« Pressure Makes Diamonds »: nouveau single de Nina Nesbitt disponible!

Nina Nesbitt continue son chemin d’étoile montante de la musique avec la parution de  son prochain album “Älskar” le 2 septembre. Nina annonce aujourd’hui son album avec son nouveau single “Pressure Makes Diamonds” ainsi qu’avec une vidéo.

Le  nouveau single “Pressure  Makes  Diamonds” est l’un des moments les plus brillants de l’album, ce clip est le fruit d’un travail de longue haleine, d’une étincelle d’alt-pop raffinée et de mélodies effervescentes et séduisantes, le tout couronné par le chant rapide et libre de Nina. C’est un morceau fait de contrastes. Le son est immédiatement  accrocheur et amusant, mais il exprime un message puissant: les attentes typiques auxquelles beaucoup de jeunes femmes doivent se conformer dès qu’elles arrivent à la  mi-vingtaine.  Nina a écrit cette chanson avec ses producteurs Jack & Coke  (Charli XCX, Tove Lo) et l’artiste suédois SHY Martin. Il a également été mixé par Manon Grandjean (Stormzy, Dave).

J’ai écrit « Pressure Makes Diamonds » pour essayer de me frayer un chemin à travers les pressions sociétales que j’ai commencé à ressentir en tant que femme au milieu de la vingtaine » ajoute Nina.

"Pressure Makes Diamonds": nouveau single de Nina Nesbitt disponible!


A PROPOS

NINA NESBITT

« Pressure Makes Diamonds »: nouveau single de Nina Nesbitt disponible!

« Dinner Table » et « When You Lose Someone” démontrent que le succès durement gagné de « The Sun Will Come Up…” sera suivi par un troisième album qui la prépare pour des plus grandes choses encore. Et jetez un coup d’œil à ce qu’elle a déjà accompli avec ça : plus de 530 millions de streams, une position dans le top 500 des artistes par Spotify, des fans influents sous la forme de Taylor Swift ou Chloë Grace Moretz, un Women in Music Award au Scottish Music Awards 2021.

Elle n’a pas arrêté depuis, en arrivant numéro 1 sur le TikTok UK’s Hot 50 avec  « Summer Fling »,  en collaborant  avec Seeb sur  « Sweet Dreams & Dynamite  »  (plus tard remixé par The Stickmen Project), et en étant à l’affiche du tout premier Metaverse Festival avec deadmau5 et Paris Hilton. Restez à l’écoute pour plus de nouveautés de la part de Nina Nesbitt.

Whim Therapy s’allie à la technologie sur « Dreams »

Après avoir crée la surprise avec son 1er single Let It Go, Whim Therapy poursuit l’exploration de nouvelles  expériences musicales, escorté de ses nouveaux outils d’Intelligence Artificielle, et signe Dreams, 2ème extrait de son EP “I tried to make music with IA and this happened” à paraître le 15 juin prochain.

Dreams raconte la quête de la perfection, qui semble parfois vaine et inatteignable par le genre humain. L’intelligence artificielle rencontre, sans le savoir, la même problématique. « On a donc fait ce track ensemble.  J’ai amené le thème et elle les conclusions,  j’ai choisi  les accords et elle la rythmique, j’ai donné des idées et elle a proposé des sons » explique Jérémy (Whim Therapy).

Le rendu est à l’image de sa fabrication. Incarné, imparfait, intriguant.


A PROPOS DU CLIP 

Pour  ce clip  j’ai collaboré avec l’artiste  ukrainienne Katrina  Bondarenko.  Ce clip,  à l’image du morceau,  a  été réalisé  main  dans la main  avec l’intelligence artificielle. Katrina  a « nourri » un cerveau digital d’images, d’ambiances et d’actions afin de lui permettre de générer du contenu.

C’est un peu comme si on avait branché un câble dans le cerveau de l’intelligence artificielle au travers   duquel  on  pourrait  voir  à  quoi  ressemblent  les  rêves  d’une machine,  basé  sur  les informations   qu’elle  connaît  et   que  nous  lui  avions  fournies. Le résultat généré est une visualisation artificielle des œuvres humaines, ou l’IA a essayé de faire de l’art en tentant de comprendre ce que l’art représente pour l’humain. Dans ce titre qui parle de la quête de la perfection, il n’y avait pas de meilleure proposition qu’une  machine qui tente de recréer la forme d’expression humaine la plus pure qu’est l’art.


