Calexico


Calexico - MazikCalexico est un groupe américain d’indie-pop, d’alternative-country, de rock indie, Americana et Tex-Mex fondé en 1996 à Tucson en Arizona par Joey Burns et John Convertino. Le groupe tire son nom de la ville de Calexico située à l’extrémité sud de la Californie à la frontière du Mexique en face de la ville de Mexicali. Le style musical du groupe est largement influencé par les sons latins traditionnels de mariachi, conjunto, cumbia, tejano mélangés avec la country, le jazz, le blues et le rock qui rend leur rock relativement inclassable.

Calexico en bref

Joey Burns étudie la musique classique à l’université d’Irvine en californie où il fait la connaissance en 1990 de John Convertino qui joue de la batterie avec Howe Gelb dans le groupe Giant Sand. Les deux hommes se lient d’amitié et Joey Burns rejoint ce groupe de Los Angeles pour leur tournée européenne.

Lorsque Giant Sand s’installe à Tucson en Arizona en 1994 John Convertino et Joey Burns forme un temps The Friends of Dean Martin (qui devient The Friends of Dean Martinez) groupe qui splitte en 1996.

Le duo travaille alors ponctuellement comme section rythmique à la pige pour des artistes tels que Victoria Williams, Barbara Manning et Richard Buckner avant de se décider à former un groupe initialement appelé Spoke.

Calexico - MazikIls enregistrent un premier album éponyme, Spoke, en 1995 sur le label indépendant allemand Hausmusik qui le publie en édition limitée à 2000 exemplaires seulement. Après avoir signé un contrat avec Quarterstick Records le groupe change de nom pour Calexico. Spoke sera réédité par ce label en 1997 comme étant un album de Calexico.

John Convertino et Joey Burns collaborent également avec Gelb et Lisa Germano sur l’album Slush sorti sous le nom OP8 cette même année.

Calexico - MazikLe deuxième album de Calexico, The Black Light, sort en 1998. Ce concept album sur le désert de l’Arizona et du nord du Mexique est très bien accueilli par la critique, le Wall Street Journal le décrit d’ailleurs comme l’un des meilleurs albums de l’année.

Dans la foulée Calexico participe régulièrement à des festivals tels que le Bonnaroo Music Festival, le Hurricane Festival et All Tomorrow’s Parties.

L’album Road Map qui sort en 1999 est exclusivement vendu lors des concerts du groupe.

En 1999 toujours, le groupe participe également à l’album Mustango de Jean-Louis Murat qui  leur dédie la chanson « Viva Calexico » sur cet album.

Calexico - MazikSur le troisième album Hot Rail publié en mai 2000 leur son change un peu avec l’ajout de cors et de violons. Cette année là le duo est très occupé puisqu’il apparaît sur l’album de Giant Sand intitulé Chore of Enchantment. Par ailleurs à la fin de l’année, il rejoint deux amis français Naïm Amor et Thomas Belhôm pour enregistrer Tête à Tête sous le pseudonyme ABBC (Amor / Belhom / Burns / Convertino).

Calexico - MazikCalexico publie deux recueils de raretés en 2001, Even My Sure Things Fall Through, sur lequel figurent des morceaux d’albums antérieurs, de face B de singles, de remixes et d’inédits aux Etats-Unis.

L’album Aerocalexico de 2001 est lui aussi vendu exclusivement lors des représentations du groupe.

L’album live The Scraping sort en 2002.

L’album studio Feast of Wire est publié l’année suivante, il se classe pour la première fois dans les charts. Le morceau « Güero Canelo » tiré de cet album figurera dans la bande son du film Collateral, un thriller américain de Michael Mann, avec Tom Cruise et Jamie Foxx, dans lequel le groupe fait une petite apparition.

Personnellement c’est grâce à cet album que j’ai découvert et apprécié Calexico.

Le DVD live World Drifts In: Live at the Barbican London sort en 2004.

La même année Calexico contribue à l’enregistrement de la chanson Burnin’ Down the Spark sur l’album éponyme de Nancy Sinatra.

En 2005, Calexico rejoint le groupe Iron & Wine de Miami, ensemble ils sortent l’e EP In the Reins qui se classe dans le Billboard 200 et en octobre 2005, ils partent avec eux pour une tournée américaine.

Calexico - MazikGarden Ruin, le cinquième album studio de Calexico, produit par J.D. Foster, sort en 2006. Le son de cet album s’écarte de la ligne habituelle du groupe en mettant davantage l’accent sur la guitare et la voix au détriment des sections de cuivres ce qui donne un résultat beaucoup plus « mainstream« .

En 2006 Calexico collabore avec Gotan Project sur l’album Lunático sur la chanson « Amor Porteño ».

En 2007, le duo est invité par Arcade Fire à participer à l’enregistrement d’une reprise de leur titre « Ocean of Noise ». Par la suite le groupe fait une reprise de la chanson de Bob Dylan « Goin ‘to Acapulco » qui figure dans le biopic « I’m Not There » consacré au chanteur.

