Neu!




Neu!Neu! qui signifie « nouveau » en allemand (prononcer « noï ») est un groupe de kosmische musik qui s’inscrit dans la mouvance Krautrock comme Ash Ra TempelTo Be ou Kraan dont nous avons déjà parlé (sans le côté prog ou jazz-fusion des deux derniers). Le groupe est fondé en 1971 suite à la séparation du premier line-up de Kraftwerk.

Actif surtout entre 1971 et 1975 cette formation rencontre un certain succès d’estime mais également commercial en son temps mais Neu! est surtout reconnu comme influenceur d’un grand nombre de musiciens de la scène électro et de la vague new wave des 80’s comme Brian Eno, Iggy Pop, The Sex Pistols, David Bowie, Stereolab, Joy Division, Gary Numan, Ultravox, Simple Minds entre autres…

Neu! en bref

Dans sa jeunesse Klaus Dinger étudie l’architecture avant de bifurquer vers la musique avec le groupe The No en 1966 puis The Smash en 1969.

Il intègre Kraftwerk, le célèbre groupe de musique électronique de Düsseldorf, à la batterie lors de l’enregistrement de leur premier album éponyme (celui avec le fameux cône de Lübeck).

Michael Rother (ex-The Spirits of sound) est recruté à la guitare pour finaliser l’album. Ralf Hütter le fondateur de Kraftwerk fait un break de six mois, le groupe se retrouve donc sous forme de trio constitué de Klaus Dinger, Michael Rother et Florian Schneider. Ils donnent quelques concerts, font quelques télés et entament l’enregistrement d’un album au studio de Conny Plank.  Mais suite à une divergence de vue et une mésentente  dans le groupe, Klaus Dinger et Michael Rother claquent la porte et se lancent dans leur projet de groupe : Neu!

Ralf Hütter et Florian Schneider  terminent en duo  le second album Kraftwerk  2, (toujours un cône de chantier sur la pochette mais vert et blanc cette fois).

Les 3 premiers albums de Neu! sont produits par Conny Plank, le producteur de Kraftwerk et d’Ash Ra Tempel, futur producteur d’Ultravox, d’Eurythmics, de Joachim Witt, de A Flock Of Seagulls et, dans un autre registre, de l’italienne Gianna Nannini.

Le premier album éponyme de Neu! sort en décembre 1971, produit par Conny Plank. Il se vend à 30.000 exemplaires ce qui aujourd’hui peut sembler beaucoup pour un groupe de ce style mais qui à l’époque il est considéré comme un semi-échec… Au fils des ans il acquiert cependant une véritable reconnaissance de ses pairs (David Bowie, Brian Eno et Thom Yorke de Radiohead) qui le considèrent comme un véritable chef d’œuvre du genre.

La musique de Neu! peut être qualifiée d’avant-gardiste par les néophytes car elle oscille entre une musique répétitive, industrielle voir proto-punk.

Les titres bruts et les pochettes dépouillées pour ne pas dire austères de leurs albums, véritables pied de nez aux albums de groupes prog-rock de l’époque comme Yes dont les illustrations graphiques (du peintre Roger Dean) sont à elles seul des œuvres d’art extrêmement sophistiquées, ressemblent pour Neu! à de simples affichettes de promos dans les supermarchés mais sont en définitive précurseurs du courant épuré du design des années 80.

Le deuxième opus tout simplement intitulé Neu! 2,  est cependant moins abouti par manque de temps et de moyens, il inclut d’anciennes pistes dont le tempo est modifié comme « Super 16 » qui n’est autre qu’une reprise ralentie de « Super ». Ce morceaux sera néanmoins utilisé dans la bande originale du film Kill Bill de Quentin Tarantino.

Parallèlement Michael Rother fonde le supergroupe Harmonia avec deux membres de Cluster, Hans-Joachim Roeddelius et Dieter Möbius en 1973.