A PROPOS DE WHIM THERAPY

Whim Therapy s'allie à la technologie sur "Dreams"

Whim Therapy s’associe avec le laboratoire Sony CSL spécialisé dans le futur de la musique basé sur l’intelligence artificielle. Les premières sessions en studio ont amené Whim Therapy à porter la collaboration plus loin.

 

L’histoire commence en 2010 quand Jeremy fait la connaissance de l’auteur/compositeur Yogan Le Fouler-Barthel, qui cherche alors à faire mûrir son projet Diva Faune. Grâce au succès du duo, Jérémy devient un compositeur et un réalisateur demandé au service d’autres artistes sous le nom de Jamy Ben, et signe un contrat d’édition avec Sony Music Publishing.

 

En marge de Diva Faune naît le besoin d’expérimenter sans rentrer dans aucun schéma. C’est ainsi qu’en 2020 prend forme Whim Therapy, le moyen pour lui d’explorer de nouvelles façons de composer. Intrigué par les solutions que développe  Sony  CSL, il contacte l’équipe française via les réseaux sociaux. Les deux entament une collaboration qui lui ouvre l’accès aux outils. Après s’être familiarisé avec les possibilités de ces nouvelles technologies, il entreprend de composer avec leur aide. Des multiples morceaux que Jérémy réalise, il choisit le titre Let It Go pour  participer en 2021 à la deuxième édition de l’AI Song Contest, le concours international qui  permet aux artistes de réinventer le processus d’écriture de chansons grâce aux outils d’Intelligence Artificielle. Fort d’un concept mêlant une vibe old-school à l’ultra modernité des outils, Whim Therapy avec Let It Go remporte le 2e Prix du Public.

 

Jeremy décide alors d’aller plus loin et s’engage avec le laboratoire Sony CSL sur la conception inédite d’un EP construit en collaboration avec l’Intelligence Artificielle, qui pour la première fois dans le monde repousse les standards de la musique pop électronique.


PREMIER EP

I TRIED TO MAKE MUSIC WITH AI AND THIS HAPPENED

DISPONIBLE LE 15 JUIN

Whim Therapy s'allie à la technologie sur "Dreams" - Mazik

Facebook

Phoenix met l’art à l’honneur avec « Alpha Zulu »!

Phoenix partagent aujourd’hui l’hilarant clip animé de leur nouveau single “Alpha Zulu” sorti la semaine dernière. Le passé s’amuse avec le futur dans cette vidéo conçue par le groupe et réalisée par leur collaborateur de longue date Pascal Teixeira avec Emma Besson et Louis Bes.  « Alpha Zulu », single foncièrement novateur autant qu’il est accessible, annonce un virage ambitieux, plein du panache français qu’on connaît à Phoenix, toujours fidèles à leur sens unique du tube sans frontière. Le morceau confirme l’influence de ces quatre français sur la culture pop contemporaine et envoie un message fort sur la suite des évènements pour le groupe en 2022.

Phoenix sont actuellement en studio mettant la touche finale à leur nouvel album qui succèdera à « Ti Amo » (2017). Plus d’informations à suivre.

