Neptune Orizon nous invite à entrer dans la forêt “Seven Relics“

Le producteur français de musique électronique Neptune Orizon s’apprête à sortir son premier album auto-produit, “Seven Relics“ en mars 2022. Un savant mélange de Folktronica et Néoclassique, qui n’est pas sans rappeler des artistes tels que Bonobo, Emancipator, Four Tet ou encore Frameworks.

Neptune Orizon nous invite à entrer dans la forêt “Seven Relics“ - Mazik

Cet album propose une histoire fictive, fortement inspirée de la réalité. Elle se déroule dans la dernière forêt qui existe sur terre : “Seven Relics“. Cette forêt a la particularité de faire disparaître tout être humain qui oserait y pénétrer, ces derniers contribueront à faire pousser de nouveaux arbres, faisant de cet endroit un sanctuaire naturel et immortel.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’artiste ? Découvrez le mini-documentaire de Neptune Orizon : The road is revealed :

« Ces dernières années, j’ai réfléchi à un moyen de faire de la musique autour d’une histoire qui n’était pas directement personnelle. J’ai eu l’idée de créer un monde fictif et un personnage, qui pourrait exister en chacun de nous. L’idée à l’origine de ce projet était de créer un monde dans lequel l’auditeur pourrait se réfugier, mais aussi un endroit où je pourrais enfermer mes plus gros défauts, et être en accord avec moi-même. »

Un parallèle se crée très rapidement, la forêt représente notre inconscient tandis que le personnage de l’histoire illustre notre enveloppe physique. Un exercice d’introspection en partie inspiré de pratique d’entraînement de l’esprit comme la méditation.

Les deux singles, “Saimiri“ et Aperture“, sortie en 2021, nous dévoilent lentement l’univers sonore qui définira cet album, entre légèreté et complexité.

Découvrez le clip de « Saimiri »:

Découvrez le clip de « Aperture »:

« J’ai beaucoup travaillé sur la création de son, que ce soit des échantillons enregistrés dans la nature lors de mes excursions ou de la synthèse classique. Très tôt, j’ai pris la décision de favoriser l’émotion à la technique, je me suis entouré de musiciens, Saxophoniste, Violoniste, Violoncelliste, etc. qui ont su apporter une dimension supplémentaire à ma musique, celle que l’on ressent. »

Un nouveau single sortira le 28 janvier 2022, “Kinkajou“ suivi d’un dernier single portant le titre éponyme de l’album en février. L’album est attendu pour le mois de mars, il sera disponible sur les plateformes de streaming et sur Vinyle en édition limitée.

Chaine Youtube
Instragam
Page Facebook

Matziz – 13 Monkeys

Matziz - 13 Monkeys - MazikMatziz alias Mathieu Torres, compositeur et musicien Toulousain dont nous vous avions déjà parlé en décembre 2018 pour son album The Silver Cat vient de publier 13 Monkeys son troisième album Electronica, IDM, Trip-hop.

Dans ce troisième opus, Matziz essaye de comparer non sans humour et malice, les pandémies actuelles et passées ainsi que leurs représentations dans des fictions cinématographiques au cours des années 90 mise en perspective avec la réalité actuelle (on pense évidemment au coronavirus Covid-19), son drame et son ridicule…

13 Monkeys

Ce sont aussi 13 titres en hommage au film de Terry Gilliam l’armée des 12 singes qui se déroule en 2035 mais qui fait écho à la pandémie mondiale que nous connaissons actuellement sauf que dans ce cas la quasi totalité de la population mondiale a été décimée par un mal mystérieux et les survivants, initient un voyage à travers le temps pour remonter jusqu’à l’origine de la catastrophe afin de tenter de l’éviter. C’est James Cole incarné par Bruce Willis qui s’y colle. Projeté en 1996 le héros fait la connaissance de Jeffrey Goines, (Brad Pitt) fils rebelle et détraqué d’un scientifique cruel, ainsi que du Dr. Kathryn Railly (Madeleine Stowe), psychiatre, qui va tenter d’élucider avec lui les mystérieux signaux lancés par une association secrète connue sous le nom de l’Armée des 12 singes…

1 – Mr Cole
2 – Rêve Cyclique
3 – Un Pas Vers La Névrose
4 – Jeffrey Goines
5 – Railly
6 – Break Spring
7 – Dr Peters
8 – L.J Washington
9 – Bas Les Masques
10 – Apocalypse N°3469
11 – Initials PQ
12 – Dr Goines
13 – Nous Sommes En Guerre…des Classes!