Calexico - MazikLe sixième album Carried to Dust, avec la participation de Sam Beam du groupe Iron & Wine, Douglas McCombs de Tortoise et Pieta Brown, est publié en septembre 2008.

En 2010, Calexico enregistre la bande-son du documentaire « Circo » et cette année là le groupe est en tournée sur la côte ouest des États-Unis avec Arcade Fire.

Edge of the Sun est publié le 14 avril 2015 avec des invités tels que Sam Beam (Iron & Wine), Ben Bridwell (Band of Horses), Gaby Moreno, Carla Morrison et des membres du groupe instrumental grec Takim.

Membres de Calexico

Joey Burns – chant, guitare
Volker Zander – guitare basse
Jacob Valenzuela – claviers, trompette, vibraphone
John Convertino – batterie, percussions
Paul Niehaus – steel guitar
Sergio Mendoza – guitare, claviers
Martin Wenk – accordéon, guitare, synthétiseur, trompette, vibraphone

Discographie de Calexico

Albums studio

1997 : Spoke
1998 : The Black Light
1999 : Road Map
2000 : Travelall
2000 : Hot Rail
2001 : Aerocalexico
2002 : Scraping
2003 : Feast of Wire
2004 : Garden ruin
2007 : Tool box
2008 : Carried to Dust
2012 : Algiers
2015 : Edge of the Sun

Produits disponibles sur Amazon.fr

EPs

2004 : Convict Pool
2005 : In the Reins (avec Iron & Wine)

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

2011 : Selections from Road Atlas 1998-2011

Produits disponibles sur Amazon.fr

Site de référence : www.casadecalexico.com

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂

Poco


Poco - MazikPoco est un groupe rock américain  de country-rock et de folk-rock  originaire de Los Angeles né en août 1968 sur les cendres de Buffalo Springfield par Richie Furay et Jim Messina  auxquels se sont joints Rusty Young, George Grantham et Randy Meisner. Son style musical est comparable à Crosby Stills Nash and Young ou America et parfois Little Feat ou Doobie Brothers.

Poco en bref

À l’origine le groupe avait choisi de s’appeler Pogo d’après le personnage d’une bande dessinée enfantine mais son auteur n’ayant pas consenti à donner son accord, les membres du groupe se sont rabattu sur Poco.

La formation donne son premier concert en novembre 1968 au Troubadour de LA et signe chez Epic dans la foulée.

Jim Messina part pour former un duo avec Kenny Loggins (Loggins & Messina) en 1970, il est remplacé par et le guitariste -chanteur Paul Cotton.

Poco entre en studio pour enregistrer son premier album Pickin’ Up the Pieces de 1969 mais comme celui-ci prend du retard, Randy Meisner en conflit avec Richie Furay claque la porte pour rejoindre Stone Canion Band avant de fonder le groupe Eagles. Il est remplacé par le bassiste Timothy B. Schmit (ex-New Breed et futur Eagles lui aussi).

En parallèle George Grantham travaille avec Neil Young et bien qu’il joue de la batterie sur tous les titres de son premier album, il n’est pas cité sur la pochette où ne figurent que les noms de Neil Young et de Ry Cooder.

L’album éponyme sort en 1970 suivi du live Deliverin’ en 1971.

Après la publication des albums, A Good Feelin’ to Know en 1972 et Crazy Eyes en 1973, Richie Furay quitte Poco en septembre de cette même année et fonde Souther Hillman Furay Band avec John David Souther et Chris Hillman, son ami  de longue date du groupe The Byrds, le combo sortira deux albums.

Poco change de label et signe ABC Records  en 1975 puis s’en va pour une tournée européenne conjointement avec America.

En août 1977, Timothy B. Schmit démissionne pour rejoindre The Eagles et remplace fortuitement une seconde fois l’ancien membre de Poco, Randy Meisner.

À ce moment là, il ne reste que deux membres du line-up d’origine, à savoir Rusty Young et George Grantham mais ce dernier ne tarde pas à prendre le poste de batteur et percussionniste chez les Doobie Brothers en 1978.

Rusty Young recrute alors deux musiciens anglais, le bassiste Charlie Harrison et le batteur Steve Chapman.

Poco - Legend - MazikL’album Legend sort la même année et devient disque d’or aux États-Unis.

Le groupe est alors rejoint par le clavieriste Kim Bullard (ex-sideman de Crosby Stills & Nash) qui publie quatre autres albums : Under the Gun, Blue and Gray, Cowboys and Englishmen et Ghost Town.

Poco, dans lequel il ne reste alors plus que Rusty Young comme membre fondateur, splitte mais se reformera épisodiquement par la suite avec la collaboration ponctuelle d’anciens membres comme Richie Furay, Timothy B. Schmit et George Grantham.

