Mécanique et humeur: Vitalic surprend avec « Boomer OK »

Rappelant l’énergie et l’humeur du titre  « Stamina » du même producteur, le clip de Boomer Ok (radio edit) transforme un ghetto blaster en salle de gym géante pour d’anciens champions et championnes sportifs(ves)

 

Célébrant la mécanique des corps et des objets, cette vidéo Boomer Ok qui lie mouvements sportifs et composants électroniques nous entraîne dans une frénésie colorée et décalée, en posant au  passage  un  regard  affectueux  sur  des seniors  qui  ne manquent ici pas d’énergie !


DISSIDAENCE – EPISODE 2

Quelques mois la  sortie  de  DISSIDÆNCE Épisode 1,  très bien accueillie par la critique  comme  par  le  public,  Vitalic tient ses  promesses et nous offre une suite plus  techno  et  plus  sombre  que  le  premier   volet,  marquée par une esthétique industrielle froide et minimale. Une composition et une production brutes  non  sans  rappeler l’héritage post-cold wave – ancré dans l’ADN  du  producteur  depuis  toujours – et  désormais  revendiqué  plus que jamais.

Mécanique et humeur: Vitalic surprend avec "Boomer OK"

DISSIDÆNCE    Épisode  2 s’ouvre avec « Sirens », dangereuse tornade électronique et transpirante.  Puis « Dancing in the Street », « The Void » & « Light  is  a  Train » prennent place, parfaits concentrés de techno épurée, alarmante, mécanique et froide.  Face à cette hostilité, de jolis temps de respirations et de poésie avec « Marching », « Friends & Foes » et « Winter is   coming »  laissant place à la mélodie et à la mélancolie. Un projet bicéphale  dont Vitalic a le secret, entre énergie implacable et voyage cosmique étrange.


VITALIC – TOURNÉE DES 20 ANS

21/05/22 – Laval @ Les Trois Eléphants

02/07/22 – Marseille @ Delta Festival

16/07/22 – Carhaix @ Les vielles Charrues

Mécanique et humeur: Vitalic surprend avec "Boomer OK"

Michael Canitrot embrase le château de Chantilly avec son mix électro

Chantilly, Michael Canitrot

Michael Canitrot a joué le 31 décembre au Château de Chantilly, un mix techno splendide accompagné d’un feu d’artifice, à retrouver en vidéo en sélection Mazik en guise de carte de vœux.

Après le Mont-Saint-Michel, le château de Vincennes et le Phare des Baleines sur l’île de Ré, le « Monumental Tour » du DJ et producteur Michael Canitrot fait étape au château de Chantilly pour un son et lumière électro exceptionnel et unique.

Michael Canitrot a fêté le passage à 2022 avec un mix inédit extraordinaire filmé au Château de Chantilly. Après avoir mixé dans quelques-uns des sites les plus emblématiques de France, le dj et producteur Michael Canitrot s’est produit au Château de Chantilly pour le grand feu d’artifice du 31 décembre, retransmis sur France 2 et France.tv.

Après un show au Château de Vincennes cumulant près d’un million de vues, Michaël Canitrot propose une expérience mixant musique électronique, patrimoine et mise en lumière d’un monument.

C’est après le compte à rebours des douze coups de minuit qu’a démarré, sur France 2, le traditionnel feu d’artifice du jour de l’An, vendredi 31 décembre. Un spectacle pyrotechnique tiré au château de Chantilly. Pour la musique, le DJ français Mickaël Canitrot était derrière les platines, pour un mix électro de 7 minutes. Son, jeu de lumières, et de nombreuses prises de vue en drones ont sublimé le paysage plongé dans la nuit. L’artificier David Proteau était aux manettes. Champion du monde dans la discipline, il a notamment travaillé pour Michael Jackson, Rihanna et U2.

Michael Canitrot - Chateau de chantilly
Michael Canitrot – Château de Chantilly

Après une année à mettre en musique et en lumière les plus beaux sites de France (Le phare des Baleines à l’île de Ré, le château de Pierrefonds ou encore l’abbaye du Mont-Saint-Michel), Michael Canitrot a profité de cette fin d’année pour célébrer la fin de son Monumental Tour en proposant un mix inédit et une bande son spécialement créés pour le passage à la nouvelle année.

Voici la performance de Michael Canitrot à découvrir :

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Boys Noize revient avec l’album +/- soit Polarity

Boys Noize, +/-

Boys Noize annonce son cinquième album, et cela devrait réjouir les fans de techno. Le disque s’appelle +/- qu’il faut lire Polarity, et pour l’occasion, le producteur électro allemand sort les singles Nude feat Tommy Cash et Xpress Yourself.

