1981 : Bashung > Vertige de l’amour




1981 : Bashung > Vertiges de l'amour Vertiges de l'amourC’est sur ce 3ème album Pizza que le style Bashung s’affirme avec un son plus rock.

Vertige de l’amour, ce tube d’Alain met en lumière sa voix sur des textes à double sens, magnifié sur ce live par la guitare de Yan Pechin, comme on se retrouve…

C’est le réel départ artistique de Bashung qui le place au sommet du rock français. Avec le parolier Boris Bergman, Alain utilise un langage fait de calembours surréalistes et pourtant c’est à cette période qu’ils vont se séparer.

Ce live enregistré sur la tournée des Grands Espaces en 2003 nous laisse Alain Bashung présenter ses musiciens et d’écouter à nouveau Yan Pechin à la guitare qui sait mettre en valeur un morceau pourtant simple musicalement.

J’ai crevé l’oreiller, j’ai dû rêver trop fort
Ça m’prend les jours fériés, quand Gisèle clape dehors

Ecoute, si ça continue j’vais m’découper
Suivant les points, les pointillés…

Jacques
Chroniqueur
www.Mazik.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *