1976 : Serge Gainsbourg > Variations sur Marilou




L'homme à la tête de chou de Serge GainsbourgVéritable chef d’oeuvre qui poétise le rock français et notamment sur le morceau que je vous ai choisi. En effet « Variations sur Marilou », point culminant de l’album « L’homme à la tête de chou« , est un titre hypnotique tant dans l’orchestration et les arrangements que par le texte « Un doigt qui en arrêt au bord de la corolle, est pris près du calice du vertige d’Alice de Lewis Caroll » ou « A son regard le vice donne un côté salace, un peu du bleu lavasse de sa paire de Levi’s »…

Cette histoire d’amour entre un journaliste de presse à scandale qui rêve d’être un pilote et une shampouineuse nommée Marilou, n’est pas si simple.

Un soir, il la surprend avec 2 mecs « Elle était entre deux macaques, du genre festival à Woodstock, semblait une guitare rock à deux jacks, l’un a son trou d’obus, l’autre a son trou de bal ». Par après, Marilou est toujours affairée à ses jeux érotiques, sous le regard jaloux du narrateur malheureux qui finira par la tuer avec un extincteur « Meurtre à l’extincteur » et l’enterrera sous la neige « Marilou sous la neige » carbonique de l’extincteur d’incendie…

Ce 3ème concept album de Gainsbourg, enregistré à Londres, est d’une rare cohérence malgré les différents styles tour à tour rock, pop, lounge, reggae ou ambient.

Salué par les criques à sa sortie avec d’excellents titres comme L’homme à tête de chou, Marilou Reggae, Marilou sous la neige et Variations sur Marilou, l’album ne connaîtra pas le succès escompté à l’époque. Il sera réhabilité dans les années 80 comme une œuvre influente du paysage musical français et redécouvert par un public plus jeune.

Faites vous plaisir…

Roy Buchanan




Roy BuchananRoy Buchanan est un guitariste de blues et de rock américain né en septembre 1939 à Ozark dans l’Arkansas. Après avoir fait ses débuts à la Slide-Guitar, il est devenu un virtuose de la guitare électrique car considéré par ses pairs comme l’un des tous meilleurs musiciens de blues des années 1970 après avoir été qualifié de « Meilleur guitariste inconnu au monde » par une télé…

Biographie de Roy Buchanan

A seulement 12 ans il forme son premier groupe, les “Waw Keen Valley Boys”, avant de tenter l’aventure seul. Alors qu’il n’a que 16 ans Roy Buchanan joue au sein des “Heatbeats” avec Spencer Dryden qui deviendra le batteur du Jefferson Airplane.

Tout au long des années 1970, Roy Buchanan va publier huit albums de qualité inégale. Dans That’s What I’m Here For sorti en 1974 il rend hommage à Jimi Hendrix dans une belle reprise de Hey Joe.

Personnellement j’ai découvert et apprécié Roy Buchanan par l’excellent album Live Stock publié en 1975.

Dans son Live in Japan sorti en 1979 il fait une véritable démonstration de virtuosité.

En 1985 Roy Buchanan publie le remarquable When a Guitar Plays The Blues. Deux autres albums suivront, Dancing on The Edge en 1986 et Hot Wires en 1987.

Cependant, malgré le succès ou peut-être à cause du succès, Roy Buchanan souffre d’une dépendance à l’alcool et le 14 août 1988, suite à une violente dispute conjugale, sa femme appelle la police qui le place en cellule de dégrisement  au Fairfax County jail house (prison de Fairfax), où il est retrouvé pendu et malheureusement décédé quelques heures plus tard.

De nombreux guitaristes ont reconnu l’influence de Roy Buchanan dans leur jeu, parmi eu Gary Moore et Jeff Beck, ce dernier lui ayant dédié sa version de Cause we’ve ended as lovers sur son album Blow by Blow.

Un grand nombre de compilations et des album posthumes continuent de sortir mais le plus intéressant est probablement le tout premier album inédit enregistré pour Polydor, The Prophet  en 2004 jamais publié avant.

Discographie de Roy Buchanan

1971 – Buch & The Snakestretchers
1972 – Roy Buchanan
1972 – Roy Buchanan and the Snakestretchers
1973 – Second Album
1974 – In the Beginning
1974 – That’s What I Am Here For
1975 – Live Stock
1975 – Rescue Me
1976 – A Street Called Straight
1977 – Loading Zone
1978 – You’re Not Alone
1979 – Live in Japan
1981 – My Babe
1982 – Le meilleur de Roy Buchanan
1985 – When a Guitar Plays the Blues
1986 – Dancing on the Edge
1987 – Hot Wires
1989 – Early Years (posthume)
1989 – La petite enfance (posthume)
1991 – Live in USA & Holland 77-85 (posthume)
1992 – Sweet Dreams : The Anthology (posthume)
1993 – Guitar on Fire : The Atlantic Sessions (posthume)
1997 – Malaguena (posthume)
1999 – Charly Blues Masterworks: Roy Buchanan Live (posthume)
2000 – Le plus grand guitariste inconnu au monde (posthume)
2001 – Édition de luxe : Roy Buchanan (posthume)
2002 – Masters du 20ème siècle, la collection du millénaire : Best Of Roy Buchanan (posthume)
2003 – American Axe : Live En 1974 (posthume)
2004 – The Prophet (posthume)
2006 – Live (posthume)
2006 – The Definitive Collection (posthume)
2007 – Rhino Hi-Five : Roy Buchanan (posthume)
2009 – Live : Amazing Grace (posthume)
2011 – Live At Rockpalast enregistré en 1985 (posthume)