Presque totalement instrumentaux avec parfois des interventions plus parlées que chantées, ces morceaux sont interprétés par Mathieu qui comme à son habitude vous fait voyager à travers des atmosphères différentes, tantôt épiques, tantôt anxiogènes, tantôt apaisantes et vous transporte dans des univers cinématographiques tout en faisant un clin d’œil à la musique électronique des années 90 comme Jean-Michel Jarre voire aux vénérable pionniers que sont Kraftwerk.

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

GoGo Penguin



GoGo PenguinGoGo Penguin est un groupe de jazz, jazz-fusion, progressive jazz, fusion et post-rock formé en 2012 à Manchester en Grande-Bretagne par le pianiste Chris Illingworth, le bassiste Grant Russell et le batteur Rob Turner. Les membres du trio s’étaient rencontrés au Collège royal de musique.

La formation se fait remarquer lors de la sortie de son premier album Fanfares en 2012.  La musique du groupe s’inspire de différents styles, passant d’Aphex Twin à Brian Eno, de Debussy à Shostakovich, Massive Attack, Squarepusher, Esbjörn Svensson Trio, The Bad Plus.

GoGo Penguin en bref

Le trio fait partie des étoiles montantes de la scène jazz britannique.  C’est sa faculté particulière à synthétiser et à développer des lignes mélodiques puisées dans le classique, le jazz et l’électronica (big beat, drum & bass, trip hop, downtempo, ambient) et ses harmoniques répétitives assez hypnotiques et envoûtantes qui rendent la musique de GoGo Penguin si originale et intéressante.

GoGo PenguinLe premier album de GoGo Penguin, Fanfares, est publié par Manchester Gondwana Records en 2012. Il est accueilli par des critiques dithyrambiques de la part du quotidien The Guardian ainsi que de BBC Music, puis il est nominé pour le titre de meilleur album de jazz aux World Wide Awards.

GoGo PenguinNick Blacka qui a précédemment joué dans un autre trio avec le pianiste Chris Illingworth, rejoint le groupe fin 2012 après le départ du membre fondateur, Grant Russell qui a décidé de consacrer à d’autres projets. Il apporte une nouvelle cohésion au son du groupe qui publie alors v2.0 en 2014 chez Gondwana. Brillamment enregistré par l’ingénieur du son attitré, Joe Reiser, assisté en studio par Brendan Williams. Cet album est nominé au trophée Mercury Prize de 2014 aux côtés des albums de Damon Albarn, Young Fathers et Jungle.

En 2015 le trio réalise une performance live avec sa propre bande originale sur la projection du film Koyaanisqatsi du réalisateur Godfrey Reggio sorti en 1982. Initialement la BO avait été composée par Phillip Glass.

GoGo Penguin a en effet composé cette nouvelle partition afin d’offrir à ce film documentaire expérimental une parfaite réactualisation. Leur musique riche et texturée illumine à nouveau l’émotion originale du film, pour créer une expérience audiovisuelle Live appréciée aussi bien les fans de GoGo Penguin que par les amoureux du film désormais culte.

La même année GoGo Penguin signe avec le prestigieux label de jazz Blue Note Records et sort l’album Man Made Object l’année suivante, en 2016.

Le dernier album en date de GoGo Penguin, sorti le février 2018, s’intitule A Humdrum Star.

Site de référence : www.gogopenguin.co.uk

Membres de Gogo Penguin

Chris Illingworth – piano
Nick Blacka – basse, contrebasse
Rob Turner – batterie.

Ancien membre de Gogo Penguin

Grant Russell – basse, contrebasse

Discographie de  Gogo Penguin

2012 : Fanfares
2014 : v2.0
2016 : Man Made Object
2018 : A Humdrum Star

[amazon_link asins=’B0096BFTGY,B00HW4NIQ0,B0186KU046,B078553G1X’ template=’ProductGrid’ store=’mazikinfo-21′ marketplace=’FR’ link_id=’dee4b81e-b75e-11e8-9e06-5b98787a6a7b’]

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