Fin de 2013, Rusty Young âgé de 68 ans prend sa retraite après avoir été pendant 45 ans sur les routes avec le même groupe mais n’exclue pas quelques événements exceptionnels avec Poco à l’avenir. Il se consacre à la rédaction de ses mémoires.

Poco - Crazy Love The Ultimate Live Experience - MazikEn 2014 Poco donne trois spectacles d’adieu en Floride, l’un d’eux est filmé en studio et en  public pour un DVD documentaire sur le groupe intitulé Poco – Crazy Love The Ultimate Live Experience.

Rusty Young et Jack Sundrud écrivent et enregistrent des musiques pour des vidéos enfantines intitulées « Session Cats« .

George Lawrence, Jack Sundrud et Michael Webb qui avait rejoint le groupe en 2010 se consacrent désormais à leur carrière solo et font des piges pour des artistes de Nashville où ils vivent.

Poco donne un concert lors de son intronisation au Colorado Music Hall of Fame (CMHOF) le 9 janvier 2015, à cette occasion le groupe est constitué de Paul Cotton, Richie Furay, Timothy B. Schmit et Rusty Young. D’autres groupes et artistes sont intronisé en même temps que Poco : Firefall, The Nitty Gritty Dirt Band, Stephen Stills et Manassas.

Depuis 2015 Poco part en tournées de temps à autres aux États-Unis, Canada et en Europes et Rusty Young, le retraité, continue malgré tout de donner des concerts avec d’anciens membres de Poco ainsi qu’avec d’autres artistes de country-rock.

En 2016 le batteur George Lawrence est remplacé par Rick Lonow (ex-The Flying Burrito Brothers).

Membres de Poco

Rusty Young – pedal steel guitare, guitares, banjo, dobro, chant
Jack Sundrud – guitare, basse, chant
Rick Lonow – batterie, percussions
Michael Webb – claviers, guitares, accordion, chant

Anciens membres

George Grantham – batterie, chant
Richie Furay – guitares, chant
Jim Messina – guitares, basse, chant
Randy Meisner – basse, chant
Timothy B. Schmit – basse, harmonica, chant
Paul Cotton – guitares, chant
Al Garth – saxophone, violin
Steve Chapman – batterie
Charlie Harrison – basse, chant
Kim Bullard – claviers, chant
Rick Seratte – claviers, chant
Jeff Steele – basse
Dave Vanecore – claviers
Gary Mallaber – batterie
Richard Neville – basse, chant
Tim Smith – batterie, chant
George Lawrence – batterie, percussions

Discographie de Poco

Albums studio

1969 – Pickin’ Up The Pieces
1970 – Poco
1971 – From The Inside
1972 – A Good Feelin’ To Know
1973 – Crazy Eyes
1974 – Seven
1974 – Cantamos
1975 – Head Over Heels
1976 – Rose Of Cimarron
1977 – Indian Summer
1978 – Legend
1980 – Under The Gun
1981 – Blue And Gray
1982 – Cowboys & Englishmen
1982 – Ghost Town
1984 – Inamorata (avec Furay et Schmit)
1989 – Legacy (avec le groupe de 1968)
2002 – Running Horse
2013 – All Fired Up

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums Live

1971 – Deliverin’
1976 – Live
2004 – The Last Roundup
2004 – Keeping the Legend Alive
2005 – Bareback at Big Sky
2006 – The Wildwood Sessions
2010 – Live from Columbia Studios, Hollywood 30/09/1971
2011 – Setlist: The Very Best of Poco Live
2014 – Crazy Love

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations

1975 – The Very Best of Poc
1979 – Ride the Country
1979 – Poco: The Songs of Paul Cotton
1980 – Poco: The Songs of Richie Furay
1980 – The Best Of
1982 – Backtracks
1989 – Crazy Loving: The Best of Poco 1975-1982
1990 – Retrospective
1990 – The Forgotten Trail (1969-74)
1995 – Ghost Town/Inamorata
1996 – On the Country Side
1997 – The Essential Collection (1975-1982)
1998 – The Ultimate Collection 69-89
1999 – The Very Best of Poco
2000 – 20th Century Masters – The Millennium Collection
2001 – Take Two
2002 – The Very Best of Poco
2002 – From the Inside/A Good Feelin’ to Know
2004 – Pickin’ Up the Pieces/Poco
2005 – Alive in the Heart of the Night
2006 – Keep on Tryin’
2006 – Poco Live
2006 – The Essential Poco
2006 – Gold
2006 – Best of Poco Live
2006 – Seven/Cantamos
2007 – Standing Room Only Live
2008 – Original Album Classics
2011 – Under the Gun/Blue and the Gray
2011 – Head Over Heels/Rose of Cimarron

Sites de référence : www.pocoband.com – www.poconut.org

Achetez les albums

👉 Partagez cet article 👇 👍 🎵 🙂