The Vaccines – Nouveau clip « Headphones Baby » disponible !

Trois ans après le succès de Combat Sports, classé dans le TOP 5 des ventes  au  Royaume-Uni,  The  Vaccines  se  remettent  en  selle  et dévoilent  Headphones Baby,  premier aperçu  de  leur 5ème album qui paraîtra cette année.

Un retour en grande pompe pour la sensation rock made in London, l’une des plus reconnues et des plus appréciées des UK. Ce nouveau morceau au refrain addictif et aux guitares saillantes laisse présager une année palpitante pour le groupe. Une bonne dose de rock’n’roll dont 2021 avait bien besoin.

« Parfois,  la  vie  peut  vous  laisser  comme  engourdi,  en  manque de sensation. Headphones Baby se présente comme un remède à  cet état. Chausser son headphone, se déconnecter et se protéger de la réalité du monde extérieur, se laisser envahir par les ondes positives de la musique. Telle une étreinte réconfortante »… Justin Hayward-Young 

Membres de The Vaccines

Justin Young : chant, guitare rythmique
Freddie Cowan : guitare solo
Árni Hjörvar : basse
Yoann Intonti : batterie
Ancien membre
Pete Robertson : batterie

Discographie des Vaccines

2011 – What Did You Expect from The Vaccines?
2012 – Come of Age
2015 – English Graffiti
2018 – Combat Sports
2021 – ?

Site officiel

facebook.com/thevaccines

Achetez les albums de The Vaccines

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Captain Rico and the Ghost Band sortent un 1er album de surf musique solaire et efficace

Captain Rico and the Ghost Band se lancent dans la surf music avec un premier album The Forgotten Memory of the Beaches qui impose ses guitares fiévreuses

Captain Rico and the Ghost Band se lancent dans la surf music avec un premier album The Forgotten Memory of the Beaches qui impose ses guitares fiévreuses.

Pour les fans de surf music, on vous conseille de dresser l’oreille et d’écouter Epic Wave, le premier extrait de l’album de Captain Rico & The Ghost Band. Vivement l’été !

Captain Rico and the Ghost Band sont un groupe français originaires du sud de la France. Passionnés de culture surf, ils ont beaucoup écouté Dick Dale, Les Beach Boys, les Daktaris, Duane Eddy, et tous ces groupes californiens qui ont fait vivre la surf music. Virtuoses de la guitare, les musiciens sortent un premier album instrumental qui est une vraie claque. La surf music est avant tout une musique de guitare, et de guitare à réverbération, c’est d’ailleurs bien souvent le son de guitare qui permet d’identifier la musique comme étant surf.

L’homme que tout surfeur doit connaître est sans aucuns doutes Monsieur Dick Dale qui a largement contribué à la renommée de la surf music à la fin des années 50. C’est avec les premiers albums des Beach Boys dans les années 60 que la surf music a pris une toute autre ampleur. Surfin Safari en 1962, Surfin USA et Surfer Girls en 1963 ont été repris à tue-tête par les surfeurs du monde entier et par toutes les générations.

Voici Epic Wave, le clip de Captain Rico & The Ghost Band :

On peut dire que les mythique Ventures ont clairement marqué l’histoire du rock et ouvert la voie à Dick Dale et à la surf music. Leur chanson Hawaii-Five-O est aujourd’hui la BO de la série américaine du même nom.

Si les Surfaris fut très vite oubliés au détriment des Beach Boys, leur chanson « Wipe-Out », que vous l’ayez entendu ou pas, est l’un des hits les plus importants au monde. Il a fait se jeter à l’eau des centaines de jeunes afin de dompter les vagues de la côte californienne.

Captain Rico & The Ghost Band. Nouvel album The Forgotten Memory of the Beaches.

Sortie le 22/01/2021 chez Spider Music
Lien officiel sur Bandcamp

Captain Rico and the Ghost Band - Mazik
Captain Rico and the Ghost Band – Mazik

Achetez les albums de Captain Rico and the Ghost Band

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

The Turtles


The Turtles - Happy Together - MazikThe Turtles est un groupe américain de pop-rock, psychedelic-rock, de surf-rock et de folk-rock fondé en 1965 à Los Angeles par Howard Kaylan (alias Eddie) et Mark Volman (un duo plus tard connu sous le nom de Flo & Eddie), Jim Tucker, Al Nichol, Chuck Portz, Mr. Steinburg et Don Murray. Le groupe s’est rendu célèbre pour ses morceaux à la fois joyeusement mélancolique, parfois impertinent mais toujours d’une bonne humeur, avec plusieurs succès dans les années 60, à commencer par une reprise de « It Is not Me Babe » de Bob Dylan en 1965 mais son plus grand tube international  restera indiscutablement « Happy Together ».