Phoenix met l'art à l'honneur avec "Alpha Zulu"! - Mazik


DATES DE TOURNEE

8 Juin – Barcelone, ES – Primavera In The City Complet

10 Juin – Lyon, FR – Nuits de Fourviere Complet

11 Juin – Barcelone, ES – Primavera Sound Complet
6 Septembre – St. Paul, MN –Palace Theatre
7 Septembre – Chicago, IL – Aragon Ballroom
9 Septembre – New York, NY – Radio City Music Hall
10 Septembre – New Haven, CT – Westville Music Bowl
13 Septembre – Boston, MA – Roadrunner
15 Septembre – Philadelphia, PA – The Fillmore
16 Septembre – Washington, DC – Anthem
17-18 Septembre – Atlanta, GA – Music Midtown
19 Septembre – Nashville, TN – Ryman Auditorium
20 Septembre – Indianapolis, IN – Egyptian Room
22 Septembre – St. Louis, MO – The Pageant
23 Septembre – Bentonville, AR – FOR_MAT Festival
6 Octobre – Los Angeles, CA – YouTube Theater
7 Octobre – Berkeley, CA – Greek Theatre
10 Octobre – Denver, CO – Mission Ballroom
12 Octobre – Kansas City, MO – Arvest Bank Theatre
14-16 Octobre – Austin, TX – ACL
18 Octobre – Mexico City – Pepsi Center
16 Novembre – Londres, UK – Brixton Academy
18 Novembre – Milan, IT – Alcatraz Club
20 Novembre – Berlin, DE – Columbiahalle
23 Novembre – Bruxelles, BE – Ancienne Belgique
26 Novembre – Amsterdam, NL – Paradiso
29 Novembre – Paris, FR – Olympia


Phoenix met l'art à l'honneur avec "Alpha Zulu"! - Mazik

Facebook

Herman Dune revient en force avec « Black Dog »!

 

Deux ans après ses délicieuses Notes from Vinegar Hill, Herman Dune revient avec un nouvel opus The Portable Herman Dune « Vol1 »  à paraître en septembre prochain. Première mise en bouche de ce nouveau recueil 100% acoustique, Black Dog se veut saisissant par sa pureté et son minimaliste. A découvrir dès maintenant !

 

Black Dog est une chanson d’amour, une histoire de fantôme, un conte fantastique, un rêve d’hiver à San Pedro en Californie, avec une lune froide qui se lève au travers des câbles du Vincent Thomas Bridge, une brume marine qui envahit le Port en pleine nuit, et d’animaux qui crient vers les camions qui passent.

L’enregistrement est simple, quelques microphones dans un studio de cèdre, on entend les bottes qui battent le rythme pour un jeu de guitare agile et une voix rauque. Cette chanson, c’est ce que David Ivar cherchait en commençant THE PORTABLE HERMAN DUNE, une première prise honnête, avec ses erreurs, ses accidents et les surprises, où la mélodie atterrit là où la guitare l’emmène, et les paroles se parlent et ne se récitent pas. Cette chanson est une vignette de vision, un rêve en un souffle, une ode mélancolique au désir.


A PROPOS DU CLIP

La  vidéo pour BLACK DOG nous  montre les conditions réelles d’enregistrement, avec  les micros  encore  places pour la session. Elle est réalisée par Mayon (La compagne d’Ivar, qui chante  aussi  sur l’album) ; Les images sont volontairement aussi brutes que l’album et la chanson, avec un film granuleux et sombre comme les paroles.

Herman Dune revient en force avec "Black Dog"!

 


NOUVEL ALBUM

THE PORTABLE HERMAN DUNE VOL.1

DISPONIBLE EN SEPTEMBRE

THE PORTABLE HERMAN DUNE VOL.1

The Portable Herman DuneVol.1 est une anthologie acoustique; c’est le premier de trois volumes dans lequel 22 années de composition musicale sont mises à nu, jusqu’à l’os le plus intime, qui seront publiés à intervalles réguliers au cours des prochains mois. Bien que nues sur le plan sonore, les chansons sont enveloppées d’émotions et chargées de vie.

Les chansons de David Ivar sont le point central, avec sa guitare de 1954, sa mandoline de  1930,  sa  voix,  ainsi  que  des  invités  exceptionnels  :   Julie   Doiron,   Mayon   (La compagne  d’Ivar),  Caitlin  Rose,  Jolie   Holland   et   Kimya   Dawson,   fournissant   un contrepoint vocal.

 

The Portable Herman Dune est brut et direct, les chansons jouées sont aussi spontanées qu’Ivar les a écrites. Sa voix est devenue plus rocailleuse après deux décennies à chanter, et sa guitare est sans fioriture.

Étonnamment, après des années d’innombrables concerts dans le monde avec cette configuration minimaliste, c’est la première fois que nous avons une réalisation aussi sobre sur un album d’Herman Dune.