En 1975 le groupe publie son troisième opus Neu! 75 qui se situe dans la même lignée mais le travail de composition et de production sont plus soignés. À l’écoute le titre d’ouverture fait furieusement penser à Ultravox…

Neu! est dissout en 1975 et se reforme ponctuellement dix ans plus tard jusqu’en 1986.

En 2010, Rother a fait équipe avec Steve Shelley de Sonic Youth et Aaron Mullan de Tall Firs pour « Hallogallo 2010 » un concert qui présente la musique de Neu! et quelques inédits. Par la suite il tourne ponctuellement avec le trio allemand Camera, avec lesquels il joue des titres de Neu!, d’Harmonia et ses compositions en  solo. Il collabore occasionnellement avec Dieter Möbius de Cluster.



Membres de Neu!

Klaus Dinger – batterie, voix, guitares & claviers
Michael Rother – guitares, voix & claviers
Conny Plank (producteur et ingénieur du son)

Membres ponctuels

Thomas Dinger – batterie
Eberhard Kranemann – basse
Hans Lampe – batterie
Uli Trepte – basse

Discographie de Neu!

1972 – Neu!
1973 – Neu! 2
1975 – Neu! ’75
1995 – Neu! 4
1996 – Neu! ’72 Live In Dusseldorf

Produits disponibles sur Amazon.fr

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Kraan




Kraan groupe d'ethno-jazz-rock allemands formé en 1970 - MazikKraan est un groupe de jazz-rock allemands typique des années soixante-dix qui se qualifie lui-même de pionniers allemand d’ethno-jazz-rock. Kraan est formé à Ulm (au sud de Stuttgart) en 1970. À ses débuts plutôt Krautrock le style de Kraan évolue vers la fusion en combinant des éléments de rock et de jazz. Après une pause de dix ans, le groupe se reforme en 2000.

Kraan en bref

Le nom de Kraan qui est choisi pour son côté concis et facile à retenir ne veut strictement rien dire ni en allemand ni en anglais, en revanche si vous tapez ce mot dans un moteur de recherche il vous affichera des photos de grues car Kraan est un mot néerlandais qui signifie « grue » (Crane en anglais, Kran en allemand)

Le guitariste Peter Wolbrandt, le bassiste Hellmut Hattler et le batteur Jan Friede sont tous les trois issu du milieu free jazz. Le saxophoniste Johannes « Alto » Pappert de son côté voue une véritable passion à la musique Soul mais rejoint Kraan juste après avoir quitté un groupe de rock.

Le premier album éponyme  de Kraan sort en 1972,  un album remarquable enregistré en seulement trois jours au Studio 70 de Munich sur lequel figurent des titres qui sont devenus des classiques que le groupe joue régulièrement sur scène comme: « Kraan Arabia » (un titre jazz teinté de musique orientale), « Sarah’s Ritt Durch den Schwarzwald » et « Head » (qui contient une longue impro de 18 minutes).

Les deux albums suivants, Wintrup publié en 1973 et Andy Nogger qui sort en 1974 sont dans le même esprit et bien accueillis par le public. Ils sortent même aux Etats-Unis. À cette époque Kraan effectue de nombreuses tournées réputées pour ses performances pleines d’improvisations. L’enthousiasme et la générosité du groupe sont captés en septembre 1974 lors d’un concert de Kraan au « Quartier Latin » à Berlin (ancienne salle de cinéma datant de 1913 convertie en salle de concert de 1970 à 1989) que l’on peut entendre sur l’album Live de 1975.

On y trouve des versions améliorées de plusieurs de leurs anciens titres avec des solos rallongés, cet album est considéré par les spécialistes comme l’un des meilleurs albums live allemands de tous les temps, rien que ça !

En 1975, Kraan effectue deux tournées au Royaume-Uni et joue au festival danois Roskilde en juillet avec un cinquième membre le claviériste Ingo Bishop (ex-Carthage).

Après l’album Let It Out que le groupe considère comme un échec,  Ingo Bischof quitte Kraan à la fin de l’année puis au retour d’une tournée en Grande-Bretagne c’est Johannes Pappert qui s’en va en août 1976 pour pour se consacrer à la carrière solo.