The Turtles en bref

À l’origine ils se nomment Nightriders en 1961, puis Crossfires From The Planet Mars en 1964, deux formations universitaires de surf-rock-instrumental. Le sextuor décide de se lancer vraiment dans la musique en 1964 inspiré par les Beatles.

À l’été de 1965, la jeune formation se trouve embarquée dans le boom du folk-rock et, positivement impressionnés par le succès de leurs rivaux de Los Angeles The Byrds, ils optent initialement pour le nom The Tyrtles (avec un y). Cette idée est cependant assez vite abandonnée pour The Turtles. En revanche le groupe continue de louvoyer dans le sillage de ses modèles et font une reprise du morceau « It Ain’t Me Babe » de Bob Dylan qui rencontre un succès inattendu mais considérable à l’automne 1965.

Après que la reprise du morceau  « Eve of Destruction », une protest song écrite en 1965 par P. F. Sloan, ait été rejetée par leur maison de disques CBS qui ne souhaite pas la sortir, le groupe fait appel à son auteur qui leur fournit deux autres succès, Let Me Be et You Baby.

Avec le boom du psychédélique en 1967 l’image du groupe se détériore et impose un changement de style et de line-up. Après un jeu de chaises musicales au poste de batteur (Joel Larson à la place de Don Murray en 1967 qui lui-même cède sa place à John Barbata) et idem au poste de bassiste (Chuck Portz est remplacé par Chip Douglas puis par Jim Pons), la nouvelle formation, précurseur de la pop bubblegum, enregistre l’exubérant « Happy Together » est revient ainsi dans le jeu avec brio.

Ce tube planétaire se place en tête des charts aux États-Unis en février 1967 et offre au groupe son premier hit britannique avec une belle deuxième place en mars.

Cette année là le guitariste rythmique Jim Tucker quitte le groupe prétextant ne plus supporter les tournées et les sessions d’ enregistrement. Il devient artisan électricien. Selon Howard Kaylan, le chanteur des Turtles, il aurait tout plaqué parce que John Lennon a été grossier avec lui… L’intéressé a toutefois nié cette version.

Le second tube « She’d Rather Be With Me » propulse The Turtles, désormais sans Jim Tucker, parmi les meilleurs groupes pop du moment.

The Turtles sortent encore deux autres hits, « You Know What I Mean »  et « Elenore », teintés tous les deux de leur gentil sens de la parodie anachronique habituelle qui rencontrent également le succès en Amérique et en Europe.

« She’d Rather Be With Me » et « Elenore » sont devenus de véritables classiques et on les retrouve dans la BO du film The Boat That Rocked (Good Morning England).

Le groupe termine sa carrière par un retour à ses racines folk-rock avec « You Showed Me » enregistré pour la première fois par The Byrds en 1964.

En février 1970 leur maison de disque CBS rompt leur contrat et signe ainsi l’arrêt de mort de nos tortues, le groupe se sépare. Comme par ironie, CBS publie finalement « Eve Of Destruction », qui avait été refusé en son temps, et le présente comme le dernier single de The Turtles.

The Turtles - Flo and Eddie - MazikLes membres du groupe ne se réfugient pas dans leur carapace (de tortue) et continuent vaillamment dans la musique, travaillent pour différents artistes et deviennent pour certains choristes sur les premiers albums de  T.Rex, Blondie sur son cinquième album studio  Autoamerican et pour Alice Cooper sur Flush The Fashion en 1980 avant de s’installer un temps en Jamaïque prendre du bon temps…

Frank Zappa Mothers Of Invention - MazikJim Pons, Mark Volman et Howard Kaylan, excellents musiciens au demeurant, sont recrutés par Frank Zappa pour intégrer son groupe, les Mothers Of Invention avec lesquels ils officieront sur une courte mais très intense  période d’un an et demi (entre 1970 et 1972) sur les albums Chunga’s RevengeFillmore East et 200 Motels et Just Another Band from L.A.

