Steven Wilson


Steven Wilson - MazikSteven Wilson, né Steven John Wilson le 3 novembre 1967 à Hemel Hempstead, Hertfordshire en Angleterre, est un musicien, chanteur, auteur-compositeur et producteur anglais, plus étroitement associé au genre rock progressif. Il s’est fait connaître en tant que fondateur, auteur-compositeur, guitariste et chanteur principal, du groupe rock britannique Porcupine Tree et ses collaborations avec plusieurs autres groupes. Il poursuit actuellement une carrière solo prolifique.

Steven Wilson en bref

Autodidacte de génie et stakhanoviste surdoué  il est producteur, ingénieur du son, multi-instrumentiste et auteur-compositeur-interprète et a publié plusieurs albums solo Insurgentes en 2008, Grace for Drowning en 2011, The Raven That Refused to Sing (and Other Stories) en 2013, Hand. Impossible. Effacer. en 2015, 4 ½ en 2016) et To the Bone en 2017.

Il a également publié une série de singles intitulée Cover Version (sortie en ligne entre 2003 et 2010 et sortie mondiale sous forme de compilation en 2014). Ses autres projets en solo sous pseudo son Bass Communion et Incredible Expanding Mindfuck ( I.E.M)

Réputé en qualité de leader du groupe de rock progressif Porcupine Tree, dont il était le seul membre dans les années 1980 et au début des années 1990, ses projets sont toutefois nombreux en particulier sa collaboration avec Aviv Geffen dans Blackfield, son partenariat de longue date avec Tim Bowness dans No-Man, sa collaboration avec Dirk Serries dans Continuum ainsi qu’un album commun avec Mikael Åkerfeldt le chanteur d’Opeth dans Storm Corrosion, .

Steven Wilson utilise des synthétiseurs et de la musique programmée sur ordinateur ainsi que des instruments en direct pour créer une atmosphère unique pour chaque chanson sur laquelle il travaille. En plus de sa prolifique production musicale, Steven Wilson s’est forgé une réputation pour la qualité indiscutable de sa production musicale avec des artistes de renom comme Opeth, Dream Theater, Jim Matheos of Fates Warning, Anathema, Orphaned Land, Marillion, Fish, Pendulum, Yoko Ono et son ami Robert Fripp.

Ces dernières années, il a également entrepris de remixer en son surround stéréo les albums de King Crimson et d’autres albums cultes de grand groupe des années 70-80 tels que Jethro Tull, Yes, Gentle Giant, Emerson, Lake and Palmer, Caravan, Hawkwind, XTC et Tears for Fears.

Discographie de Steven Wilson

Albums studio

2009 – Insurgentes
2011 – Grace for Drowning
2013 – The Raven That Refused to Sing (And Other Stories)
2015 – Hand. Cannot. Erase.
2017 – To the Bone

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums live

2012 – Catalogue / Preserve / Amass
2012 – Get All You Deserve

Compilations

2014 – Cover Version (compilation de singles sortis entre 2003 et 2010)
2015 – Transience (compilation de singles sortis entre 2002 et 2015)

Site de référence www.stevenwilsonhq.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Dream Theater


Dream TheaterDream Theater est un groupe américain de progressive-metal et de progressive-rock fondé en 1987 à New-York par Charlie Dominici, John Petrucci, John Myung, Kevin Moore et Mark Portnoy. Musicalement ce groupe c’est à la fois la complexité du rock progressif allié au son heavy metal et la virtuosité de ses musiciens. Malgré un certain nombre de défections et changements d’effectifs au fil des ans, le groupe est stable et ses trois membres fondateurs resteront ensemble pendant 23 ans, jusqu’au 8 septembre 2010 date à laquelle Mark Portnoy quittera le groupe.

Dream Theater en bref

À l’origine John Petrucci, John Myung et Mike Portnoy forment le groupe Majesty en septembre 1985 alors qu’ils sont encore étudiants au Berklee College of Music de Boston, Massachusetts.

Ils abandonnent leurs études pour se concentrer pleinement au groupe qui signe sur le label Mechanic le 23 juin 1988 et ils choisissent le nom de Dream Theater d’après le nom d’un petit théâtre devenu cinéma à Monterey en Californie.