Contrairement au rumeur de split de Kraan, le groupe poursuit son chemin et enregistre l’album Wiederhören en février 1977 avec Ingo Bischof qui est retourné au bercail mais malgré une bonne technicité les musiciens ne semblent pas toujours très inspirés.

Hellmut Hattler publie son premier album solo Bassball, enregistré en novembre 1977 (d’autres suivront) avec les membres de Kraan et la collaboration d’amis comme Curt Cress à la batterie, Joey Albrecht à la guitare (du groupe Carthage) et Roland Schaeffer au saxophone (membre de Brainstorm et de Guru Guru).

Avec une vitalité renouvelée un nouveau line-up constitué de Hellmut Hattler, Peter Wolbrandt, Ingo Bischof et du batteur Udo Dahmen (ex- Rufus Zuphall et ex-Charlie Mariano), Kraan enregistre Flyday en décembre 1978. C’est leur meilleur album depuis le live mais assez différent du son habituel de Kraan. Les claviers d’Ingo Bischof dominent des morceaux jazz-rock plus soft, calme et aériens. La première édition de Flyday est pressée sur un vinyle bleu.

S’en suit une tournée allemande au printemps 1979 et la sortie du huitième album de Kraan Tournee en 1980. Pau après Udo Dahmen rejoint le groupe norvégien Ruphus dont les derniers albums sont publiés en Allemagne sur le célèbre label de jazz-rock et krautrock « Brain ».

Sous la direction d’Hellmut Hattle et d’Ingo Bischof, Kraan continue d’enregistrer des albums tout au long des années 80 avec des effectifs différents comme Gerry Brown (batterie), Mark McMillen (claviers, voix) et Eef Albers (guitare). Ces albums s’adressent toutefois désormais aux amateurs d’un jazz-rock assez policé et plus conventionnel.

Dans les années 90 Kraan se met plus ou moins en stand-by et les membres du groupe prennent des directions divergentes avec des projets solo ou des collaborations avec d’autres groupes. Plusieurs line-up différents sont formés pour des tournées ou l’enregistrement de nouveaux albums mais malgré ces reformations éphémères, la résurrection de Kraan ne verra pas le jour jusqu’en 2000.

C’est à l’occasion du 30ème anniversaire de Kraan les quatre membres historiques du groupe se reforment pour une tournée qui ravive la créativité et la qualité de leur meilleure période ce qui nous offre un nouvel album, live2001 qui inclut les titres phares du groupe revisités en public.

Kraan enregistre les concerts qu’ils donnent au festival « Progday » et au « NEARfest » aux États-Unis puis publie Through en été 2003.

En 2007 sort Psychedelic Man et le dernier album en date Diamonds est publié en 2010.

Le groupe Kraan est apparemment toujours actif à ce jour sous forme de trio.



Membres de Kraan

Line-up actuel

Peter Wolbrandt – guitare
Hellmut Hattler – basse guitare
Jan Fride – batterie

Anciens membres

Ingo Bischof – claviers
Johannes Pappert – saxophone alto
Udo Dahmen – batterie
Joo Kraus – claviers, trompette
Gerry Brown – batterie, chant
Tomy Goldschmidt – batterie
Eef Albers – guitare
Marc McMillen – claviers, chant

Discographie de Kraan

1972 – Kraan
1973 – Wintrup
1974 – Andy Nogger
1975 – Kraan Live
1975 – Let It Out
1977 – Wiederhören
1978 – Flyday
1980 – Tournee
1982 – Nachtfahrt
1983 – X and 2 Platten (Best of Kraan)
1988 – Kraan Live 88
1989 – Dancing In The Shade
1991 – Soul of Stone
1998 – The Famous Years Compiled
2001 – Live 2001 and Berliner Ring
2003 – Through
2007 – Psychedelic man
2010 – Diamonds

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence www.kraan.de

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