The Turtles - Flo and Eddie - MazikEn 1972 Mark Volman et Howard Kaylan ressuscitent le groupe en formant Flo & Eddie (Phlorescent Leech & Eddie) un duo Rock and Roll comique (bien avant les Blues Brothers…) car pour des raisons contractuelles et de droits signés au début de leur carrière, les deux hommes ne sont autorisés ni à reprendre et exploiter le nom « The Turtles », ni à utiliser leurs propres patronymes dans un contexte musical (drôle de clause contractuelle, limite abusive je trouve…).

Non ce n’est pas Demis Roussos à droite (lui c’était les Aphrodite’s Child) mais bien Howard Kaylan… 😉

Par la suite les deux hommes continuent des collaborations avec de nombreux groupes comme T.Rex, Steely Dan, Ray Manzarek, Roger McGuinn, David Cassidy, Keith Moon, Stephen Stills, John Lennon et Yoko Ono, Alice Cooper, Bruce Springsteen, Blondie, The Psychedelic Furs, Paul Kantner, Andy Taylor, Gavin Friday, Jefferson Airplane, Southside Johnny and the Asbury Jukes, The Ramones, Duran Duran… Ils forment également Checkpoint Charlie qui ne sort qu’un EP en 1982 dans la lignée de groupe allemand de synthé-techno-new-wave comme DAF (Deutsch Amerikanische Freundschaft) ou Kraftwerk.

Au cours de cette période ils produisent également deux albums, From Rats to Riches du groupe rock américain The Good Rats et le premier album éponyme du groupe punk-rock DMZ en 1978.

En 1984 ils partent en tournée aux États-Unis et au Canada pour « The Happy Together Tour » en tant que « The Turtles Featuring Flo & Eddie » accompagnés par trois autres groupes des années 1960 : Gary Puckett, Spanky and Our Gang et the Association.

Don Murray, le batteur du line-up d’origine, décède des suites de complications lors d’une intervention chirurgicale 22 mars 1996.

En 2010 et 2011, Flo & Eddie effectuent de nombreuses tournées à travers les États-Unis dans le cadre de la tournée Happy Together : 25th Anniversary, en compagnie de Grass Roots, the Cowsills, Mark Lindsay, the Buckinghams et Micky Dolenz (membre des Monkees).

Membres de The Turtles

Howard Kaylan (né Kaplan) – chant
Mark Volman – guitare, saxophone, chant
Al Nichol – guitare
Jim Tucker – guitare
Chuck Portz – basse
Don Murray – batterie
Joel Larson – batterie
Chip Douglas – basse
John Barbata – batterie
Jim Pons – basse
John Seiter – batterie

Discographie de The Turtles

Albums studio

1965 – It Ain’t Me Babe 98 White Whale
1966 – You Baby
1967 – Happy Together
1968 – The Turtles Present the Battle of the Bands
1969 – Turtle Soup
1970 – Wooden Head
1986 – Chalon Road
1986 – Shell Shock
[amazon_link asins=’B0022YV3LC’ template=’ProductGrid’ store=’mazikinfo-21′ marketplace=’FR’ link_id=’1badfada-6bcb-11e8-ac5d-cbf6d4a48116′]

Compilations

1967 – Golden Hits
1970 – More Golden Hits
1974 – Happy Together Again
1977 – The Turtles: 1968
1982 – Turtle-Sized
1982 – Turtles’ Greatest Hits
1984 – 20 Greatest Hits
1987 – The Best of the Turtles (Golden Archive Series)
1988 – Turtle Wax: The Best of the Turtles, Vol. 2
1988 – Lil’ Bit of Gold
1988 – Lil’ Bit of Gold, Volume 2
1995 – The Best of the Turtles
2002 – Solid Zinc: The Turtles Anthology
2004 – Happy Together: The Very Best of the Turtles
2009 – Save the Turtles: The Turtles Greatest Hits
2016 – All the Singles

[amazon_link asins=’B001TW68P4′ template=’ProductGrid’ store=’mazikinfo-21′ marketplace=’FR’ link_id=’2288bdd0-6bcb-11e8-a660-3f8ec55df5da’]

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

The Beach Boys

Beach Boys - MazikThe Beach Boys est un groupe américain de surf-rock, de surf music, de psychedelic-rock et de baroque-pop formé à Hawthorne, dans la banlieue de Los Angeles en Californie en 1961 par les frères Brian, Carl et Dennis Wilson, leur cousin Mike Love et Alan Jardine. C’est une affaire de famille puisque le manager du groupe n’est autre que le père de la fratrie, Murry Wilson Wilson, alcoolique et brutal qui terrorise ses trois fils en leur infligeant des châtiments corporels et des sévices psychologiques lesquels auront de graves conséquences sur la santé mentale de Brian en particulier.