Dans sa carrière Dream Theater fera de nombreuses reprises en particulier de certains albums en intégralité lors de concerts ce qui permet de constater les influences heavy metal et rock progressif sur leur musique comme The Number of the Beast d’Iron Maiden, Master of Puppets de Metallica, The Dark Side of the Moon de Pink Floyd, Operation: Mindcrime de Queensrÿche et Live in Japan de Deep Purple.

Dream TheaterLe premier album When Dream and Day Unite est publié en 1989 le succès de Dream Theater n’arrivera véritablement qu’en 1992 et la sortie de l’album Images and Words.

En 1990 James LaBrie remplace Charli Dominici.

L’album Awake qui s’inscrit dans la lignée de son prédécesseur sort en 1994 après une tournée mondiale.

L’année suivante le groupe sort A Change of Seasons un EP qui contient notamment un long morceau du même nom de 23 minutes, typique du style prog-rock dans le l’esprit de Rush par exemple ainsi que des reprises d’Elton John, Deep Purple, Led Zeppelin, Pink Floyd, Kansas, Queen, Journey, Dixie Dregs et Genesis.

En 1998 sur les recommandation de leur label, Dream Theater sort Falling into Infinity un album plus commercial sensé passer plus facilement sur les ondes FM et par voie de conséquence élargir leur auditoire… Il n’en n’est rien et leurs fans qui le considèrent comme intolérablement pop, boudent ce disque.

Dream TheaterEn 1994, Kevin Moore quitte le groupe, il est remplacé par Derek Sherinian qui reste jusqu’en 1999 après quoi c’est Jordan Rudess qui s’installe aux claviers pour l’enregistrement de l’album Metropolis Part 2: Scenes from a Memory, un concept-album une nouvelle fois dans la pure tradition du rock progressif que les spécialistes considèrent comme l’œuvre majeure du groupe.

Dream Theater traverse les années 2000 en enchaînant les albums : Six Degrees of Inner Turbulence en 2002, Train of Thought en 2003, Octavarium en 2005, Systematic Chaos en 2007, Black Clouds & Silver Linings en 2009 et effectue d’innombrables les tournées en mettant notoriété au service d’autres groupes de rock progressif ou de metal progressif comme Symphony X, Porcupine Tree, Pain of Salvation, Spock’s Beard ou Vanden Plas…

Le batteur et membre fondateur Mark Portnoy décide de quitter le groupe en 2010, il n’est remplacé par Mike Mangini que le 29 avril 2011.

Parallèlement à leur implication dans Dream Theater, les membres du groupe s’investissent dans des projets personnels. James LaBrie enregistre des albums solo, John Myung fonde King’s X  avec Ty Tabor ainsi que Platypus et The Jelly Jam avec Rod Morgenstein (Dixie Dregs).

Jordan Rudess, Mike Portnoy et John Petrucci participent au projet Liquid Tension Experiment avec le bassiste Tony Levin. Mike Portnoy quant à lui fait partie du supergroupe de rock progressif Transatlantic aux côtés de avec Neal Morse (ex Spock’s Beard), Roine Stolt (The Flower Kings) et Pete Trewavas (Marillion).

Membres de Dream Theater

John Petrucci – guitares, chœurs
John Myung – basse, chapman stick
James LaBrie – chant, percussions
Jordan Rudess – claviers, lap steel guitar, continuum
Mike Mangini – batterie

Anciens membres

Mike Portnoy – batterie, percussions, chœurs
Chris Collins – chant
Charlie Dominici – chant
Kevin Moore – claviers
Derek Sherinian – claviers, chant

Discographie de Dream Theater

Albums studio

1989 – When Dream and Day Unite
1992 – Images and Words
1994 – Awake
1997 – Falling into Infinity
1999 – Metropolis Pt. 2: Scenes from a Memory
2002 – Six Degrees of Inner Turbulence
2003 – Train of Thought
2005 – Octavarium
2007 – Systematic Chaos
2009 – Black Clouds & Silver Linings
2011 – A Dramatic Turn of Events
2013 – Dream Theater
2016 – The Astonishing

Produits disponibles sur Amazon.fr

EP’s

1995 – A Change of Seasons
2009 – Wither

Albums live

1993 – Live at the Marquee
1998 – Once in a LIVEtime
2001 – Live Scenes from New York
2004 – Live at Budokan
2006 – Score
2008 – Chaos in Motion 2007-2008

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilation

2008 – Greatest Hit (…And 21 Other Pretty Cool Songs)

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.dreamtheater.net

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