistre son troisième album Explore qui est à juste titre une exploration de diverses sonorités dont les percussions africaines sur le titre Pauline, le rock sur Radio Chabada, le reggae avec Miss Reggae et le twist pour le morceau Quege touist.

Le Live tiré de l’enregistrement en direct d’un de leurs concerts est publié en 1989.

Le groupe se dissout en 1998 après Nouvelle Vague leur neuvième album mais se reforme en 2005 pour célébrer le vingtième anniversaire de Sixun en 2006 par un concert à Paris enregistré qui donne l’album Live à La Cigale.

En 2008 sort Palabre puis l’année suivante le Live à Marciac.

Discographie de Sixun

1985 – Nuit Blanche
1987 – Pygmées
1988 – Explore
1989 – « Live »
1990 – L’Eau de Là
1993 – Nomad’s Land
1995 – Lunatic Taxi
1995 – Flashback
1998 – Nouvelle Vague
2006 – Sixun fête ses 20 ans – Live à La Cigale
2008 – Palabre
2009 – Live in Marciac

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.