The Beach Boys en bref

Le groupe donne son premier concert le 31 décembre 1961 à l’auditorium municipal de Long Beach en mémoire du rockeur américain d’origine indiano-mexicaine Ritchie Valens décédé deux ans plus tôt.

Dans l’esprit de la surf music, la musique des Beach Boys se caractérise par des chansons aux harmonies vocales complexes et très mélodiques.

En 1963, nos « Garçons de Plage » acquièrent une renommée nationale aux États-Unis avec une série de singles à succès reflétant culture surf de la jeunesse Californienne, des voitures et de la romance, style qui sera désigné plus tard comme le « Son Californien » (California Sound).

Ils signent chez Capitol Records et en 1965 le guitariste Bruce Johnston  rejoint le groupe.

The Beach Boys connait un grand succès dans les années 1960/1970 et fait partie des rares groupes américains de l’époque à rivaliser avec les anglais  The Beatles, The Rolling Stones ou Pink Floyd.

Beach Boys - MazikL’album Pet Sounds qui sort en mai 1966 restera probablement l’une des pièces maîtresses de l’œuvre des Beach Boys.  Il s’agit en effet d’un album poétique et très inventif sur le plan des sonorités  puisqu’il inclut divers sons d’orgues, de clavecins, d’objets de la vie courante comme des sonnettes de bicyclettes ou des aboiements de chien.

The Beach Boys est l’un des premiers groupes à utiliser le « Thérémine » dans la pop musique contemporaine, appareil qui est l’un des plus anciens instruments de musique électronique dont certaines versions sont une sorte de boîtier équipé de deux antennes et qui produit de la musique sans être touché par le musicien. Cet invention est due au russe Lev Sergueïevitch Termen en 1919.

Le plus gros tube du groupe est sans aucun doute le psychédélique « Good Vibrations » (et son intro au Thérémine) qui se classe dans tous les charts internationaux dès sa sortie et dont le succès de se démentira pas au fil des décennies, nombre de radios le diffusent encore de nos jours…

Ce titre comme les plus grands succès du  groupe « I Get Around », « Surfin’ U.S.A. », « Don’t Worry Baby », « Surfer Girl », « Wouldn’t It Be Nice », « God Only Knows », etc… sont composés par Brian le chanteur, bassiste, producteur du groupe.

Brian Wilson privilégie initialement le son mono au détriment de la stéréo qu’il ne perçoit pas étant sourd de l’oreille droite après que son père l’a violemment projeté contre un mur dans sa jeunesse. Malgré ce handicap il est doté de l’oreille absolue comme son frère Carl.

En 1972 changement de line-up avec l’arrivée de deux nouveaux membres, le batteur Ricky Fataar en remplacement de Dennis Wilson indisponible pendant près de deux ans pour une sale blessure à la main et le chanteur Terence William « Blondie » Chaplin qui claquera la porte du groupe en 1973 après une « prise de tête » avec l’équipe d’encadrement.

Les Beach Boys rencontrent une période de flottement en raison notamment de la santé mentale précaire de Brian Wilson, partiellement due à sa prise importante de stupéfiants, puisqu’il souffre de dépression et prend beaucoup de poids.  Brian fini par se faire congédier du groupe ce qui aggrave encore la situation et en 1978 il fait un séjour de plusieurs mois en hôpital psychiatrique.

Dennis Wilson, le batteur et frère cadet de Brian se noie en décembre 1983 à Marina Del Rey après avoir plongé de son bateau sous l’emprise de l’alcool.

The Beach Boys fait plusieurs retours dans les années 1980 avec des reprises de « California Dreamin' » ou « Kokomo »  et en 1988 le groupe est intronisé au Rock and roll Hall of Fame.

Carl Wilson, le plus jeune des trois frères, décède le 6 février 1998 des suites d’un cancer du poumon.

