Premiata Forneria Marconi


Premiata Forneria MarconiPremiata Forneria Marconi (PFM) est un groupe de rock progressif italien qui a débuté en 1972 avec l’album « Storia di un Minuto » dans la lignée de Genesis, Gentle Giant et Yes.

Ce groupe est l’un des leaders du mouvement progressif des années 1970 en Europe continentale (Eurock) et a connu un grand succès à l’étranger, notamment en Angleterre, aux États-Unis, au Japon et au Canada (moins connu pour ne pas dire méconnu en France).

Premiata Forneria Marconi en bref

Au début du rock progressif, l’Italie a su inventer un sous-courant qui lui est propre, le Rock Progressivo Italiano (RPI), tout comme l’ont été la scène Canterbury en Angleterre, le Zeuhl en France ou le Krautrock en Allemagne.

PFM est partie prenante de ce courant musical (comme Locanda delle Fate, Banco del Mutuo Soccorso, Le Orme, New Trolls, Metamorphosi, Il Balletto di Bronzo) en y ajoutant toutefois des influences diverses, notamment de certains groupes progressifs anglais avec cependant une certaine sensibilité méditerranéenne qui distingue PFM de la plupart des groupes Prog-Rock de l’époque.

Premiata Forneria Marconi est officiellement formée à Milan en 1970 lorsque les membres du groupe I Quelli rencontrent Mauro Pagani du groupe Dalton. Ce dernier aide le groupe à élargir son style en incluant du violon et de la flûte. Dans leurs premiers concert PFM joue des reprises de morceaux de groupes tels que King Crimson et Jethro Tull, Chicago, Ekseption et The Flock.

Le premier line-up de PFM est constitué de Franz Di Cioccio (batterie, chant), Franco Mussida (guitare, chant), Flavio Premoli (claviers), Luciano Dovesi (basse) assez rapidement remplacé par Giorgio Piazza.

Après la parution de « Miss Baker » en 1987 le groupe se sépare mais se reforme dix en plus tard. « Ulisse » est le premier album né de cette renaissance en 1997.

Aujourd’hui PFM continue de tourner mais principalement sur ses terres, lors de concerts en Italie. Ils ont notamment publié un Live enregistré à Rome en 2012 sur lequel apparait Ian Anderson le chanteur-guitariste-flûtiste de Jethro Tull pour des reprises de morceaux de ce groupe Prog-Rock mythique (vidéo ci-dessus).

Mise à jour le 03/03/2018
PFM  publie un nouvel album studio, appelé Emotional Tattoos, en italien et en anglais le 27 octobre 2017.  Franz Di Cioccio est désormais le seul membre du groupe d’origine. Le groupe est maintenant dirigé par Di Cioccio (batterie, chant) et Patrick Djivas (guitare basse). Premiata Forneria Marconi entame une tournée de promotion en novembre 2017 à Turin et Gênes se poursuit en 2018 à travers le monde.

Membres de PFM

Franz Di Cioccio – batterie, percussion, chant
Patrick Djivas – basse, programmation
Marco Sfogli – guitare
Lucio Fabbri – violon, claviers
Alessandro Scaglione – piano, orgue Hammond, Minimoog, claviers
Roberto Gualdi – batterie
Alberto Bravin – claviers, chant

Anciens membres

Franco Mussida – guitare acoustique, guitare électrique, 12 string guitare, mandoline, chant
Flavio Premoli – piano, claviers, mellotron, synthés, chant
Mauro Pagani – flûte, piccolo, violon, chant
Giorgio Piazza – basse
Bernardo Lanzetti – chant, guitare rythmique
Gregory Bloch – violon
Walter Calloni – aatterie
Piero Monterisi – batterie

Discographie de Premiata Forneria Marconi

Albums studio

1969 – Quelli
1972 – Storia Di Un Minuto
1972 – Per Un Amico
1973 – Photos Of Ghosts
1974 – L’isola di niente
1974 – The World Became the World
1975 – Chocolate Kings
1977 – Jet Lag
1978 – Passpartù
1980 – Suonare Suonare
1981 – Come Ti Va in Riva alla Città
1984 – PFM? PFM!
1987 – Miss Baker
1997 – Ulisse
2000 – Serendipity
2005 – Dracula
2006 – Stati di Immaginazione
2010 – A.D. 2010 – La buona novella
2013 – PFM in Classic – de Mozart à Celebration
2017 – Emotional Tattoos