L’album +/- de BOYS NOIZE nous fait retrouver tous les sons de la déjà riche carrière de son auteur, d’ondes, de la techno underground, aux influences plus industrielles et house qui se transforment selon les collaborations avec diverses stars. Soutenues par les rythmes percutants jamais très loin des clubs et enveloppées de textures immersives, les titres possèdent un mordant certain. Même les moments les plus mélodiques de +/- montrent autant l’énergie que l’esprit de synthèse et son utilisation des synthés modulaires, une nouvelle voie prise par ce grand amateur d’instruments qu’est Boys Noize.

L’artiste visuel Eric Timothy Carlson, concepteur du célèbre 22 a Million de Bon Iver, a créé les illustrations et l’iconographie autour de l’album. Tout en symboles variés, la création visuelle cartographie les influences et les émotions contradictoires qui ont servi à faire naitre l’album.

Boys Noize - "Nude" feat. Tommy Cash
Boys Noize – « Nude » feat. Tommy Cash

Aujourd’hui, Boys Noize (Alex Ridha) annonce son cinquième album studio tant attendu. +/- (prononcez Polarity) qui sortira le 24 septembre sur son label BNR. L’artiste, DJ et producteur germano-irakien basé à Berlin publieà cette occasion deux nouveaux titres : en (+)side le single « Nude », qui poursuit sa série de singles collaboratifs, cette fois avec l’artiste d’avant-garde estonien Tommy Vash, et en (-)side le titre « Xpress Yourself ».

Peu d’artistes trouvent une voix unique et encore moins y restent attachés, mais avec une ambition insatiable, BOYS NOIZE a transformé ce dévouement de principe en une présence hors du commun parmi les DJ et les musiciens électroniques du 21e siècle. Une carrière ponctuée d’audacieuses explorations transgenres lui a valu une enviable fluidité de pratique à travers les frontières et les scènes, mais ses empreintes définitives sont présentes sur chaque création. Un héros de l’underground avec un attrait pour le grand public et des sensibilités techno-punk trempées dans l’acide, il fait vibrer les foules de Berghain à Coachella. En 2021, la fascination de BOYS NOIZE pour la traversée des dualités atteint un nouveau sommet sur son cinquième album studio +/- (prononcé Polarity).

Voici le clip d’Xpress Yourself :

et voici Nude avec en featuring Tommy Cash :

Boys Noize à suivre sur le site de son label BNR

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Boys Noize, Kelsey Lu, Chilly Gonzales nous transportent avec Ride or Die

Boys Noize & Kelsey Lu - "Ride Or Die" feat. Chilly Gonzales

Boys Noize, Chilly Gonzales et Kelsey Lu collaborent pour ce titre entre pop, R’n’B et techno, un titre qui évolue et étonne par son changement de rythme saisissant. Une découverte musicale de Mazik.

Le vidéoclip animé de cette collaboration de haute voltige a été dévoilé aujourd’hui. Il a été réalisé par le studio de création new-yorkais Art Camp ainsi que les artistes visuels Danae Gosset et Danica Tan. Le résultat est à couper le souffle. L’arrivée inattendue de percussions techno délirantes en fin de morceau métamorphose totalement la chanson qui passe de la tristesse à l’espoir, avant de s’achever en hymne.

Voici la vidéo de Ride or Die :

Pour le clip vidéo Ride or Die, les réalisateurs d’Art Camp ont imaginé une métaphore de nos vis confinées. «La vidéo vous invite à découvrir ces parties de nous-même que nous n’avons encore jamais vues, à découvrir des pouvoirs dont nous ne savions pas que nous disposions. »

Boys Noize & Kelsey Lu - "Ride Or Die" feat. Chilly Gonzales
Boys Noize & Kelsey Lu – « Ride Or Die » feat. Chilly Gonzales

Kelsey Lu a expliqué en interview : « J’ai adoré faire cette chanson avec Alex parce qu’il y avait une totale liberté d’exploration. Quand Alex m’a joué ce morceau pour la première fois, j’ai été immédiatement inspiré par les textures que Chilly avait ajoutées.

J’ai trouvé un terrain de rencontre parfait pour que fusionnent les textures acoustiques et les sons électroniques. Je suis une personne très visuelle quand il s’agit d’écrire des chansons, et la nature fait toujours partie de cette visualisation. Il y avait en studio un élan de tension, et je voulais littéralement m’envoler. Des images de désert ne cessaient de m’apparaître. Je sentais sa chaleur, sa vaste étendue et ses dangers. Un peu comme une romance éphémère.« 

En bonus, voici IU signé Boys Noize et Corbin, et c’est magique aussi :

lien digital

facebook.com/boysnoize

Boys Noize & Kelsey Lu - "Ride Or Die" feat. Chilly Gonzales
Boys Noize & Kelsey Lu – « Ride Or Die » feat. Chilly Gonzales

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