En 2012 The Beach Boys publient la chanson « That’s Why God Made The Radio » sur internet. Après de nombreuses années de litiges juridiques liés aux droits quant à l’utilisation du nom du groupe, cet album marque enfin la réunion des membres historiques.

Produit par Brian Wilson l’album qui suit est le premier album original du groupe depuis 20 ans. Dans la foulée The Beach Boys entament une tournée promotionnelle mondiale à l’occasion du 50ème anniversaire de la formation.

De nombreux hommages sont rendus à ce groupe mythique et à Brian Wilson en particulier, comme entre autres Roland Orzabal de Tears For Fears dans la chanson de l’album Elemental  Brian Wilson Said publié en 1993.

Selon Billboard Magazine The Beach Boys est le premier groupe américain quant aux ventes d’albums avec plus de 100 millions d’exemplaires écoulés à travers le monde au cours de sa carrière.

Pour l’anecdote, le lundi 15 janvier 2018, Brian Wilson a réussi à faire changer sa mauvaise note de musique, 58 ans après l’avoir reçue à l’âge de 17 ans, pour une composition au Lycée… En effet sa prof de musique, Fred Morgan, lui avait collé la pire note possible et a finalement accepté de la revoir car entre-temps, l’élève est devenu une immense star internationale… 🙂

 

Membres

Al Jardine – guitare rythmique, chant
Blondie Chaplin – chant
Brian Wilson – chants, piano, basse
Bruce Johnston – chant, basse, clavier
Carl Wilson – guitare, chants
Christian Love – guitare
David Marks – guitare, chants
Dennis Wilson – batterie
John Cowsill – batterie, chant
Mike Love – chant
Ricky Fataar – batterie
Scott Toten – guitare

Discographie

Trois albums des Beach Boys figurent dans Les 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie : Today! (1965), Pet Sounds (1966) et Surf’s Up (1971).

Albums studio

1962 – Surfin’ Safari
1963 – Surfin’ USA
1963 – Surfer Girl
1963 – Little Deuce Coupe
1964 – Shut Down Volume 2
1964 – All Summer Long
1964 – The Beach Boys’ Christmas Album
1965 – Today!
1965 – Summer Days and Summer Nights!!
1965 – Beach Boys’ Party!
1966 – Pet Sounds
1967 – Smiley Smile
1967 – Wild Honey
1968 – Friends
1969 – 20/20
1970 – Sunflower
1971 – Surf’s Up
1972 – Carl and the Passions – « So Tough »
1973 – Holland
1976 – 15 Big Ones
1977 – Love You
1978 – M.I.U. Album
1979 – L.A. Light Album
1980 – Keepin’ the Summer Alive
1985 – The Beach Boys
1989 – Still Cruisin’
1992 – Summer in Paradise
1996 – Stars and Stripes Vol. 1
1967 – Smile 2011 enregistré en 1966
2012 – That’s Why God Made the Radio

Albums live

1964 – Beach Boys Concert
1976 – Live in London 1970 released in America in
1973 – The Beach Boys in Concert
2002 – Good Timin’: Live at Knebworth England 1980
2013 – Live – the 50th Anniversary Tour

Compilations

1966 – Best of The Beach Boys
1967 – Best of The Beach Boys Vol. 2
1968 – Best of The Beach Boys Vol. 3
1968 – Stack-O-Tracks
1974 – Endless Summer – Non officiel
1975 – Spirit of America
1975 – Good Vibrations – Best of The Beach Boys – Non officiel
1981 – Ten Years of Harmony
1982 – Sunshine Dream
1986 – Made in U.S.A.
1988 – California Gold : the Very Best of The Beach Boys
1990 – Summer Dreams 28 tracks
1991 – Lost and Found 1961-62
ries – The Best of The Beach Boys 1997 Ten Best S
1998 – Ultimate Christmas
1999 – The Greatest Hits – Volume 1: 20 Good Vibrations
1999 – The Greatest Hits – Volume 2: 20 More Good Vibrations
2000 – Greatest Hits Volume Three: Best of the Brother Years 1970-1986
2002 – Classics Selected by Brian Wilson
2003 – Sounds of Summer: The Very Best of The Beach Boys
2007 – The Warmth Of The Sun
2008 – U.S. Singles Collection – The Capitol Years 1962-1965 Coffret 16 singles
2009 – Summer Love Songs

Site de référence : www.thebeachboys.com

Achetez les albums des Beach Boys

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