Produits disponibles sur Amazon.fr

Albums live de Premiata Forneria Marconi

1974 – Live in U.S.A. (alias. Cook)
1980 – Performance
1989 – Fabrizio de Andre e PFM in concerto
1996 – 10 anni live 1971-81
1996 – Absolutely Live 1971-1978
1996 – The Best Of Absolutely Live 1971-1978
1998 – A Celebration Live
1998 – www.pfmpfm.it (il best)
2002 – Live In Japan
2002 – Live In Japan 2002 (Tokyo)
2004 – PFM + Pagani – Piazza del Campo
2008 – PFM canta De André
2011 – Prog Exhibition – 40 ans de « musica immaginifica »
2012 – Live in Roma, Aerostella/Immaginifica
2014 – Un’Isola, Aerostella/Immaginifica

Produits disponibles sur Amazon.fr

Compilations de Premiata Forneria Marconi

1976 – Prime impressioni
1976 – The award-winning Marconi/Bakery
1977 – Antologia
1988 – L’album di…PFM
1993 – I grandi del rock
2000 – Pieces from Manticore
2001 – Golden Collection
2002 – Gli anni settanta
2017 : Emotional Tatoos

Produits disponibles sur Amazon.fr


Site de référence : www.pfmworld.com

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Jeff Beck




Jeff Beck : WiredJeff Beck, de son vrai nom Geoffrey Arnold est incontestablement l’un des plus grands guitaristes de tous les temps, virtuose aussi à l’aise dans des styles musicaux différents comme le hard-rock, le jazz-rock-fusion et même le rockabilly ou la techno.  est un guitariste de rock britannique. Il est l’un des trois guitaristes surdoués, avec Eric Clapton et Jimmy Page, à avoir joué dans le groupe The Yardbirds dans les années 1960.

Ci-dessus, l’un de ses meilleurs albums : « Wired » sorti en 1976.

Jeff Beck et ses comparses représentent le plus haut niveau de technicité musicale dans leur domaine respectif, le concert « Live at Ronnie Scott’s » en est la parfaite démonstration.

Le batteur Vinnie Colaiuta a joué avec le groupe de Frank Zappa.

La jeune bassiste Tal Winkenfeld est un petit prodige du haut de ses 21 au moment du concert Live at Ronnie Scott’s en 2008 (vidéo ci-dessous).

Le claviériste Jason Rebello a quant à lui joué avec Branford Marsalis, Phil Collins et Sting.

Après avoir remplacé célèbre Eric Clapton en tant que guitariste des Yardbirds en 1965, Jeff Beck a formé le Jeff Beck Group, avec Rod Stewart au chant et Ron Wood à la basse avec lesquels il a sorti deux albums : « Truth » (1968) et « Beck-Ola » (1969).

En 1973, il forme un trio avec le bassiste Tim Bogert et le batteur Carmine Appice et publie Beck Bogert & Appice.

S’en suit une période qui reste selon moi la meilleure de sa carrière, de 1975 à 1980 avec les excellents albums que sont « Blow By Blow » (1975), « Wired » (1976), le « Live With Jan Hammer Group » (1977) et « There And Back » (1980) tous quatre indispensables dans une discothèque digne de ce nom ;).



Il comptabilise d’innombrables participations avec pléthore de grands musiciens mais voici un aperçu de sa seule discographie en solo :

Discographie de Jeff Beck

L’album « Truth » figure dans Les 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie mais selon moi c’est loin d’être le meilleur…

1968 – Truth,
1969 – Beck-Ola,
1971 – Rough and Ready,
1972 – Jeff Beck Group,
1973 – Beck, Bogert and Appice,
1974 – Live In Japan, Japan only,
1975 – Blow by Blow,
1976 – Wired,
1977 – Jeff Beck With the Jan Hammer Group Live,
1980 – There and Back,
1985 – Flash,
1989 – Jeff Beck’s Guitar Shop,
1991 – Beckology, Anthology,
1992 – Frankie’s House,
1993 – Crazy Legs,
1999 – Who Else!,
2001 – You Had It Coming,
2003 – Jeff,
2003 – Live at B.B. King Blues Club,
2007 – Official Bootleg USA ’06,
2008 – Performing This Week… Live At Ronnie Scott’s Jazz Club,
2010 – Emotion and Commotion,
2011 – Jeff Beck’s Rock ’n’ Roll Party: Honoring Les Paul,
2016 – Loud Hailer

Lire la biographie de Jeff Beck

Achetez les albums

Site de référence : www.jeffbeck.com

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