1986 : Les Rita Mitsouko > C’est comme ça




1986 : Les Rita Mitsouko "C’est comme ça" extrait de The No ComprendoC’est avec le titre « C’est comme ça » que Les Rita Mitsouko ont ouvert leur concert au Tivoli à Strasbourg en 1987. C’est la première fois que j’ai vu toute une salle se lever et danser à l’unisson du 1er morceau jusqu’au rappel… la folie pour ceux qui connaissaient les concerts assis des années 70…

Ce tube est issu de leur 2ème album The No Comprendo, enregistré à leur domicile et filmé par Godard et dont on peut voir quelques inédits dans le film Soigne ta droite. Cet album qui a obtenu le grand prix de l’académie Charles-Cros ainsi que la Victoire de la musique du meilleur album en 1987, est une mine de singles.

En effet, avec Andy, les Histoires d’A, C’est comme ça, Someone to love, Tonite, Nuit d’ivresse, on danse dans le bonheur. Sans oublier que ce superbe clip réalisé par Jean Baptiste Mondino avec des images de synthèse du studio Mac Guff, sera lui aussi récompensé aux Victoires.

Cet album fera aussi entrer Les Rita Mitsouko dans le monde du cinéma via les bandes originales de André Téchiné, Etienne Chatillez, Agnes Varda, … Bref, le succès pour ceux qui ne s’appellent plus Rita Mitsouko mais Les… et signent toutes leurs chansons « Chichin-Ringer ».

Ils inaugurent pour cette la tournée la salle de la Cigale, à Paris, qui n’était alors qu’un vieux théâtre.

Vous chantiez ? J’en suis fort aise. Eh bien ! dansez maintenant.

✅Bonus sur le site pour toi qui te donne la peine de venir ici : 😉

Les paroles de la chanson C’est comme ça des Rita Mitsouko

C’est comme ça, Ah, la la la la
Ouais le secret ça coupe et ça donne
Oh, oh, faut que j’moove
Sans fin du venin qui me fait mal au cœur
Quand le serpent chaloupe et console
Oh, oh, faut que j’moove
L’ami Sadi s’enlise et là ça fait peur

Si c’est ça, Ah la la la la
Ça le susurre à mes entournures
Ah, ah, faut que j’moove
Ça le grince juste pendant la nuit

Ah, c’est comme ça, ça plonge et ça vire
Ah, ah, faut que j’moove
Et ça gêne quoi, quand y a pas de plaisir

C’est comme ça, Ah la la la la
La lala lala lala lalala…

J’veux pas t’abandonner, mon bébé
J’veux pas nous achever, tu sais
C’est pas que je veuille te nuire
ni que je veuille m’enfuir
Il me faut prendre le frais, c’est vrai
Hé, hé, hé

Hé, viens près de moi que je te le dise
Faut que j’moove ce secret qui me tord le cœur
Ah, la la la...

Achetez les albums

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵

Huey Lewis




Huey Lewis and the News : SportsHugh Anthony Cregg III plus connu sous le nom de Huey Lewis est un chanteur, auteur-compositeur, harmoniciste et acteur américain né  en juillet 1950.

Son parcours de musicien professionnel démarre en 1972 quand il fait la connaissance du groupe Clover et choisi de les rejoindre, collaboration qui durera jusqu’en 1979.

Plus tard il forme le groupe Pop-Rock Huey Lewis and the News dans lequel il chante. Sports, le troisième opus probablement le plus réussi, est publié en 1983. Les titres de cet album,  ainsi que des vidéos clips tournent en boucle sur MTV ce qui confère au groupe une renommée internationale.

Huey Lewis and the News rencontre le succès en 1985 grâce au fameux morceau The Power of Love, qui figure dans la B.O.F. (Bande Originale du Film) de Retour vers le Futur (Back to the Future). Cette chanson est nommée pour un Academy Award et devient N°1 au Billboard Hot 100 singles chart US.

Par la suite Huey Lewis collabore à de nombre poje avec des arists et des groups tels que Thin Lizzy, Nick Lowe, Dave Edmunds, Phil Lynott, Sammy Hagar… et continue d’écrire et composer des chansons pour des films ou des séries. Le dernier en date est un titre qui figure dans le dessin animé de 2017 Animal Crackers.

Line-Up de Huey Lewis and the News

Huey Lewis : chant et harmonica
Chris Hayes : guitare et chant
Johnny Colla : guitare, saxophone et chant
Sean Hopper : claviers et chant
Mario Cipollina : basse
Bill Gibson : batterie

Discographie du groupe Huey Lewis and the News

1980 – Huey Lewis and The News
1982 – Picture this
1983 – Sports
1986 – Fore!
1988 – Small World
1991 – Hard at Play
1992 – The Heart of Rock’n’Roll – the best of Huey Lewis and the News (Compilation Europe)
1994 – Four Chords and Several Years Ago
1996 – Time Flies – the best of Huey Lewis and the News (Compilation US)
2001 – Plan B
2005 – Live at 25
2006 – Greatest Hits (Compilation)
2010 – Soulsville


Collaborations diverses de Huey Lewis

1978 – Live and Dangerous de Thin Lizzy – harmonica
1979 – Labour of Lust de Nick Lowe – harmonica
1979 – Repeat When Necessary de Dave Edmunds – harmonica
1980 – Solo in Soho de Phil Lynott – harmonica, tambours
1985 – Retour vers le futur, bande originale – producteur
1985 – USA for Africa – We Are the World (collectif) – harmonica, voix, producteur
1985 – The Way It Is de Bruce Hornsby – harmonica, voix, producteur
1987 – Freight Train Heart de Jimmy Barnes – harmonica, chants de fond
1988 – Oliver et Compagnie, bande originale – interprète sur Once upon a Time in New York City.
1991 – Live at Slim’s, Vol. 1 de Joe Louis Walker – harmonica
1993 – A Tribute to the Music of Bob Wills & the Texas Playboys de Asleep at the Wheel – voix sur Ida Red.
1994 – Unknown Territory de Dick Dale – harmonica
1995 – Come Together: America Salutes the Beatles (collectif) – interprète sur Oh! Darling.
1997 – Marching to Mars de Sammy Hagar
1997 – Kill My Brain de Nick Gravenites – harmonica
2000 – Duets, bande originale – interprète sur 3 titres.
2005 – Wrapped Around Chicago: New Years at the Riv de Umphrey’s McGee – interprète d’invité sur Bad Is Bad.
2007 – Gospel Duets with Treasured Friends de Brenda Lee – interprète sur Oh Happy Day.
2008 – A Long Way from Tupelo de Paul Thorn – harmonica
2009 – Great American Soulbook de Tower of Power – interprète sur 634-5789.

Achetez les albums

Site de référence : www.hueylewisandthenews.com

👉Partagez cet article 👇🙂 👍🎵